Bâtiment Nord

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Dimanche 24 Mai 2020
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Peinture - Bâtiment Nord - Fournil du manoir
0
Emmanuel LESCUYER ("Mr SPOON" pour un des ses clients Anglais) aura passé la semaine à poncer des menuiseries et à y passer la première couche de peinture.

Il fabrique lui-même ses couleurs. Son travail est impeccable...

21 mai 2020.

... et je trouve son "rouge Vauban" du plus bel effet :

21 mai 2020.

21 mai 2020.

21 mai 2020.

21 mai 2020.

En ce qui concerne son "bleu charron" du fournil du manoir, il est prévu qu'il renforce l'outremer pour la seconde couche ; celle-ci l'occupera, là et ailleurs, la semaine prochaine :

22 mai 2020.

22 mai 2020.

22 mai 2020.

22 mai 2020.

22 mai 2020.

22 mai 2020.

Il remet également en beauté les volets intérieurs du fournil que j'avais choisi de laisser bruts :

22 mai 2020.

Mastic avant la seconde couche :

25 mai 2020.

25 mai 2020.

25 mai 2020.

25 mai 2020.


Voici la marque de peinture (norvégienne) qu'utilise Mr SPOON pour le rouge Vauban :

25 mai 2020.


Pour la peinture tilleul et pour le bleu charron, c'est lui qui fabrique ses mélanges.

Passage de la seconde couche :

25 mai 2020.


Et, bien sûr, Guguss a voulu participer au travail :

25 mai 2020.

Il a l'air malin, notre loïde !
Je préfère le bleu de la seconde couche, il est plus franc et fait moins layette :

27 mai 2020.


Bien sûr, Guguss n'a pu s'empêcher d'y frotter une oreille (il n'en loupe pas une, celui-là !) :

27 mai 2020.


J'ai appris ce matin que mon aîné et sa petite famille débarqueront demain ; du coup, Mr SPOON remet à juillet, sans doute, les travaux supplémentaires dont nous avons commencé à parler, relatifs aux deux fournils :

27 mai 2020.

Ce matin, il a fait connaissance avec Sébastien LEBOISNE, venu prendre les cotes des lucarnes de l'aile Ouest qu'il va mettre en fabrication.
Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade
Envoyé : mercredi 27 mai 2020 15:58
À : (...)architecte@gmail.com
Cc : C.F. ; T.F.
Objet : Chaslerie - Rouge Vauban

Madame,

Comme convenu, je vous transmets des photos de la peinture rouge utilisée par Emmanuel LESCUYER :

27 mai 2020.

27 mai 2020.

27 mai 2020.


Elle me satisfait parfaitement, de même que l'ensemble de son travail, d'une grande qualité. Encore merci de m'avoir recommandé de faire appel à cet artisan.

Bien cordialement,

PPF

(Fin de citation)

Voici une autre photo où la couleur brillante est altérée par les reflets :

27 mai 2020.


Comme on le voit, des moucherons viennent se coller à la peinture fraîche. Il paraît qu'il suffit d'attendre qu'elle sèche pour les faire disparaître d'un coup de "Sopalin".
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mercredi 27 Mai 2020
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Peinture - Bâtiment Nord - Aile "de la belle-mère"
0
Couleurs de peinture à la lumière du soir :

On notera l'excellence du travail de Mr SPOON (en tous points digne du label "qualité FOURCADE") :

27 mai 2020.

27 mai 2020.


Une porte qui n'a pas été repeinte depuis une dizaine d'années (et qui a vocation à disparaître, tant elle est moche) :

27 mai 2020.


La fenêtre de droite n'a pas été repeinte, pas plus que les houteaux :

27 mai 2020.


Le nouveau bleu du fournil du manoir :

27 mai 2020.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mercredi 27 Mai 2020
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Peinture - Bâtiment Nord
0
Après la première couche de peinture dans mon cabinet de toilettes :

27 mai 2020.

27 mai 2020.


Malheureusement, l'arrivée des petits-enfants annoncée pour demain soir fait fuir Mr SPOON qui lèvera alors le camp sans avoir pu terminer la rallonge de tâches que j'avais encore imaginée ce matin. Nouvel exemple de la difficulté pour moi de concilier ce chantier avec une vie de famille pourtant minimale (les deux sujets n'étant évidemment pas sans liens au demeurant).
Alors que nous observions le manoir, calés dans des chaises longues installées dans l'arrière-cour, mon aîné m'a demandé, hier après-midi, ce qui me bloque pour avancer dans mes travaux. Il faisait alors allusion aux contraintes financières. J'ai répondu ne plus me sentir capable, pour les raisons qu'il connaît, d'absorber l'installation de la chaufferie centrale qui conditionne l'habitabilité de l'ensemble des bâtiments ; à sa demande, je lui en ai donné l'ordre de grandeur du coût, soit 150 000 €. "Et au-delà ?" a-t-il poursuivi. J'ai expliqué que, pour ce qui concerne la "bulle" que je souhaite livrer (à savoir le colombier et la moitié Nord du logis, mais également la cuisine du bâtiment Nord et un cabinet de toilettes au rez-de-chaussée de ce dernier bâtiment), le principal préalable technique, après la question du chauffage, sera de résoudre la problématique des "poutres pourries" et de la cheminée au 1er étage Nord du logis. Pour ce qui concerne le colombier, ai-je enchaîné, il y aurait l'installation d'un "escalier-en-facteur-commun" à prévoir, sur des plans améliorés par rapport à ceux d'Arnaud PAQUIN ; à ce sujet, l'architecte en charge de la "mission n°2" réfléchit à une optimisation de l'usage du volume entre cet escalier et le colombier ; elle recommande d'ores et déjà de réaliser cet escalier en bois (j'ai demandé que les marches soient recouvertes de tomettes) mais je ne serais pas davantage en mesure, ai-je précisé, de supporter le coût d'un tel escalier, encore à chiffrer ; j'ai néanmoins chargé cette architecte d'inclure, pour des raisons de bon sens, ce dernier dans le dossier de demande de permis de construire à déposer.

Puis nous nous sommes rendus dans l'aile Ouest. Au second étage du colombier, mon aîné doute que la "chambre des tourtereaux" soit hospitalière l'hiver ; j'ai expliqué que mon objectif est que le chauffage en soit bien dimensionné. Dans les combles des écuries, il a vu des défauts dans l'échantillon de menuiseries entre chevrons réalisé et trouve que ce sera un gros travail ; je lui ai dit que je pense pouvoir y arriver, même si cela prendra quelque temps.

Dans le bâtiment Nord, Carole et ma belle-fille semblent s'être mises d'accord sur les grandes lignes du parti à retenir pour l'aménagement de la cuisine : l'arrière-cuisine en resterait isolée (selon le vœu de Carole que je n'ai pas réussi à faire bouger à ce sujet) et, si je comprends bien, l'espace de cuisson serait installé contre le mur du fond (celui de parpaings, actuellement peint en bleu).

Enfin, mon aîné insiste sur la nécessité qu'internet puisse être reçu partout dans les bâtiments sur cour ; en l'état du chantier, il ne peut en effet "recevoir ses calls" que dans la cuisine ou ma "chambrette monacalo-monastique", ce qui n'est certes pas des plus confortables, ni pour lui, ni pour moi.
Voilà ce que j’utilise pour avoir Internet partout dans une grande maison. Tu peux coupler 6 répéteurs son à ton routeur Internet et tu obtiens une couverture de l’ordre de 800 m². Il est peut-être possible d’acheter plus de ses répéteurs pour couvrir une plus grande surface.
Je suis personnellement très content et je suis étonné de la portée à l’air libre, en particulier dans le jardin. Habitant à la campagne au Maroc, je reçois Internet par une antenne GSM. Pour améliorer la réception, j'ai installé le routeur sur le toit dans une boîte étanche et le débit a été multiplié plusieurs fois.
Il est possible qu’il existe des modèles plus récents ou qui permettent le couplage d’un plus grand nombre de ces répéteurs. L’installation est aussi très simple avec un logiciel très intuitif à télécharger sur son téléphone.
Il faut compter un quart d’heure d’installation ; il n’y a pas de câbles à tirer puisque ces répéteurs se branchent sur une prise de courant et amplifient le signal reçu, soit à partir du routeur principal, soit à partir du répéteur le plus proche.

N.D.L.R. : Merci beaucoup pour l'info !
J’ai vérifié, on peut connecter ensemble jusqu’à 8 boîtiers, chacun couvrant 185 m². Le modèle déco M9 est plus puissant et l’on peut connecter jusqu’à 10 boîtiers. Mais il est nettement plus cher.

N.D.L.R. : Merci !
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : lundi 15 juin 2020 09:20
À : Grégory Vannobel Bee+ <gregory@beeplus.fr>
Cc : (...)architecte@gmail.com; C.F. ; T.F.
Objet : RE: Mise à jour étude de faisabilité : devis

Merci pour cette situation claire.

Je laisse Mme (...) vous répondre sur le fond, y compris pour vous fournir les plans dont vous auriez besoin.

Cordialement,

PPF

_________________________________________________________________________

De : Grégory Vannobel Bee+ <gregory@beeplus.fr>
Envoyé : lundi 15 juin 2020 09:13
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Cc : (...)architecte@gmail.com; C.F. ; T.F.
Objet : Re: Mise à jour étude de faisabilité : devis

Bonjour M. Fourcade,

Nous avons avancé. Mais à ce jour, nous sommes en attente :
- De la confirmation par Mme (...) du positionnement souhaité de l'aérotherme dans la Chapelle, afin de finaliser l'étude de faisabilité (devis 262) et les plans de réseaux extérieurs.

- Des plans détaillés, projetés, du Manoir et de ses annexes pour attaquer la suite de la mission (devis 186).

Mme (...) souhaitait une réunion sur place afin d'échanger sur les positionnements des appareillages (prises, interrupteurs, ...), des tableaux électriques, ...
Qu'en est-il ?
De notre côté, nous souhaiterions avoir un délai d'une semaine entre l'envoi des plans et la réunion sur place.
Ainsi nous aurons le temps de prépositionner l'ensemble des éléments.
Sur place, nous confirmerons alors ces éléments ou les déplacerons à un endroit qui conviennent à tout le monde.

Cordialement,

Grégory Vannobel
Agence Bee+ Louvigné de Bais
06 37 98 62 69
gregory@beeplus.fr
Santé, confort et efficacité énergétique
Nous vous invitons à prendre connaissance de nos capacités d'actions sur www.beeplus.fr
Bee+ / 02 30 96 42 03
1 rue des Longrais - 35520 LA CHAPELLE DES FOUGERETZ

_________________________________________________________________________

Le 14/06/2020 à 09:20, Pierre-Paul Fourcade a écrit :
> Cher Monsieur,
>
> Que se passe-t-il ? Je n'ai plus d'écho. Qu'est-ce qui bloque ?
>
> Et où en est-on de la préparation de la réponse à la suite de la commande initiale (les documents détaillés) ?
>
> Cordialement,
>
> PPF
>
_________________________________________________________________________

> De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
> Envoyé : mardi 31 mars 2020 16:52
> À : Grégory Vannobel Bee+ <gregory@beeplus.fr>
> Cc : (...)architecte@gmail.com; C.F. ; T.F.
> Objet : RE: Mise à jour étude de faisabilité : devis
>
> Cher Monsieur,
>
> Je vous donne mon accord sur votre devis.
>
> (Je comprends qu'en raison des circonstances, il est inutile que je doublonne par un courrier simple).
>
> Bien cordialement,
>
> PPF
>
_________________________________________________________________________

> De : Grégory Vannobel Bee+ <gregory@beeplus.fr>
> Envoyé : mardi 31 mars 2020 15:41
> À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
> Objet : Mise à jour étude de faisabilité : devis
>
> M. Fourcade,
> En complément de mon mail précédent, ci-joint notre devis pour actualiser l'étude de faisabilité.
>
> Cordialement,
> --
> Grégory Vannobel
> Agence Bee+ Louvigné de Bais
> 06 37 98 62 69
> gregory@beeplus.fr

(Fin de citation)
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mercredi 17 juin 2020 18:51
À : (...)architecte@gmail.com
Objet : RE: MANOIR DE LA CHASLERIE - Demande liste des autorisations administratives

Madame,

Comme déjà indiqué, vous avez tout cela ici (onglet à vocation synthétique) et plus particulièrement à https://www.chaslerie.fr/blog/message/48835.

Ce dernier message a été complété, au cours de sa rédaction, par le suivant : https://www.chaslerie.fr/blog/message/48836.

Ces deux messages sont encore dans la rédaction provisoire de documents de travail. Ils pourraient également être complétés pour faire état de quelques dernières trouvailles évoquées par ailleurs (notamment sous l'onglet "Archives, histoire, documentation"), voire des redécouvertes à venir ; mais ces ajouts ne me semblent pouvoir être, à ce stade, que marginaux.

En effet, si je me suis concentré prioritairement sur les demandes d'autorisations ou de permis présentées formellement, au moins à mes yeux, il n'en demeure pas moins que le "corpus" que j'ai parcouru, pour préparer ces deux messages de synthèse, est beaucoup plus vaste que cela puisque mes archives recensent au moins tous les courriers ou courriels échangés à un titre ou à un autre, très souvent en rapport avec ces demandes, avec l'un ou l'autre de mes interlocuteurs.

Je pense qu'il faut également que je rappelle que certaines parties de la Chaslerie sont classées depuis 1995 seulement alors que je suis, avec mon épouse, le propriétaire du manoir depuis 1991, la réglementation applicable aux travaux ou son interprétation et son application ayant varié depuis 30 ans. Or je vous avoue ne pas avoir gardé la mémoire de tous ces perfectionnements (à supposer que je les aie toujours perçus ou compris aux époques où ils sont apparus), de sorte que la rédaction actuelle de mes messages peut comporter, à ce titre aussi, des erreurs que je rectifierais dès qu'elles me seraient signalées. J'espère que vous saurez replacer, si nécessaire, toutes ces informations dans les bonnes cases des classifications pertinentes.

Enfin, si ma façon de présenter les choses via mon blog vous semble nécessiter trop de travail de lecture de votre part, j'en suis désolé mais j'imagine que, via la documentation internet à laquelle vous avez accès par ailleurs, vous trouveriez tout cela sous une forme qui vous paraîtrait plus adaptée à vos besoins et, je le suppose, plus exhaustive encore.

Vous savez que, de mon côté, la préparation des deux messages en question, pour imparfaits qu'ils soient, tant dans le fond que dans la forme, a représenté un énorme travail que je n'ai pu mener à bien que parce que le confinement de deux mois que nous avons subi m'offrait exceptionnellement le temps de toutes ces recherches. Je crains de ne pas savoir ou pouvoir faire beaucoup mieux.

Bien cordialement,

PPF

________________________________________________________________________________

De : (...)architecte@gmail.com
Envoyé : mercredi 17 juin 2020 16:29
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Objet : MANOIR DE LA CHASLERIE - Demande liste des autorisations administratives

Bonjour,

Ne pouvant pas chercher les informations sur votre blog,
Je réitère ma demande de me lister les autorisations administratives que vous avez demandés auprès de l'Etat depuis l'achat de votre Monument historique classé.
Les informations demandés:
Titre de la demande/des travaux
Architecte déposeur de la demande
Date d'autorisation administrative.

Bien cordialement,

(...)
Architecte DPLG - Architecte du Patrimoine

(Fin de citation)
Au cours de ma conversation d'hier avec l'architecte du patrimoine qui désire conserver son anonymat sur ce site, je lui ai dit me sentir tenu de poser, par mes travaux et dossiers, des préalables tels à la poursuite du chantier que mes successeurs se considèrent investis de la mission de maintenir le flambeau à mon niveau d'exigence. A ce sujet, je me considère et me déclare volontiers méfiant. Peut-être à tort dans les deux cas. Mais l'on sait que j'ai été sérieusement malmené il y a trente mois.

Elle m'a répondu de ne pas me faire de souci à ce propos, les architectes du patrimoine ayant pour mission de veiller à ce que les dérapages que je crains n'aient pas lieu.

J'avoue que cette idée ne m'était pas passée par la tête spontanément. On se demande bien pourquoi :

Or, plus je l'observe et dialogue avec elle, plus j'apprécie le sens de l'écoute et le calme de cette architecte-ci. Faire confiance à une personne de cette trempe pour encadrer l'avenir ne me semblerait pas impossible en effet. Je continue à observer et à réfléchir.
(Début de citation)

De : Grégory Vannobel Bee+ <gregory@beeplus.fr>
Envoyé : lundi 6 juillet 2020 14:07
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>; (...)architecte@gmail.com
Cc : C.F. ; T.F. ; fouilleul.energie@gmail.com <fouilleul.energie@gmail.com>
Objet : Projet M. Fourcade : Etude de faisabilité actualisée

Bonjour,

Vous trouverez ci-joint l'étude de faisabilité actualisée avec le déplacement de la chaufferie dans la dépendance en face de la Chapelle.
J'ai également inclus les consommations de chauffage par les radiateurs électriques (à la place des radiateurs à eau).

Cordialement,

Grégory Vannobel
Agence Bee+ Louvigné de Bais
06 37 98 62 69
gregory@beeplus.fr

(Fin de citation)
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mercredi 29 juillet 2020 16:23
À : (...)architecte@gmail.com
Objet : RE: DOMFRONT- Manoir de la Chaslerie : demande emprise des zones excavées de la cour

Madame,

Je vous prie de trouver ci-après un schéma de principe explicitant l'état actuel du pavement de la cour :


Je suis à votre disposition pour compléter ce schéma de principe par des photos, si nécessaire.

Bien cordialement,

PPF

_________________________________________________________________________________

De : (...)architecte@gmail.com
Envoyé : mercredi 29 juillet 2020 14:05
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Objet : DOMFRONT- Manoir de la Chaslerie : demande emprise des zones excavées de la cour

Bonjour,

Pourriez-vous m'indiquer précisément sur ce plan ou sur la photographie du drone le périmètre exact des zones excavées.

Bien cordialement,

(...)
Architecte DPLG - Architecte du Patrimoine

(Fin de citation)
La vie dans un monument historique n'est pas toujours confortable. Notamment à 7, dont 3 jeunes enfants, quand on ne dispose pas de plus de 65 m2 habitables (ici, j'exagère un peu car, en été, on peut encore utiliser le grand salon du logis que je n'ai toujours pas démoli, tant je me laisse aller).

Depuis quelques jours, nous avions remarqué que la pression de la douche (à l'étage du bâtiment Nord) avait baissé. J'attribuais cela à des limitations de la distribution d'eau en période estivale. Et puis, avant-hier, les choses se sont corsées : plus d'eau du tout.

J'ai appelé le distributeur d'eau, "Véolia", prêt à lui passer un savon comme on peut l'imaginer, d'autant que j'ai dû patienter 12 minutes face à un répondeur automatique, après quoi ils m'ont garanti que la panne ne venait pas de chez eux et m'ont envoyé immédiatement un de leur salariés, très sympathique au demeurant. Celui-ci, après avoir ouvert le regard contenant le compteur d'eau du manoir, a actionné une vanne qui m'a confirmé cette interprétation. Donc la panne venait de l'aval du compteur, c'est-à-dire quelque part sur les 100 mètres de canalisation enterrée entre ce compteur et le manoir. Mais où ?

J'ai alors cherché à contacter mon plombier favori, Régis FOUILLEUL, mais ce dernier est en congés et son répondeur m'a orienté vers un de ses confrères. Celui-ci est venu hier après-midi...

4 août 2020.

... et m'a déclaré que la panne venait probablement d'un "réducteur de pression" à changer. Nous sommes alors partis à la recherche de cet appareil. Nous l'avons trouvé en aval du compteur d'eau de la ferme. Mais rien de tel de visible sur le circuit, différent, desservant le manoir. Le plombier a ensuite procédé à quelques manipulations dans la trappe du compteur d'eau du manoir et l'eau est revenue dans le circuit du manoir. J'ai également demandé au plombier de rétablir l'eau dans le fournil du manoir, ce qu'il a fait en actionnant le robinet rouge ci-dessous, dans le regard à l'angle Nord-Ouest du bâtiment Nord :

4 août 2020.

Mais, dans les minutes qui ont suivi le départ du plombier, quatre petits geysers sont apparus près du colombier ainsi que, par chance, Carole l'a vu :

4 août 2020.

4 août 2020.

4 août 2020.


J'ai de nouveau téléphoné au plombier. Il m'a conseillé de refermer le robinet rouge. Et le fait est que les geysers se sont alors arrêtés. Mais plus d'eau dans le fournil du manoir.

Un peu plus tard dans la soirée, l'eau n'a de nouveau plus du tout coulé au manoir.

Ce matin, j'ai téléphoné à mon terrassier favori, Philippe JARRY, pour qu'il vienne d'urgence déterrer les tuyaux d'arrivée d'eau en question. Philippe m'a immédiatement dépêché Jérôme qui s'est mis à creuser à la mini-pelle à l'endroit où les geysers étaient apparus. Mais là, aucune trace d'une quelconque tuyauterie, juste la preuve de la présence d'un fil téléphonique (la grille verte) :

5 août 2020.

5 août 2020.

Et Philippe ayant d'autres clients à servir, Jérôme a dû quitter le chantier.

Philippe m'a ensuite téléphoné pour me recommander que le plombier installe un tuyau provisoire sur l'herbe, entre le compteur et le regard de l'angle Nord-Ouest du bâtiment Nord. J'ai répercuté l'information au plombier, déjà pris par ailleurs, mais qui devrait passer prendre les mesures des joints à prévoir.

Voici donc où nous en sommes ce matin :
- plus de geysers depuis qu'on a coupé l'eau au robinet rouge. Mais si on rouvre ce dernier, pas davantage de geysers. Mystère sur la source d'eau qui avait provoqué ces phénomènes ;
- plus d'eau au manoir. Donc impossible d'utiliser les toilettes, de laver le linge ou la vaisselle. Carole a fait provision de grosses bouteilles d'eau minérale en attendant des jours meilleurs ; on va donc camper...
- avec un peu de chance, l'eau pourrait être rétablie demain au manoir, grâce à l'installation provisoire suggérée par Philippe ;
- pour ce qui concerne les vraies réparations, elles ne pourront sans doute pas être effectuées avant plusieurs jours. En espérant qu'on retrouve ce fameux réducteur de pression ainsi que la cause des geysers. Pourvu qu'elle ne se trouve pas dans les travaux effectués il y a un an pour assainir le pied du mur Ouest de l'aile Ouest...
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mercredi 5 Aout 2020
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Plomberie-chauffage - Bâtiment Nord
0
Le plombier Sylvain DUPRE est revenu en cette fin d'après-midi. Il a pu rétablir l'eau dans le bâtiment Nord. Il repassera demain pour poser la dérivation provisoire.

Pouvoir prendre une douche chez soi, quel régal, quel délice et quel luxe ! Je viens d'en refaire l'expérience.

P.S. (à 18 h 20) : Ce foutu réducteur de pression s'est encore bloqué. Plus d'eau de nouveau !
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Jeudi 6 Aout 2020
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Plomberie-chauffage - Bâtiment Nord
1
Le plombier Sylvain DUPRE a installé ce matin la dérivation provisoire de l'arrivée d'eau :

6 août 2020.

6 août 2020.

6 août 2020.

6 août 2020.

6 août 2020.

6 août 2020.


Nous revivons !

Sur une idée d'Anne-Violette, nous ferons l'économie d'une recherche du réducteur de pression défaillant et enterrerons la dérivation dès que le terrassier redeviendra disponible, non sans l'avoir pourvue d'un nouveau réducteur de pression.

Quant à l'autre panne - celle qui se traduit par de petits geysers près du colombier - on la traitera à cette occasion. En attendant, l'alimentation en eau du tuyau qui fuit demeurera coupée.
L'architecte du patrimoine m'a longuement téléphoné cette après-midi.

La conversation a porté principalement sur trois sujets :
- l'ascenseur ou monte-charges à prévoir dans l'aile Ouest. Je lui ai dit souhaiter cet équipement. Cela risque de réduire l'espace disponible pour la salle de bains de la "chambre des tourtereaux", ce que je ne voudrais pas ;
- le mur Nord de l'ancien salon de l'"aile de la belle-mère". Je lui ai dit souhaiter faire sauter ce mur mal monté dans les années 1950 et le remplacer, si nécessaire, par une cloison de bois rétractable (inspirée de ce que j'ai vu dans un château écossais (Earls Hall) ou bien, sur un autre modèle, au manoir de la Palue à Domfront). Elle résiste à l'idée de faire disparaître cette maçonnerie pour deux types de raisons, acoustiques ou esthétiques, qui me semblent en effet à prendre en considération ;
- la place de la douche dans le futur cabinet de toilettes du rez-de-chaussée du bâtiment Nord. Pour des raisons tenant aux risques que ferait courir l'humidité de la douche à la pérennité de la menuiserie du fenestrou, elle me dissuade de donner suite à l'idée de Carole, consistant à aménager cette douche au fond (Nord) de cette pièce.

Voici en tout cas l'état des lieux actuel de cette dernière pièce, côté Nord...

... et côté Sud :


Et voici les plans de la 2ème version de l'APS relatif à la restauration de l'aile Ouest (principalement), tels que me les a transmis l'architecte du patrimoine quelques minutes après cette conversation.
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade
Envoyé : jeudi 13 août 2020 14:52
À : (...)architecte@gmail.com
Objet : Chaslerie

Madame,

J'ai bien reçu ce matin les deux grandes enveloppes que vous m'avez adressées.

Les plans sont formellement très beaux, bravo ! Sur le fond, je les regarderai encore, la tête reposée, avant de revenir vers vous.

Laissez-moi le temps d'étudier le contrat. Je vous règle la facture.

Pouvez-vous m'adresser les plans par courriel également ?

J'ai en effet besoin de les mettre en ligne pour pouvoir y réfléchir le plus confortablement et commodément possible. Et tant pis si la DRAC sait ainsi en quoi consistent nos débats. Aucune envie de vivre avec la crainte d'une DRAC surplomblante et censeur de mes pensées, je ne lui reconnais aucune légitimité donc aucune importance en la matière.

Bien cordialement,

PPF

(Fin de citation)