Bâtiment Nord

Leboisne Ebénisterie
rédigé le Mardi 13 Septembre 2022
Journal du chantier - Menuiserie - Bâtiment Nord
0
Bonjour,

Vous trouverez ci-joint les plans de la porte de séparation :


Je vous ai mis le plan des éléments, avec les modifications vues au dernier rendez-vous :

Cependant, les dimensions des portes peuvent changer en fonction du plan de travail que vous choisirez, c’est pourquoi ce ne sont pas les plans définitifs. Je vous ferai parvenir les plans manuscrits quand le projet sera bien défini.

Vous en souhaitant bonne réception, je reste à votre disposition pour tout renseignement.

Cordialement.

Elodie YBERT

N.D.L.R. : Merci !

J'aurais besoin que Sébastien nous précise le plan en coupe de la porte (en largeur et en hauteur), afin qu'Igor puisse, avant la pose, découper le mur de parpaings qui recevra cette porte. Certes, vous m'avez transmis les dimensions extérieures du bâti mais je ne sais comment celui-ci tiendra au mur.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mercredi 14 Septembre 2022
Journal du chantier - Menuiserie - Bâtiment Nord - Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation
0
Voici quelques années que je tourne autour du pot à propos de la décoration du plafond de la cuisine.

Le problème n'est pas simple puisqu'il y a là des différences de niveaux, plus une poutre très moche mais qu'on ne peut enlever :

14 septembre 2022.

14 septembre 2022.

14 septembre 2022.

Or je trouve dans un catalogue de la maison "WARENDORF" que Carole a rapporté de Paris (et trouvé chez le cuisiniste Patrick DAUMAL) un modèle qui me paraîtrait à la fois manorial et de "qualité FOURCADE" et que Sébastien LEBOISNE reproduirait aisément :


Chêne clair et chêne foncé ? Ou peuplier et chêne foncé ?

C'est à voir mais, pour ce qui me concerne, la messe est dite.
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mardi 27 septembre 2022 13:55
À : Flavie TELLES
Cc : (...) ; Hugues HOURDIN ; Xavier MEYER ; Philippe DURAND ; C. F.; (...) ; Arnaud PAQUIN ; Aliaume LICARI-HERDIER
Objet : Chaslerie - "Etude préalable d'ensemble" - Demande de subvention de l'Etat

Madame,

Dans le prolongement de nos échanges, depuis un an, avec la conservation régionale des monuments historiques, nous avons l'honneur de vous soumettre le devis de M. Arnaud PAQUIN, architecte du patrimoine, en vue de la réalisation de ce que nous appelons une "étude préalable d'ensemble" relative au manoir de la Chaslerie, dépendances comprises.

Ce devis s'élève à (...) € T.T.C. et comporte les caractéristiques suivantes :

- il prévoit la réalisation de relevés des extérieurs et intérieurs en utilisant un appareillage destiné à fournir des résultats très précis, de qualité bien supérieure aux relevés traditionnels. Une telle précision est nécessaire dans le cas d'espèce puisqu'il s'agit, par exemple et entre autres :
. de réfléchir aux possibilités d'inclure un escalier ou des sorties de secours desservant des bâtiments dont les niveaux intérieurs ne sont pas en phase,
. de cerner les principales contraintes architecturales d'un chauffage par aquathermie tel qu'envisageable après la découverte fortuite, par un professionnel spécialisé, de ce qui serait une rivière souterraine ;
. de commencer à étudier la compatibilité avec le monument des modes d'isolation thermique prônés par exemple par l'ADEME, de manière à limiter les déperditions d'énergie et de moyens qu'entraînerait une insuffisance de méthode dans l'approche de cette question ô combien délicate ;
- il inclut la rédaction de synthèses inédites et importantes en pratique sur l'histoire et l'état des bâtiments ; en la matière et à ce jour, nous ne disposons d'une étude préalable qu'au titre des menuiseries extérieures des bâtiments sur cour ; cette étude ne contient que trop peu d'informations sur les matériaux de construction utilisés dès le XVIè siècle et l'incidence qu'ont pu avoir sur eux divers évènements, comme l'incendie de 1884. Plus généralement, il n'existe pas de synthèse réputée probante sur l'état sanitaire présent des bâtiments alors que, au pied des murs, nous ne manquons pas de sujets d'interrogation ;
- de manière très opérationnelle et d'une façon qui ne peut être que très précieuse pour toutes les parties intéressées (association, propriétaire, administrations mais aussi mécènes potentiels), il entend pousser la réflexion, sur la base d'un discours étayé professionnellement, jusqu'à certains éléments essentiels comme le chiffrage des grandes masses des coûts du chantier et la définition de priorités, donc la possibilité du calendrier raisonné d'interventions qui, sans que le point ne soit contestable ni contesté, a manqué à ce jour.

Une telle "étude préalable d'ensemble" serait donc, dans son extension comme dans son détail prévus par le devis, un élément central des réflexions et actions à venir.

Or, comme vous le savez, "La SVAADE" est locataire de la Chaslerie et étroitement associée à la définition et à la réalisation d'un important programme de travaux de nature à permettre, dans de bonnes conditions, la poursuite d'animations culturelles, de qualité et à bas prix pour les spectateurs. Quant au propriétaire, il souhaiterait pouvoir consacrer au mieux ses moyens financiers et humains au programme de travaux qui, toutes choses égales par ailleurs, permettraient de mener aussi loin que possible le chantier, "dans l'intérêt du monument et du projet porté par l'association".

Ainsi que nous le demandons parallèlement à la Région Normandie, nous sollicitons donc de la D.R.A.C. une subvention pour la réalisation d'une telle étude, étant rappelé que le conseil départemental de l'Orne n'a pas actuellement pour politique d'aider en la matière. Puisque les moyens de l'association et du propriétaire sont limités alors que les travaux nécessaires à venir sont très importants à leur échelle, nous sollicitons de l'Etat, comme nous le ferons parallèlement de la Région, le taux maximal de subvention permis par ses textes.

A ce sujet, nous rappelons que tout, à la Chaslerie, intérieurs comme extérieurs, est au moins inscrit à l'I.S.M.H. sinon classé parmi les monuments historiques. Le champ de l'étude, porterait sur l'ensemble des bâtiments sur cour (hormis le bâtiment Nord, sauf marginalement) et l'ensemble des dépendances (principalement la "cave" et la "ferme" mais aussi la chapelle et la charretterie ; dans cette dernière, pourrait en effet être installée la chaufferie centrale par aquathermie envisageable après sondages). Nous signalons que la réception du public obligera, en l'état des textes et en tout état de cause, à certains aménagements qui affecteront des parties classées, notamment en matière de sécurité (par exemple pour faciliter la sortie du public en cas d'incendie). La "problématique du pavement/cailloutis de la cour", vestige en mauvais état mais réputé classé, serait également traitée, d'autant qu'elle commande de fait la poursuite de pans critiques du chantier.

Quant à la désignation du maître d'ouvrage, elle dépendra de la position que voudra bien adopter enfin la Région sur le principal, ainsi que nous vous en avons informées, D.R.A.C. et Région.

Sans attendre cette clarification, nous souhaiterions que la réalisation de l'étude préalable en question puisse être lancée dans les meilleurs délais. Nous vous prions de bien vouloir nous indiquer si ceci vous paraît acceptable.

Nous nous tenons à votre disposition, en étroite relation avec M. PAQUIN que nous informons de ce courriel, pour préciser tout point de cette demande qui vous paraîtrait le nécessiter.

Nous vous prions d'agréer, Madame, l'expression de notre considération distinguée.

Signé : Pierre-Paul FOURCADE (propriétaire du manoir),
      Hugues HOURDIN (Conseiller d'Etat honoraire et avocat, président de "La SVAADE"),
      Xavier MEYER (notaire honoraire, vice-président de "La SVAADE", en charge des travaux et des animations)

(Fin de citation)

P.S. (à 17 heures 45) : Le pendant de cette demande, adressé cette fois au conseil régional de Normandie, vient de partir.
Carole, qui doit prévoir de passer cet hiver au manoir favori un peu plus de temps que d'habitude (sans doute en conséquence du fait que son mari a failli claquer il y a deux mois), me réclame un chauffage électrique "efficace et performant" pour la cuisine.

La pièce ayant 30 m2 de surface au sol, il faut, paraît-il, y prévoir un dispositif d'une puissance de 3 000 W. Avec les aléas et risques de panne connus, dus au non-équilibrage actuel des phases de l'installation, vétuste et constamment bidouillée à la marge.

Donc encore des surcoûts à provisionner, que me vaut, ici comme ailleurs, la prétendue "problématique du pavement-cailloutis de la cour", cette farce hénaurme qui paralyse le chantier depuis trente-deux mois désormais, et à l'évidence sans la moindre valeur ajoutée autre que purement formelle.
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : dimanche 23 octobre 2022 16:17
À : christine.royer@orne.gouv.fr <christine.royer@orne.gouv.fr>
Cc : Hugues HOURDIN ; Xavier MEYER
Objet : RE: Auto: [INTERNET] TR: Chaslerie - "Etude préalable d'ensemble" - Demande de subvention de l'Etat

Madame la sous-préfète,

OK. Pouvez-vous nous indiquer quelle messagerie permet désormais d'"assurer la continuité de l'Etat" ?

D'avance merci et avec tous mes vœux pour vos futures fonctions.

Bien cordialement,

PPF

_______________________________________________________________________________________
De : christine.royer@orne.gouv.fr <christine.royer@orne.gouv.fr>
Envoyé : dimanche 23 octobre 2022 16:04
À : penadomf@msn.com <penadomf@msn.com>
Objet : Auto: [INTERNET] TR: Chaslerie - "Etude préalable d'ensemble" - Demande de subvention de l'Etat

Bonjour,
cette messagerie, en raison de la mutation de madame Christine ROYER, sous- préfète d'Argentan, sera inactive, à compter du vendredi 21 octobre 2022."

Merci d'avance
Bien à vous
Christine ROYER SPA

_______________________________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : dimanche 23 octobre 2022 16:02
À : arnaudpaquin architecte <arnaudpaquin.architecte@gmail.com>
Cc : (...)
Objet : TR: Chaslerie - "Etude préalable d'ensemble" - Demande de subvention de l'Etat

Cher Monsieur,

Comme vous en avez été informé, "La SVAADE" et moi avons saisi la D.R.A.C. le 27 septembre dernier d'une demande de subvention par l'Etat de l'"étude préalable d'ensemble" que vous savez. Le lendemain, nous avons saisi la Région d'une demande parallèle. Pour instruire son dossier, nous n'ignorons pas que la Région opère en la matière en étroite coordination avec la D.R.A.C.

Or il résulte d'une récente conversation téléphonique avec mon "officier traitant" à la D.R.A.C., M. TIERCELIN, que celui-ci s'interroge, à juste titre selon moi, sur la compatibilité entre votre devis ci-joint et le libellé de notre courriel du 27 ci-après qui fonde ces demandes. Il a cité, à titre d'exemples, les cas de la chapelle, de la charretterie et de la cour.

Bien entendu et comme c'est normal, votre devis était libellé en termes synthétiques, avec notamment un titre qui couvre l'essentiel, l'accessoire ayant, comme toujours, vocation à suivre ce dernier.

Pourriez-vous cependant nous indiquer dans quelle mesure votre devis couvre bien tous les points explicités dans notre courriel du 27 et, le cas échéant, nous préciser s'il y a lieu d'en augmenter le total du coût prévu, auquel cas nous devrions recaler nos demandes en conséquence ?

D'avance merci pour votre éclairage.

Il va sans dire que "La SVAADE" et moi attendons impatiemment d'être en mesure de vous mandater pour cette étude et, plus généralement, de pouvoir considérer que nous sommes enfin sortis des zones d'ombre éventuelles dont ni vous ni nous ne puissions penser être à l'origine en l'état de la réglementation publique de la Région.

Bien cordialement,

PPF

(Fin de citation)
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Dimanche 23 Octobre 2022
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Menuiserie - Bâtiment Nord
0
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : dimanche 23 octobre 2022 16:39
À : leboisne0564@orange.fr
Cc : arnaudpaquin architecte <arnaudpaquin.architecte@gmail.com> ; Aliaume Licari-Herdier ; Xavier MEYER ; C. F.
Objet : RE: demande de renseignements

Cher Sébastien,

Vérification faite sur place, je pense que la meilleure solution consiste à oublier un peu l'orthodoxie ici.

Le côté simple de la porte de séparation entre l'entrée du bâtiment Nord et la cuisine se trouve dans la cuisine :

23 octobre 2022.


Je pense qu'il doit en aller de même pour la porte de séparation entre la cuisine et l'arrière-cuisine.

Pour autant, est-il nécessaire de maintenir sur cette porte, du côté de l'arrière-cuisine, des moulurations aussi sophistiquées ?

23 octobre 2022.


Je pense que non.
Je vous prie donc de m'indiquer la baisse de prix qu'entraînerait sur votre devis une telle simplification.

D'avance merci.

Bien cordialement,

PPF

_______________________________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : jeudi 20 octobre 2022 15:19
À : leboisne0564@orange.fr
Objet : Re: demande de renseignements

Sébastien,
Je suis à l'étranger, je regarde ça dès mon retour.
Cordialement,
PPF

Envoyé de mon Galaxy A32 5G Orange
Obtenir Outlook pour Android

_______________________________________________________________________________________

From: leboisne0564@orange.fr
Sent: Thursday, October 20, 2022 3:16:32 PM
To: penadomf@msn.com <penadomf@msn.com>
Subject: demande de renseignements

Bonjour,

Pour la porte de la cuisine

Quel côté de porte est du côté de la cuisine

Plan ci-joint :



La logique veut que la moulure soit du côté cuisine

Mais quand les deux portes sont fermées

Vu de l’intérieur de la cuisine elles seront différentes

Veuillez me dire ce que vous en pensez au plus vite afin que je fasse le ferrage

Et après ce choix on ne pourra plus changer

Bonne journée

Sébastien LEBOISNE

SARL Leboisne
ZA L’auberge Neuve
50600 VIREY
Tel : 02.33.49.02.44

(Fin de citation)

P.S. (du 24 octobre 2022 à 8 heures 35) :

(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : lundi 24 octobre 2022 08:31
À : leboisne0564@orange.fr <leboisne0564@orange.fr>
Objet : Re: demande de renseignements

OK, merci. Pose quand ?

Envoyé de mon Galaxy A32 5G Orange
Obtenir Outlook pour Android
_______________________________________________________________________________________

From: leboisne0564@orange.fr <leboisne0564@orange.fr>
Sent: Monday, October 24, 2022 8:15:16 AM
To: 'Pierre-Paul Fourcade' <penadomf@msn.com>
Subject: RE: demande de renseignements

Bonjour,

Pour moi, la porte est déjà réalisée

Il me restait simplement le sens de ferrage

Je prends note que le côté simple de la porte sera côté cuisine

Bonne journée

Sébastien LEBOISNE

SARL Leboisne
ZA L’auberge Neuve
50600 VIREY
Tel : 02.33.49.02.44

(Fin de citation)
Prise de contact téléphonique cette après-midi et à mon initiative avec Laurine COURTOIS.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Jeudi 27 Octobre 2022
Journal du chantier - Maçonnerie-carrelage - Terrassement - Abords, Avenue, terrasse - Bâtiment Nord - Charretterie - Cave
0
Igor m'a demandé hier soir quand je souhaiterais son retour au manoir favori.

En fait, le point est le suivant :
- le charpentier, Franck LIEGEAS, attend toujours la livraison des bardeaux de châtaignier en cours de fabrication à Carrouges et nous en sommes toujours à débattre de la poutre à installer sous la charretterie, en substitution à la rachetèque actuelle. Franck me propose une poutre neuve (très chère aux cours actuels du chêne) mais je préférerais une poutre ancienne et suis à ce propos en contact avec mon démolisseur favori qui a peut-être trouvé mon bonheur quelque part en Seine-Maritime. Cette poutre devrait avoir 7,80 m de longueur et 35 cm de côtés, ce qui ne se trouve pas sous le pied d'un cheval. Franck a en outre des problèmes de camionnette. Donc il ne réapparaîtra pas ici avant une quinzaine de jours ;
- le terrassier, Philippe JARRY, m'a dit hier préférer finir l'empierrement de la grande allée avant d'y ouvrir un fossé pour les fondations des pilastres maous costauds. Donc pas possible pour Igor d'intervenir là avant une bonne dizaine de jours ;
- l'artisan qui pourrait, le premier, avoir besoin d'une intervention d'Igor pourrait être le menuisier, Sébastien LEBOISNE, dès qu'il aura posé les ferrures sur la nouvelle porte de séparation, dans le bâtiment Nord, entre la cuisine et l'arrière-cuisine.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Vendredi 28 Octobre 2022
Journal du chantier - Ferronnerie - Bâtiment Nord
0
Alexandre GURY, de "Fer, Art, Forge", est passé hier, à ma demande, reprendre les mesures du fenestrou de l'arrière-cuisine. Il y a 4 mm de différence avec les dimensions prises avant l'intervention d'Igor.

Délai de réalisation : un mois.

Il y aura là un double vitrage, comme pour les autres menuiseries extérieures du "bâtiment Nord", toutes déjà réalisées sauf celle de la porte entre l'arrière-cuisine et l'arrière-cour. Pour des raisons diverses, je pense lancer la fabrication de cette dernière dès que Sébastien LEBOISNE aura posé la porte de séparation entre la cuisine et l'arrière-cuisine.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mardi 8 Novembre 2022
Journal du chantier - Maçonnerie-carrelage - Menuiserie - Bâtiment Nord
0
Igor est de retour. Il va commencer par préparer le chantier (c'est-à-dire agrandir le trou) pour que Sébastien LEBOISNE puisse poser la nouvelle porte entre la cuisine et l'arrière-cuisine.

Voici probablement les dernières photos de l'ancienne :

8 novembre 2022.

8 novembre 2022.


P.S. (à 14 heures) : Protections contre la poussière du chantier :

8 novembre 2022.

Elles sont ici en cours de pose.

P.S. 2 (à 16 heures) : La bulle est prête :

8 novembre 2022.

8 novembre 2022.

8 novembre 2022.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Jeudi 10 Novembre 2022
Journal du chantier - Maçonnerie-carrelage - Menuiserie - Bâtiment Nord
0
Sébastien LEBOISNE est passé ce matin commencer à poser le cadre de la nouvelle porte de séparation entre la cuisine et l'arrière-cuisine :

10 novembre 2022.

10 novembre 2022.

10 novembre 2022.

10 novembre 2022.


Igor terminera le travail.

P.S. (à 19 heures) : Igor vient de terminer la fixation du bâti de cette porte :

10 novembre 2022.

10 novembre 2022.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Jeudi 10 Novembre 2022
Journal du chantier - Menuiserie - Bâtiment Nord
0
Sébastien LEBOISNE ne souhaite pas être chargé de la fabrication et de la pose du faux-plafond de la première partie de l'arrière-cuisine.

Igor, si !
Et ça me paraît une excellente idée.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Vendredi 11 Novembre 2022
Journal du chantier - Menuiserie - Bâtiment Nord
0
Hier, Sébastien LEBOISNE m'a dit ne pas avoir le temps, avant plusieurs mois, de fabriquer la nouvelle porte de séparation entre la cuisine et la salle-à-manger réclamée par mon cadet pour lui éviter de se raboter le crâne :

11 novembre 2022.


Ce matin, Carole me suggère un nouveau bricolage dont je pourrais charger Igor, consistant à scier une partie du linteau de bois et à la fixer au battant.

Plus que jamais, Igor est mon couteau suisse !
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mardi 15 Novembre 2022
Journal du chantier - Menuiserie - Bâtiment Nord
0
Aïe, ça coince, on n'arrive pas à fermer la nouvelle porte entre la cuisine et l'arrière-cuisine :

15 novembre 2022.

15 novembre 2022.

15 novembre 2022.


Il faudra que Sébastien LEBOISNE revienne avec ses rabots.

P.S. (du 19 novembre 2022 à 23 heures) : Sébastien a réglé le problème hier matin.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mercredi 16 Novembre 2022
Journal du chantier - Menuiserie - Logis - Bâtiment Nord
0
Dans le passage entre la cuisine et la salle-à-manger, Igor va nous bricoler (une nouvelle fois) quelque chose d'aussi propre que possible :

16 novembre 2022.

16 novembre 2022.


Il s'agira cette fois-ci d'éviter à mon cadet de se raboter l'occiput lorsqu'il rend visite à son père, ce qui me semble une demande légitime, d'autant qu'elle a été relayée par Carole.

Je précise que je suis, à ce stade de mes réflexions, incapable de décider la forme et même le type de la future porte. Il serait logique qu'elle soit vitrée, à l'instar des deux autres de la cuisine, mais ceci supposerait qu'elle soit doublée par une porte pleine du côté de la salle-à-manger. Or celle-ci devrait être d'un modèle analogue à celle permettant d'accéder à cette salle-à-manger à partir de l'entrée. Mais alors, il n'y aurait d'"effet de niche" que d'un côté de la salle-à-manger, ce qui me semblerait idiot. Donc la nouvelle porte entre la cuisine et l'arrière-cuisine devrait être pleine. Donc on attendra que ces idées décantent...

P.S. (à 10 heures 30) : Igor a choisi de translater le bâti,...

16 novembre 2022.

... solution à laquelle je n'avais pas pensé mais qui me semble sans aucun doute la plus élégante et la plus à même d'assurer la solidité du bazar.

P.S. 2 (à 12 heures 30) : "Work in progress" :

16 novembre 2022.

16 novembre 2022.


Ça me paraît bien.

P.S. 3 (à 14 heures 30) :

16 novembre 2022.

16 novembre 2022.


Bravo Igor !
J'ai repris hier contact avec l'électricien qui devait revenir prochainement afin d'équilibrer enfin les phases de l'installation électrique des bâtiments sur cour, la sécurité étant en jeu. On se souvient que, pour permettre la réalisation de ce travail, j'envisageais d'ouvrir les "planchers provisoires" de la salle-à-manger, de la cuisine et de l'arrière-cuisine. J'attendais cette mise aux normes pour, malgré la "problématique des pavements-cailloutis de la cour" révélée en février 2020, pouvoir lancer les travaux de menuiserie dans l'arrière-cuisine, destinés à y aménager les rangements et y disposer l'évier utiles.

L'électricien m'a répondu qu'il a besoin de l'appui d'un bureau d'études pour que son intervention soit professionnelle. Il m'a proposé de contacter son bureau d'études habituel.

En fait, le bureau d'études "Bee +" a déjà été mandaté par moi pour ce travail, ceci il y a 41 mois... Mais "Bee +" en est toujours à attendre qu'Arnaud PAQUIN lui fournisse les plans des intérieurs des bâtiments sur cour. Cette prestation de l'architecte du patrimoine est prévue dans l'"étude préalable d'ensemble" que l'on sait.

Mais, pour financer cette étude, donc pour la lancer, j'aurais besoin que la Région, saisie de longue date, sorte enfin du bois pour m'éclairer sur sa position quant au choix du maître d'ouvrage. Cela fait bientôt dix-huit mois que la question est sur la table et j'observe que la réponse claire attendue ne m'a pas été distribuée.

P.S. (à 15 heures) : Mon "officier traitant" à la Région me promet de débloquer l'envoi de cette lettre. Croisons les doigts en essayant de nous convaincre que "Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage"...
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mardi 22 Novembre 2022
Journal du chantier - Plomberie-chauffage - Bâtiment Nord - Désultoirement vôtre ! - Anecdotes - Météo
0
Grâce aux moteurs de recherche dont je dispose, je retrouve sur le site favori les dates auxquelles la vieille chaudière au fuel du bâtiment Nord avait dû être rallumée :
- en 2013 : le 20 novembre,
- en 2016 : le 2 novembre,
- en 2018 : le 25 octobre,
- en 2020 : le 28 septembre
- et en 2021 : le 23 octobre.

En ce 22 novembre 2022, je diffère encore l'opération. La météo attendue pour les deux prochaines semaines devrait me permettre de pulvériser mon record.
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mardi 29 novembre 2022 12:21
À : Grégory Vannobel Bee+ <gregory@beeplus.fr>
Cc : Arnaud PAQUIN ; Arnaud TIERCELIN ; Hugues HOURDIN ; Xavier MEYER ; C. F. ; T. F.
Objet : RE: Manoir de la Chaslerie
 
Cher Monsieur,
Vous avez tout à fait raison.
Je comprends que votre intervention en qualité de bureau d'études tous fluides est conditionnée par l'obtention de plans des intérieurs.
Pour que M. PAQUIN puisse réaliser ceux-ci, nous attendons qu'il soit statué positivement sur des demandes de subventions que nous avons déposées.
Ceci dépend à ce stade et au premier chef de la fin des contorsions auxquelles se livre depuis environ 18 mois (...).
Dès que la chose se débloquera enfin, nous ne manquerons pas de revenir vers vous.
Cordialement,
PPF

______________________________________________________________________________________

De : Grégory Vannobel Bee+ <gregory@beeplus.fr>
Envoyé : mardi 29 novembre 2022 11:17
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Objet : Manoir de la Chaslerie
 
Bonjour M. Fourcade,
Je me permets de revenir vers vous. Quel est l'avancement du projet ?
Aurons-nous la possibilité de démarrer les études au début de l'année prochaine ?
Notre dernière rencontre date déjà de avril / mai !

Cordialement,

Grégory Vannobel
Dirigeant
06 37 98 62 69
gregory@beeplus.fr

(Fin de citation)
Sébastien LEBOISNE a posé ce matin dans l'arrière-cuisine une cloison et sa porte qui diviseront la pièce en deux :
- la partie la plus proche de la cuisine, consacrée à ce stade à la lingerie, pourra rester propre,
- parce que les fumées s'échappant éventuellement de la chaudière au fuel hors conduit prévu à cet effet pourront être contenues dans la partie la plus proche de l'arrière-cour :

30 novembre 2022.

30 novembre 2022.

30 novembre 2022.


Bien entendu, tant que divers blocages administratifs n'auront pas été levés (sur le pavement-cailloutis de la cour ou à l'occasion de certaines contorsions auxquelles "La SVAADE" aide à parer), cette cloison et cette porte n'auront jamais d'autre statut ici que d'être une nouvelle forme de "provisoire-qui-dure".