Cave

Bonnes conversations avec mon aîné ce week-end :

1 - J'ai rappelé l'opportunité d'un système de chauffage central pour l'ensemble des bâtiments de notre manoir favori (sauf le fournil de la ferme, chauffé à l'électricité). Nous avons examiné où pourraient être construits la chaufferie et le silo à copeaux de bois attenant. Deux implantations paraissent envisageables, de part et d'autre de la haie de houx :
- soit à l'emplacement d'une ancienne dépendance en colombages que j'avais dû démonter il y a plus de 20 ans ; l'inconvénient est qu'une telle construction boucherait de nouveau la vue quand on descend l'allée à partir de la D 22 ;
- soit entre la lisière du boisement de 1999 et son allée courbe : l'avantage serait qu'il serait loisible de ne pas soigner tous les côtés de l'édifice ; mais il y aurait deux inconvénients : l'approvisionnement en copeaux obligerait à rouler sur du terrain meuble une bonne partie de l'année ; la cave et de la ferme étant plus éloignées qu'à partir de l'emplacement précédent, leur desserte en eau chaude serait moins aisée, en tout cas un peu plus coûteuse.

Je dois recueillir un maximum d'informations sur les avantages et inconvénients relatifs du chauffage au bois et de la géothermie.

2 - Mon aîné souhaiterait que la charretterie n'abrite plus les tracteurs et la mini-pelle, qui seraient renvoyés dans une dépendance à construire, comme cette chaufferie, et que la partie fermée de la charretterie puisse lui servir de débarras et d'atelier.

3 - Sur le ton de la boutade, mon aîné évoque l'idée que, pour simplifier son programme de travaux, je lui laisse la disposition du logis (ce qui permettrait, entre autres avantages, d'aménager une salle de concert ou de réception dans le grand et beau volume du 1er étage des écuries, ainsi que divers visiteurs de notre manoir favori l'ont recommandé) ; pour cela, il faudrait que j'aille m'installer dans la cave. Je lui réponds que cette idée me semble loin d'être stupide, que je l'ai eue de mon côté et que j'y réfléchis, faisant même le nécessaire pour pouvoir engager dans ce bâtiment des travaux thermiquement efficaces.

4 - Enfin, j'ai tenu mon aîné au courant de mon idée de faire porter Benjamin par notre association favorite. Je l'ai informé que j'avais un peu de mal à m'assurer que la chose n'ait pas d'inconvénients fiscaux mais que je m'y employais aussi activement que possible. Comme je m'en doutais, le sujet intéresse beaucoup mon fiston qui m'encourage à persévérer.

Derniers échanges de courriel avec le bureau d'études chargé de me conseiller sur une rénovation thermiquement efficiente de la cave :

(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mercredi 27 juillet 2016 16:59
À : Fabrice BLAIZOT - IDEE -
Cc : cindy.rebouilleau@inhari.fr; Thibaud Fourcade
Objet : RE: SCIC IDEE - audit FOURCADE - modifications et informations complémentaires.

Cher Monsieur,

J'ai réétudié votre rapport et en ai parlé ce matin avec Cindy REBOUILLEAU.

Je suis à votre disposition pour vous rencontrer et me faire expliquer par vous les points qui demeurent obscurs.

Je vous signale que j'en suis resté à la version de fin mai du rapport. Il semble qu'il y en ait eu une plus récente que je n'ai pas reçue. Soyez gentil de me la communiquer.

En ce qui concerne la version de fin mai, je vous signale les points suivants :

- il existe des erreurs d'unités dans le lexique technique de la page 4 (lambda doit être en W/m2.°C ; U doit être en m2.°C/W) et à divers autres endroits ; de même, la formule en logarithme népérien de la page 11 me paraît douteuse ; en page 6, la distance de la Chaslerie à la mer est de moins de 80 km ;

- j'ai relevé un certain nombre de fautes de frappe/orthographe/grammaire dans le texte ; je vous les signalerai quand on se verra ;

- sur le fond, je m'oriente plutôt vers la solution S6 ; il serait intéressant de voir si et comment on pourrait la rendre BBC pour ce qui concerne la cave ; plus précisément, je réfléchis, en liaison avec mon fils, à une chaufferie au bois commune à l'ensemble des bâtiments - pas seulement la cave et ses 200 m2 environ mais l'ensemble et ses 1 000 m2 environ - ; cette chaufferie serait implantée dans la charretterie, bâtiment situé devant le manoir (au Sud, là où on se gare), au "barycentre" des volumes à chauffer ;

- je pense qu'il manque encore dans votre rapport des infos sur les financements/subventions qui me seraient accessibles ; je poursuis le dialogue avec l'A.N.A.H. qui, aux dernières nouvelles, pinaillait sur le caractère de résidence principale ; voici les dernières infos disponibles à ce sujet.

Cordialement,

PPF


De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : jeudi 21 juillet 2016 03:47
À : Fabrice BLAIZOT - IDEE -
Cc : cindy.rebouilleau@inhari.fr
Objet : RE: SCIC IDEE - audit FOURCADE - modifications et informations complémentaires.

Cher Monsieur,

Merci pour ce courriel.

Je réétudie ce dossier et reviens vers vous d'ici une dizaine de jours.

Cordialement,

PPF


De : Fabrice BLAIZOT - IDEE - <fabrice.blaizot@scic-idee.fr>
Envoyé : mercredi 20 juillet 2016 17:18
À : Pierre-Paul Fourcade
Cc : cindy.rebouilleau@inhari.fr
Objet : Re: SCIC IDEE - audit FOURCADE - modifications et informations complémentaires.

Bonjour M. FOURCADE,

afin de poursuivre votre projet de rénovation, il me faudrait savoir les points de blocage sur notre rapport d’étude ?

Je pense que nous avons arreté ensemble le futur scénario de rénovation, en l’occurrence :
- U6 : isolation des rampants de la toiture
- U9 : isolation des murs avec enduits chaux/chanvre
- U9: mise en place d’un système de ventilation

il ne reste plus qu’à continuer sur un choix éventuel de système énergétique, entre chaudière propane, chaudière fioul et chaudière bois.

Pour ces derniers éléments, je pense vous fournir une note de synthèse sur une préétude économique.

Dans l’attente de vous lire sur ces points,

bien cordialement,

PS : je mets en copie Mme REBOUILLEAU qui vient remplacer M. GUITTON à l’espace info énergie d’Alençon.

Fabrice BLAIZOT | Ingénieur de la Cooperative ID

(Fin de citation)

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mardi 2 août 2016
Journal du chantier - Maçonnerie-carrelage - Bâtiment Nord - Cave
0
Il reste à peine 3 jours avant qu'Igor ne nous quitte. Je voudrais qu'auparavant, il ait eu le temps de montrer à Benjamin comment réparer les enduits extérieurs entre colombages...

2 août 2016.

... et de raboter un angle de maçonnerie qui me gêne pour poursuivre l'aménagement du cabinet de toilettes de ma chambre mortuaire :

2 août 2016.

2 août 2016.

Ensuite, s'il lui reste un peu de temps, il ne serait pas inutile qu'il réintroduise un peu d'ordre dans le binz des écuries et autres lieux annexes.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le jeudi 4 août 2016
Journal du chantier - Plomberie-chauffage - Logis - Tour Louis XIII - Aile "de la belle-mère" - Cave - Ferme et son fournil
0
M. BLAIZOT, de la S.C.I.C. Idée m'a communiqué hier une nouvelle version de son rapport qu'il est venu me présenter. Modulo quelques petites corrections de forme, j'ai accepté ce document.

M. BLAIZOT m'a expliqué que la première version, qui m'avait fait réagir, était basée sur l'hypothèse fausse que les combles de la cave ne seraient pas aménagés.

J'ai indiqué qu'à ce stade de nos réflexions familiales, le chauffage de la cave serait branché sur une chaufferie au bois installée dans la charretterie. M. BLAIZOT doit examiner ce qu'implique, en termes de subventions, le fait que ladite chaufferie serait centrale pour l'ensemble du manoir. De mon côté, je dois reprendre l'attache de ma correspondante à l'A.N.A.H. pour essayer de clore le débat sur le fait que la Chaslerie est bien ma résidence principale.

Enfin, j'ai montré à M. BLAIZOT les murs intérieurs de la cave dont l'isolation serait particulière (le couloir du rez-de-chaussée et le pignon Ouest).

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le vendredi 5 août 2016
Journal du chantier - Maçonnerie-carrelage - Cave
0
Donc dernier jour de la formation accélérée de Benjamin à la maçonnerie. Aujourd'hui, au programme, les enduits extérieurs entre colombages, ici sur la "maison de Toutou" (qu'il faudrait appeler autrement si c'est ma petite-fille qui y joue) :

5 août 2016.

5 août 2016.

Je poursuis mes recherches sur les meilleurs moyens d'abaisser pour moi la charge du personnel de notre chantier favori.

Il semble qu'une solution puisse être de mettre notre force d'intervention favorite en commun avec certains voisins.

Conversation rapide avec mon aîné ce soir (avant que je ne roule vers Vichy, dans le but de rapatrier ma mère à Paris).

Nous avons évoqué l'hypothèse qu'il prenne en charge prioritairement la restauration du logis plutôt que celle de l'"aile de la belle-mère" et de la tour Louis XIII. Il imagine comment faire vivre ce logis avec sa petite famille et ne manque certes pas d'idées à ce sujet.

Dans ce cas, j'émigrerais vers la cave dont la restauration serait davantage à ma portée financière prochaine, surtout si les événements en cours devaient se précipiter comme je l'anticipe désormais.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mercredi 24 août 2016
Journal du chantier - Administraaaâââtion - Maçonnerie-carrelage - Charpente-couverture - Cave
1
La version de fin mai m'avait vivement déplu mais nous sommes arrivés, début août, à une rédaction du rapport d'audit énergétique de la cave que j'ai pu accepter.

On trouvera ce document en commentaire à ce message.

Comme indiqué avant-hier, cette version va pouvoir être mise en application dès que j'aurai trouvé un couvreur et un maçon "habilités RGE" et capables d'intervenir sur un monument historique. A ce jour, je n'ai toujours pas réussi à obtenir de réponse utile des deux entreprises auxquelles je pense prioritairement, la S.A.R.L. BOUSSIN-LIEGEAS et l'entreprise PICAULT. Une nouvelle fois, je vais devoir les relancer.

Par ailleurs, il me reste à convaincre les gens de l'A.N.A.H. que leurs collègues des impôts sont peut-être un peu mieux placés qu'eux pour... apprécier ma situation fiscale ! Autrement dit, il faut que je renoue les fils d'un dialogue un tantinet surréaliste.

Correspondu cette nuit, via Facebook, avec mon jeune et brillant prof de chimie organique, Emmanuel PFUND. Je lui ai demandé s'il était encore temps de m'inscrire à la fac de Caen pour la rentrée prochaine. Il m'a répondu affirmativement. Bien envie de repiquer aux lettres modernes, histoire de me changer les idées alors que notre chantier favori s'apprête, semble-t-il, pour diverses raisons, à piétiner...

Courriels échangés hier avec notre expert écolo favori :

(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : lundi 5 septembre 2016 18:44
À : Fabrice BLAIZOT - IDEE -
Cc : cindy.rebouilleau@inhari.fr; Nathalie RICHE; Thibaud Fourcade; sarl.boussin.liegeas
Objet : RE: SCIC IDEE - Dossier FOURCADE - Travaux et demande d'informations pour étude bois

Monsieur,

Merci pour ce courriel. Je suis à l'étranger jusqu'à jeudi de sorte que je ne peux vous répondre tout de suite sur les questions de propriété des bâtiments ; il faudra que je consulte mes dossiers dès mon retour en Normandie.

Je regarderai de même ce que signifie "Niveau 2".

Ceci dit, le calendrier de réalisation que vous me dites impératif est beaucoup trop tendu pour moi. Mon intention est, sans aucun doute, de réaliser les travaux en question dans les meilleurs délais, afin d'y transporter mes pénates de retraité. Mais j'ai 4 contraintes fortes :

1 - le bâtiment étant inscrit à l'ISMH, j'aurai besoin de feux verts de l'administration des affaires culturelles (l'UDAP d'Alençon) ; or l'expérience montre qu'ils ne sont pas toujours rapides ;

2 - avant de soumettre le dossier à l'UDAP, encore faudra-t-il qu'il soit bouclé ; s'agissant de l'isolation de la couverture, l'entreprise PICAULT de Domfront m'a fourni son devis mais elle refuse de solliciter le label RGE pour ces travaux ; la SARL BOUSSIN-LIEGEAS à qui je souhaiterais confier ces travaux tarde à me fournir son devis et la confirmation qu'elle est RGE ; or je sais qu'un devis par elle serait accepté par l'UDAP.

3 - pour ce qui concerne le chauffage, j'ai besoin de certaines confirmations par mon fils aîné ; or je ne les ai toujours pas.

4 - outre la disponibilité des entreprises au cas où les points précédents seraient réglés, j'aurais un vrai problème de trésorerie et devrais m'endetter à 65 ans, ce qui n'est pas optimal ; je suppose toutefois que je saurais résoudre ce problème le moment venu.

Puis-je vous prier de transmettre votre rapport, dans la version que j'ai acceptée et vous ai réglée, à Mmes RICHE et REBOUILLEAU ? Pouvez-vous de plus me faire passer une version complète de votre schéma de dernière page du rapport ?

Cordialement,

PPF


De : Fabrice BLAIZOT - IDEE - <fabrice.blaizot@scic-idee.fr>
Envoyé : lundi 5 septembre 2016 15:45
À : Pierre-Paul Fourcade
Objet : SCIC IDEE - Dossier FOURCADE - Travaux et demande d'informations pour étude bois

Bonjour M. FOURCADE,

Concernant votre dossier travaux, en l’état des retours, il semblerait que si vous partez sur le dernier bouquet de travaux que l’on a vu ensemble, la région apporterait la subvention de niveau 2. Elle prendrait donc en compte la mise en place d’une chaufferie bois, même si c’est un réseau de chaleur. L’important est que le bâtiment soit alimenté totalement par la chaufferie bois.

Il sera nécessaire de valider votre dossier « Travaux » avant la fin d’année 2016. Ca laissera 18 mois pour réaliser les travaux et transmettre les factures réglées à la Région. Mme REBOUILLEAU pourra vous redonner des éléments à ce sujet.

Concernant ce projet, je souhaiterais approfondir mes recherches sur les subventions notamment en ce qui concerne l’étude nécessaire.

L’ADEME accompagne ce genre de prestations, mais c’est fonction des structures juridiques.

Dans votre cas, pourriez-vous m’apporter des compléments sur la structure juridique dans laquelle se trouve l’intégralité du manoir et des bâtiments attenants (SCI, etc…).

Cela aura une conséquence sur la recherche et les aides disponibles pour ce projet.

Dans l’attente de vous lire,

Cordialement,

(Fin de citation)