Archives, histoire, documentation

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mercredi 26 septembre 2018
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Références culturelles
0
A Bellême, j'ai eu la surprise de retrouver, cette fois comme guide, mon archiviste favori Eric YVARD (que, sur les conseils de Barbara TOUSSAINT, j'ai mandaté pour mettre à jour l'histoire refoulée de notre manoir favori) :

22 septembre 2018.


Il nous a fait visiter le très intéressant hôtel de ville (un bâtiment dont la taille raisonnable est, selon moi, tout à l'honneur des édiles locaux). Là, j'ai commencé mon "espionnage industriel", comme l'a qualifié à juste titre l'un de nos collègues de promenade :

22 septembre 2018.

22 septembre 2018.

22 septembre 2018.

22 septembre 2018.

22 septembre 2018.

22 septembre 2018.

22 septembre 2018.

22 septembre 2018.

22 septembre 2018.

22 septembre 2018.

22 septembre 2018.

22 septembre 2018.

22 septembre 2018.

22 septembre 2018.

22 septembre 2018.

22 septembre 2018.

22 septembre 2018.


Au passage, coup de chapeau à un membre de la famille de FONTENAY qui avait réussi, sous l'Ancien Régime, à faire supprimer un impôt (en l'espèce, l'"impôt des francs fiefs" qui empêchait en pratique la vente de biens nobles à des roturiers) :

22 septembre 2018.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mercredi 26 septembre 2018
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Anecdotes - Références culturelles
0
Je viens de m'inscrire aux 4 jours du colloque organisé la semaine prochaine à Cerisy à propos de "L'architecture en Normandie à l'âge classique".

Je devrais ainsi avoir l'occasion de revoir :
- mon ancien chef de bureau à la direction du Trésor, Jean-Baptiste de FOUCAULD (dont j'ai été l'adjoint pendant 3 ans, au "bureau du marché financier") ; il préside actuellement l'association des amis de Cerisy ;
- Alexandre GADY, le président de la S.P.P.E.F., association qui nous soutient dans nos recours anti-éoliens ;
- Yves LESCROART, que tout le petit monde des monuments historiques de Normandie connaît et respecte.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mercredi 26 septembre 2018
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Références culturelles
0
Un visiteur des dernières "Journées du Patrimoine", qui s'était déclaré membre de notre fan-club favori donc attiré ma bienveillance, m'avait, par la suite, finement interrogé sur mes opinions politiques. Comme quoi, on parle de tout et de rien à ces occasions, et même de n'importe quoi. Il ne savait pas très bien de quel côté me ranger mais penchait pour la droite, dans la catégorie "anar de droite", ce qui n'est pas plus idiot qu'autre chose, à mes yeux du moins. Je crois que je l'ai étonné quand je lui ai dit que j'avais été le représentant local de François FILLON pendant les dernières présidentielles, une expérience consternante qui m'aura refroidi pour un moment. En tout cas, on aura compris que je n'ai jamais été "macroniste", trop d'aspects du personnage me paraissant trop bizarres, pour dire les choses gentiment. Pour compléter la revue, si j'ai pu ne pas toujours être "hollandophobe", je n'ai en revanche jamais pu blairer "Sarko", beaucoup trop vulgaire et américanophile à mon goût.

Pour aider ceux que le sujet intéresserait encore, à cerner le bonhomme, j'indique avoir acheté cette après-midi à la librairie "Quartier Libre" de Flers, sans doute classée à gauche si je ne m'abuse, un exemplaire du dernier brulot d'Eric ZEMMOUR, "Destin français" (568 pages chez "Albin Michel"). On s'instruit comme on peut !
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le jeudi 27 septembre 2018
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Références culturelles
0
Reprenons le compte rendu de l'escapade du week-end dernier, organisée par "Patrimoine(s)".

La première visite du dimanche était à la "Maison du Perche", abritée depuis une vingtaine d'années au manoir de Courboyer à Nocé :

23 septembre 2018.

23 septembre 2018.

23 septembre 2018.

J'avais connu le dernier propriétaire privé, M. de GROLEE-VIRVILLE, qui tenait échoppe de bouquiniste sous les arcades du Palais-Royal, à l'époque où je bossais rue de Rivoli (c'est même l'une des filles de ce personnage qui avait dessiné pour moi l'écu des LEDIN, tel qu'il a ensuite été multiplié sur les "pin's de la Chaslerie" que, avec l'enthousiasme du néophyte - c'était il y a quelque chose comme 25 ans -, j'avais fait fabriquer du côté de Singapour ; il doit m'en rester quelques-uns en stock, soit dit en passant, mais ils ont assurément acquis désormais une valeur de "collectors", soit dit en passant aussi). Or, dans l'un des tout derniers numéros de la revue des "V.M.F." consacré à la Lozère, figure un article fort bien illustré sur le magnifique château de la Baume, édifié et décoré pour ses ancêtres GROLEE. J'avais ainsi repéré les armes de cette famille que j'ai retrouvées à divers endroits de Courboyer, notamment sur des vitraux et dans l'âtre d'une cheminée. Je ne les ai pas prises en photo, contrairement à d'autres caractéristiques de ce manoir qui ont également attiré mon regard, notamment une grille du modèle que j'avais demandé - en vain à ce jour - à Roland FORNARI de fabriquer pour la cage d'escalier de notre manoir favori (dans le cadre de la tranche 1 de restauration de ses menuiseries extérieures) :

23 septembre 2018.

23 septembre 2018.

23 septembre 2018.

P.S. : Me replongeant dans mon stock de photos, je viens de m'apercevoir que, contrairement à ce que je viens d'écrire, j'en avais pris une de l'âtre orné des armes des GROLEE :

23 septembre 2018.

Manorial, isn't it ?
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le jeudi 27 septembre 2018
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Références culturelles
1
Autant j'avais été emballé par la qualité de nos guides à la "Manufacture BOHIN", à la Chapelle-Montligeon et, bien sûr, à Bellême, autant j'ai trouvé que la personne qui tient ce rôle à la "Maison du Perche" n'est pas au niveau.

Plus généralement, les expositions temporaires ou permanentes organisées à Courboyer sont de très belle qualité et témoignent de la compétence de leurs concepteurs. Mais, là encore, la mise en valeur n'est pas au niveau.

Je me suis donc contenté de prendre des photos de détails qui retenaient mon attention et je les présente ici en vrac, c'est-à-dire comme je les ai découverts :

- la voûte d'une église qu'il faudra absolument aller visiter :

23 septembre 2018.

23 septembre 2018.

- une cheminée qui mérite le détour :

23 septembre 2018.

23 septembre 2018.

- un chouette portail d'église :

23 septembre 2018.

23 septembre 2018.

- un très intéressant tableau, "contemporain de la Chaslerie", d'un membre de la famille de FONTENAY qui fut propriétaire de Courboyer du temps de la Ligue (j'ai connu un membre de cette famille dans les milieux boursiers, il y a une quarantaine d'années ; il devait être, de mémoire, fondé de pouvoirs de l'excellent Jean-Pierre PINATTON, agent de change) :

23 septembre 2018.

23 septembre 2018.

23 septembre 2018.

- un très bel attirail de cheminée :

23 septembre 2018.

- une intéressante cloison de séparation d'une grande pièce en deux (j'ai vu quelque chose de semblable au 1er étage du manoir de la Palue à Domfront et l'on pourra s'en inspirer quand le temps sera venu de restaurer la "salle dévastée" de notre logis favori) :

23 septembre 2018.

- un dispositif qui n'est pas un évier (pas d'évacuation des eaux) et dont je ne saisis pas bien quel a pu être le rôle :

23 septembre 2018.

- des pavages intéressants et, surtout, fort bien posés :

23 septembre 2018.

23 septembre 2018.

23 septembre 2018.

23 septembre 2018.

- une porte qui, selon moi, est intéressante dans son principe mais complètement ratée dans sa réalisation (sans doute pas manque de sensibilité du menuisier, ici une brute mécanisée d'après moi) :

23 septembre 2018.

- une intéressante façon de verrouiller une fenêtre avec des pièces en bois (dommage que ma photo soit aussi mauvaise) :

23 septembre 2018.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le jeudi 27 septembre 2018
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Références culturelles
0
Voici, selon moi, un exemple d'exposition très intéressante dans son principe et dans son contenu, mais extrêmement mal mise en valeur par la "Maison du Perche" qui a été incapable d'afficher tout un tas de commentaires pourtant indispensables.
Donc je vous le demande : qu'est-ce que c'est que ces zozos ?

Elle est consacrée pour l'essentiel aux enduits (intérieurs ? extérieurs ? mystère !) et je l'ai photographiée de façon systématique car ces images pourront néanmoins nourrir mon dialogue avec Arnaud PAQUIN, Cédrick COOS et Sébastien DUVAL quand le temps sera venu de penser aux enduits intérieurs de notre manoir favori.

Malheureusement, je ne sais pas me servir de "Photoshop" et le logiciel de correction de photos que m'impose "Windows" n'est pas terrible (ou je ne sais pas l'utiliser), donc les couleurs sont mal rendues ici :

23 septembre 2018.

23 septembre 2018.

23 septembre 2018.

23 septembre 2018.

23 septembre 2018.

23 septembre 2018.

23 septembre 2018.

23 septembre 2018.

23 septembre 2018.

23 septembre 2018.

23 septembre 2018.

23 septembre 2018.

23 septembre 2018.

23 septembre 2018.

23 septembre 2018.

23 septembre 2018.

23 septembre 2018.

23 septembre 2018.

23 septembre 2018.

23 septembre 2018.

23 septembre 2018.

23 septembre 2018.

23 septembre 2018.

23 septembre 2018.

23 septembre 2018.

23 septembre 2018.

23 septembre 2018.

23 septembre 2018.

23 septembre 2018.

23 septembre 2018.

23 septembre 2018.

23 septembre 2018.

23 septembre 2018.

23 septembre 2018.

Je note une liste d'artisans (ce n'est même pas précisé...) à retenir :

23 septembre 2018.