Archives, histoire, documentation

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le dimanche 19 mai 2019
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Références culturelles
0
15 mai 2015 : Villa di Geggiano

A mes yeux le clou du voyage en raison de l'extraordinaire authenticité des lieux, "dans leur jus" très exactement, à quelques discrets éclairages électriques près, y compris la moindre dentelle de rideau de fenêtre. En tout cas, le lieu où je me suis trouvé le plus à mon aise :

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

15 mai 2019, Villa di Geggiano.

paris.catholique.fr (via "Facebook")
rédigé le lundi 20 mai 2019
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Pouvoirs publics, élus locaux - Références culturelles
0
Communiqué de Mgr Michel Aupetit à propos de la situation de M. Vincent Lambert

Paris, le 20 mai 2019. Sommes-nous devenus de simples déchets ?

Si aujourd’hui je me permets de prendre la parole au sujet de ce qui est en train de se passer pour M. Vincent Lambert, c’est que son cas si particulier est emblématique de la société dans laquelle nous voulons vivre.

Tout d’abord, mon cœur de prêtre me porte à prier pour lui, soumis à tant de pressions, et dont la vie ne peut dépendre que de décisions qui lui échappent. Il y a quelques années, il a déjà subi un arrêt de l’alimentation et de l’hydratation auquel il a survécu de manière étonnante. Cet homme de 42 ans, traumatisé crânien lors d’un accident de la route est actuellement lourdement handicapé, tétraplégique et dépendant dans un lit au CHU de Reims. Son cas est tout proche de celui de Michaël Schumacher, traumatisé crânien avec de lourdes lésions cérébrales et, lui aussi, en état pauci relationnel. Malgré la célébrité de ce champion de Formule 1, les médias ne se sont pas emparés de son cas médical et il peut jouir de soins spécialisés très attentifs en milieu privé. Dans le cas précis de M. Vincent Lambert, on constate qu’il a les yeux ouverts, qu’il respire normalement, qu’il est dans un état stable, pas du tout en fin de vie. Il a besoin d’une aide-soignante et d’une infirmière qui assurent le nursing et le changement de position, d’un kinésithérapeute pour éviter les escarres. La nutrition et l’hydratation se font par gastrostomie ou par sonde nasogastrique.

La décision d’interrompre les soins de confort et de nutrition de base chez un patient handicapé s’oppose à la loi Léonetti. Il n’est pas mentionné qu’il présente de souffrance insupportable qui nécessite une sédation profonde sauf évidemment dans le cas où l’arrêt de l’hydratation par les médecins entraînerait la douleur cruelle de mourir de soif. Il ne s’agit pas d’une « obstination thérapeutique » puisque ce ne sont pas des soins curatifs d’une maladie incurable, mais simplement les soins corporels et nutritionnels de base que l’on doit aussi aux personnes âgées dépendantes, hémiplégiques, et aux bébés qui ne sont pas encore autonomes.

On cite à l’envi les pays moins-disant éthiques comme la Belgique ou les Pays-Bas. Force est de constater que dans ces pays il y a une anesthésie totale de la conscience. On entend des enfants parler de manière naturelle de l’euthanasie de leurs parents comme s’il s’agissait d’une éventualité normale. Un membre du gouvernement belge, assise en face de moi lors d’une rencontre chez M. le Président de la République, était très fière que son pays soit « en avance », comme elle disait. Pourquoi ne cite-t-on jamais les pays qui ont une plus haute conscience éthique, comme l’Allemagne ou l’Italie ? Il y a aujourd’hui un choix de civilisation très clair : soit nous considérons les êtres humains comme des robots fonctionnels qui peuvent être éliminés ou envoyés à la casse lorsqu’ils ne servent plus à rien, soit nous considérons que le propre de l’humanité se fonde, non sur l’utilité d’une vie, mais sur la qualité des relations entre les personnes qui révèlent l’amour. N’est-ce pas ainsi que cela se passe lorsqu’une maman se penche de manière élective vers celui de ses enfants qui souffre ou qui est plus fragile ? C’est le choix devant lequel nous nous trouvons. Le Christ nous a révélé la seule manière de grandir en humanité : « Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés ». Et il nous a donné la seule manière d’exprimer cet amour : « Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime ».

Une fois de plus nous sommes confrontés à un choix décisif : la civilisation du déchet ou la civilisation de l’amour.

+Michel Aupetit
Archevêque de Paris

N.D.L.R. : Poser la question, c'est y répondre. Donc j'approuve.
Même si je suis loin d'être un modèle d'amour donné. (Trop d'exigence dans l'autre sens, sans doute. Au moins, j'en suis à peu près conscient).
LES BEAUX CHÂTEAUX ET AUTRES TRESORS DU PATRIMOINE EUROPEEN (via "Facebook")
rédigé le lundi 20 mai 2019
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Références culturelles
0
🏰 • La galerie des Illustres, au château de Beauregard - Loir-et-Cher.

📜 • À propos •
La galerie située au premier étage du château mesure 26 mètres de long et est entièrement recouverte de portraits.
Trois cent quinze ans d'histoire de France est contée à travers ces 327 portraits d'hommes et de femmes.

Beauregard.

Beauregard.

Beauregard.

Beauregard.

Beauregard.

Beauregard.

Beauregard.

Beauregard.

Beauregard.


N.D.L.R. : 1517. Presque contemporain de la Chaslerie. Du sol au plafond, un idéal inatteignable ici (ce serait d'ailleurs incongru).
Les participants au récent voyage en Toscane, organisé pour les adhérents de la "Demeure Historique", étaient, outre votre serviteur et son épouse, et sauf erreur de ma part, les propriétaires des monuments suivants (cités ici par ordre alphabétique ou presque) :

- l'abbaye de Doué (Haute-Loire) :

Doué.


- le château de Blanzat (Puy-de-Dôme) :

Blanzat.


- le château de Bouzols (Haute-Loire) :

Bouzols.


- le château de Canteloup (Eure) :

Canteloup.


- le château de la Motte-Sonzay (Indre-et-Loir) :

La Motte-Sonzay.


- le château de la Roche Racan (Indre-et-Loir) :

La Roche Racan.


- le château de Loëx (Haute-Savoie) :

Loëx.


- le château de Palaminy (Haute-Garonne) :

Palaminy.


- le château de la Prune au Pot (Indre) :

La Prune au Pot.


- le château de Sédaiges (Cantal) :

Sédaiges.


- le château de la Tour-Daniel (Puy-de-Dôme) :

Tour-Daniel.


- le château de Tournoël (Puy-de-Dôme) :

Tournoël.


- la Forge (Orne) :

Forge.


- les écuries de Beaumarais (Oise) :

Beaumarais.


- la gare des Brotteaux (Rhône) :


- le manoir de Cuverville-en-Caux (Seine-Maritime) :

Cuverville.


- le manoir de Vaudésir (Indre-et-Loir) :

Vaudésir.


Comme on le voit, les Auvergnats étaient en force. Et les Normands aussi. Ceci dit, ne vous y trompez pas, certains participants possèdent plusieurs monuments (jusqu'à quatre).

Lequel aurait votre préférence (à en juger par les extérieurs) ? Ou lequel aimeriez-vous acheter s'il était à vendre (et si, par hypothèse, vous aviez gagné à la Loterie Nationale de quoi l'entretenir) ? Pour ma part, je vous avoue un faible pour Bouzols et pour Canteloup (dont les volets extérieurs ont, paraît-il, disparu, et c'est heureux). Tournoël aussi a une gueule qui me plaît. En premier pour moi, Bouzols, dont j'ai sympathisé avec le propriétaire, un ancien officier de la Légion reconverti, après blessure puis passage par l'E.N.A., en magistrat de la Cour des Comptes, bref un parcours qui m'impressionne autant que son château familial.

En tout cas, chacun des participants voue à sa propriété une ferveur qui faisait plaisir à voir. Au-delà des (grandes) différences de fortune ou de "background" des uns et des autres (je me situe clairement dans le bas de la fourchette), nous avions donc, à tout le moins, quelques sujets de conversation, les questions de transmission n'étant d'ailleurs pas les moindres, comme on peut le comprendre si l'on se souvient de mes difficultés en la matière.