Bâtiment Nord

Coup de fil ce matin à Edouard GRISEL. Il me transmettra cette après-midi les ordres de service, à signer par la SVAADE, maître d'ouvrage délégué, relatifs aux travaux et études qu'à ce stade des débats, la D.R.A.C. accepterait de voir lancés en 2022 (c'est-à-dire un chouïa urgent d'enduits dans la cage d'escalier du logis, la restauration de quelques menuiseries extérieures des bâtiments sur cour et, surtout, la grande étude de diagnostic d'ensemble).

On a également parlé du sable de Bizou, de Sébastien LEBOISNE (que j'irai voir cette après-midi) et de Cédrick COOS (qui est pour moi aux abonnés absents depuis trop longtemps à mon avis, mais j'ai trouvé un autre artisan, certainement plus fiable et sans aucun doute moins coûteux que BODIN).

P.S. (à 9 heures) : Edouard GRISEL vient déjà de m'envoyer ses projets d'ordres de service en question. Je les ai immédiatement transmis aux membres du bureau de la SVAADE, en complément de mon courriel précédent.

Ça y est, l'"usine à gaz" paraît enfin proche d'être opérationnelle !
C'est un miracle ! Quel boulot a été abattu, je n'en reviens pas !
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : dimanche 13 février 2022 08:15
À : PERREAU Marie
Cc : Hugues HOURDIN ; Xavier MEYER ; Jean-Aimable LENEGRE ; C. F. ; T. F. ; (...) architecte
Objet : RE: Politique régionale du patrimoine - Application au manoir de la Chaslerie (Orne) - Intervention de l'association "La SVAADE"

Chère Madame,

Le projet en est toujours au stade du montage, de sorte que les éléments chiffrés que je vous communique ici sont encore provisoires.

Le montant global des travaux pour lesquels les subventions de la région Normandie seront sollicitées est de l'ordre de 2 M€. Ils porteront tant sur le manoir (menuiseries extérieures et restauration intérieure d'ensemble) que sur la réhabilitation de deux dépendances destinées à servir de résidences d'artistes.

Dans l'immédiat :
- une première tranche de travaux dont la définition est en cours, sous l'égide d'un architecte du patrimoine dont le recrutement est en phase de finalisation, devrait porter, pour l'essentiel, sur les menuiseries extérieures (classées monument historique) des principaux bâtiments sur cour ; son montant serait de l'ordre de 0,5 M€. Il est possible - mais non souhaité par La SVAADE ni par moi - que la D.R.A.C. choisisse, pour des raisons qui lui sont propres, de tronçonner cette tranche sur plusieurs exercices ;
- une "étude de diagnostic" d'ensemble est également en cours de définition, rendue complexe par une problématique de chauffage par aquathermie ; le budget de cette étude serait de quelques dizaines de milliers d'euros, comme déjà signalé ;
- enfin, "La SVAADE" et moi avons le désir de lancer au plus tôt les travaux de réhabilitation et d'aménagement intérieur de deux dépendances (la "cave" et la "ferme", elles seulement inscrites à l'I.S.M.H.) destinées à servir de résidences d'artistes ; le budget de ces travaux-ci pourrait atteindre 0,5 M€.

Bien cordialement,

PPF

____________________________________________________________________________________

De : PERREAU Marie
Envoyé : jeudi 10 février 2022 16:31
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Objet : RE: Politique régionale du patrimoine - Application au manoir de la Chaslerie (Orne) - Intervention de l'association "La SVAADE"

Monsieur,

Pourriez-vous me confirmer le montant sollicité auprès de la Région ainsi que la nature et le montant global de votre projet ?

Merci par avance

Marie Perreau

Chargée de projets pour l’Eure et l’Orne
Service Patrimoine et Inventaire
Direction de la Culture et du Patrimoine
Région Normandie (site de Caen)
02 14 47 63 05

____________________________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mardi 8 février 2022 17:33
À : PERREAU Marie
Objet : Re: Politique régionale du patrimoine - Application au manoir de la Chaslerie (Orne) - Intervention de l'association "La SVAADE"

Chère Madame,

Vous résumez bien les protections. En clair, tout est au moins inscrit, intérieurs comme extérieurs. Un sous-ensemble important a été ultérieurement classé.

Quant aux visites, elles sont possibles tout au long de l'année.

Bien cordialement,

PPF

Envoyé de mon Galaxy A32 5G Orange
Télécharger Outlook pour Android

____________________________________________________________________________________

From: PERREAU Marie
Sent: Tuesday, February 8, 2022 5:25:03 PM
To: Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Subject: RE: Politique régionale du patrimoine - Application au manoir de la Chaslerie (Orne) - Intervention de l'association "La SVAADE"

Bonjour Monsieur,

Je me permets de vous contacter concernant la visite du 18 février prochain. Je prépare une note sur l’histoire et l’architecture du manoir ainsi que l’évolution du chantier de restauration du site.

Votre site internet à ce sujet est très bien fait.

J’ai deux questions :

- Au sujet de la protection du site au titre des MH j’ai vu que l’ensemble du site (intérieur et extérieur) est inscrit au titre des MH par arrêté du 2 novembre 1926. Cette protection a été étendue par arrêté le 26 octobre 1993, à l’allée historique du manoir (au Sud, vers le bourg de La Haute Chapelle). Enfin, par arrêté du 4 juillet 1995, l’extérieur des bâtiments et des constructions entourant la cour, la chapelle en totalité avec son décor intérieur, les murs bordant le « Pournouët » et le circuit des douves, du bief amont au bief aval, ont été classés. Est-ce que ces informations sont exactes ?

- Le site est-il ouvert au public au moins 40 jours par an ?

Merci par avance pour votre retour.

Bien Cordialement

Marie Perreau

Chargée de projets pour l’Eure et l’Orne
Service Patrimoine et Inventaire
Direction de la Culture et du Patrimoine
Région Normandie (site de Caen)
02 14 47 63 05

(Fin de citation)
Des arrêtés de subvention de l'Etat arrivent prochainement à expiration, celui relatif à la première tranche de restauration des menuiseries extérieures du logis et celui prévoyant que la cage d'escalier soit enduite de chaux. La D.R.A.C. a proposé de substituer aux deux arrêtés relatifs aux menuiseries, dont elle reconnaît de fait les imperfections, un nouvel arrêté dont le contenu pourrait être repensé. Je souhaiterais qu'à cette occasion, la question des "poutres pourries" soit enfin réglée.

Je suis passé voir Arnaud PAQUIN hier à son cabinet d'Avranches. Il connaît bien notre chantier favori et considère comme moi, d'une part, que le traitement des "poutres pourries" est un préalable nécessaire à la restauration d'une fenêtre du logis et, d'autre part, qu'il serait sous-optimal d'enduire la cage d'escalier avant d'y restaurer les menuiseries ou de passer les tuyaux de chauffage. Tant qu'à fusionner les deux premiers arrêtés, il suggère même que le nouvel arrêté à prendre, en substitution des deux premiers, couvre également la question des enduits de la cage d'escalier, ce qui me semblerait en effet de bon sens.

Compte tenu de l'urgence, j'ai demandé à Arnaud PAQUIN, qui accepte d'assurer la maîtrise d’œuvre de la restauration des menuiseries extérieures du logis, de prendre à ces sujets l'attache de la D.R.A.C. afin que ces travaux puissent enfin être réalisés dans les meilleurs délais.

Aucun autre engagement n'a été pris entre nous deux, ni de ma part, ni de la sienne, sur la suite du chantier.

Quant à La SVAADE et moi, nous estimons toujours indispensable que, pour commencer et dans les meilleurs délais :
- un architecte du patrimoine puisse dialoguer utilement avec le bureau d'études "Bee +" afin qu'après la région Normandie (qui en a accepté le principe), l'ADEME puisse subventionner notre installation de chauffage par aquathermie et le service régional d'archéologie mettre un terme à son intervention dans ce dossier ;
- une étude préalable d'ensemble fournisse, sur la base du projet architectural existant, le chiffrage par grandes masses des travaux à mener en vue de finir la restauration de la Chaslerie, dépendances (aménagées comme résidences d'artistes) incluses.

Sur ces deux derniers sujets, comme sur leur aval, nous n'en sommes toujours qu'à la phase des discussions. Nous cherchons de concert (rejoints très bientôt, je l'espère, par mon aîné) à nous entourer des meilleurs conseils, tout en facilitant leur nécessaire coordination. Que ceci soit clair pour tout le monde !
J'ai mis fin ce matin à ma recherche de solutions pour obtenir d'un jeune architecte du patrimoine, par ailleurs ingénieur thermicien, qu'il daigne s'occuper de la relation avec le bureau d'études "Bee +" et avec l'ADEME.

Par voie de conséquence, je rendrai visite mercredi matin à Gregory VANNOBEL, de "Bee +", dans ses locaux près de Rennes afin de définir la poursuite de sa mission.

La veille, Arnaud PAQUIN sera passé à la Chaslerie. En liaison avec Xavier MEYER, nous évoquerons les tâches que je souhaiterais lui confier, y compris d'être à mes côtés le correspondant de "Bee +" pour que nous puissions tirer le meilleur parti du travail de ce bureau d'études.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Lundi 9 Mai 2022
Journal du chantier - Plomberie-chauffage - Bâtiment Nord
0
En fin de journée, Régis FOUILLEUL est passé débrancher l'évier...

9 mai 2022.

... pour permettre à Sébastien LEBOISNE de poser ses "planchers-provisoires-qui-durent".
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mardi 10 Mai 2022
Journal du chantier - Maçonnerie-carrelage - Logis - Bâtiment Nord
0
Aidé de Gérald NEREMBOURG et sous bonne garde de Guguss-chien-de-chantier...

10 mai 2022.

... Sébastien LEBOISNE a commencé à poser les lambourdes dans la salle-à-manger du logis et la pièce au rez-de-chaussée de la tour attenante :

10 mai 2022.

10 mai 2022.

10 mai 2022.

10 mai 2022.

10 mai 2022.

10 mai 2022.

10 mai 2022.

10 mai 2022.


Il y avait là 40 cm à rattraper.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mardi 10 Mai 2022
Journal du chantier - Menuiserie - Bâtiment Nord
0
Dans la cuisine-provisoire-qui-dure, l'aggloméré que posera Sébastien LEBOISNE sera recouvert d'un revêtement plus facilement lavable, trouvé chez "Point P" :

10 mai 2022.

10 mai 2022.


Hélas ce revêtement, dont j'aurai besoin de 30 m2 (selon le plan très peu lisible, selon sa sale habitude, de la précédente architecte du patrimoine)...

... ne sera pas livré avant le début juin, ce qui va compliquer sensiblement le calendrier des prochaines interventions.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mardi 10 Mai 2022
Journal du chantier - Menuiserie - Logis - Bâtiment Nord
0
Les premières dalles d'aggloméré sont arrivées en fin de journée. Leur pose commencera demain :

10 mai 2022.

10 mai 2022.


En attendant, j'ai demandé à Igor de faire disparaître un des derniers vestiges des années 50 à 70 :

10 mai 2022.

10 mai 2022.


Bon débarras !
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mercredi 11 Mai 2022
Journal du chantier - Menuiserie - Logis - Bâtiment Nord
0
En fin de journée, le chantier est prêt pour demain matin. Les meubles de la cuisine ont été transbordés provisoirement dans la salle-à-manger...

11 mai 2022.

... de manière à libérer la piste pour la prochaine phase de travaux :

11 mai 2022.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Vendredi 13 Mai 2022
Journal du chantier - Menuiserie - Logis - Bâtiment Nord
0
En arrivant de Paris hier, à la nuit tombée, j'ai eu la satisfaction de constater que les dalles d'aggloméré avaient fini d'être posées dans la cuisine :

12 mai 2022.

12 mai 2022.

12 mai 2022.

La grande table, longtemps entreposée à la cave, a pu réintégrer la salle-à-manger du logis :

12 mai 2022.

12 mai 2022.

Autre bonne nouvelle, tandis que j'étais dans le train, un coup de fil de Ludovic (de "Point P") m'a appris que le plancher destiné à la cuisine serait livré en début de semaine prochaine.

Avec un peu de chance et beaucoup d'huile de coude, cuisine et salle-à-manger devraient donc être fonctionnelles dès le prochain spectacle, c'est-à-dire dans neuf jours, ce qui ne sera certes pas du luxe.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé hier
Journal du chantier - Menuiserie - Peinture - Bâtiment Nord
0
Demain, Igor peindra à ma demande deux murs de la cuisine et installera des étagères dans l'arrière-cuisine. Ce sont là de petits travaux de nature à changer agréablement l'ambiance du bâtiment Nord, ce qui ne pourra faire que meilleure impression sur les visiteurs en cas de vente.

J'ai aussi réfléchi à un meilleur agencement, à stock identique, du mobilier de cuisine. J'espère que tout ceci pourra être prêt avant le spectacle du 21.

C'est très exactement ce qu'en termes comptables, on appelle du "window-dressing".