Archives, histoire, documentation

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Vendredi 26 Mars 2021
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Anecdotes
0
On sait que je suis mécontent d'"Alma Services Assurances", le courtier qui est plus efficace pour encaisser mes primes que pour répondre à mes questions. Je lui cherche donc un successeur.

Dans ce cadre, je suis amené à m'interroger sur le nombre de mètres carrés à assurer. Répondre à ce genre de question serait relativement facile à propos des couvertures car il me suffirait d'en retrouver les factures de restauration. En revanche, pour ce qui concerne les mètres carrés habitables (ou ayant vocation - ? - à le redevenir un jour), les choses se corsent.

Voici le résultat de mes premières cogitations à ce sujet :

- le logis est sur deux niveaux de moins de 200 m2 chacun,
- le "bâtiment Nord" doit faire une centaine de m2 en "loi Carrez",
- dans la "tour Louis XIII", il y a deux pièces (plus les combles) d'une trentaine de m2 chacune ;
- les "écuries" et le colombier ont une centaine de m2 pour chacun de leurs deux niveaux principaux et une quarantaine pour le troisième,

ce qui fait 800 m2 à la grande louche pour les bâtiments sur cour.

Il y a les autres bâtiments (je ne saisis pas bien le partage habitation/dépendances) qui sont :

- la chapelle : environ 30 m2
- la charretterie ou pressoir : environ 70 m2
- la cave : environ 150 m2 en tout sur les deux niveaux
- la ferme : environ 150 m2 en tout
- le fournil de la ferme : environ 20 m2
- le fournil du manoir : environ 20 m2
- la "maison de Toutou" : moins de 10 m2,

soit, à la louche encore, 450 m2 de plus.

Je peux difficilement être plus précis, d'autant que les plans fournis par la dernière architecte du patrimoine en charge sont, sur ce sujet, particulièrement illisibles. S'agissant, pour l'essentiel, de locaux inhabitables, l'exercice consistant à préciser ces données pour un assureur me paraitrait au demeurant complètement vain.

Il est remarquable qu'après trente ans de travaux quasiment continus, je ne dispose toujours pas de plus de 65 m2 habitables toute l'année.

Ceci, je l'ai accepté depuis longtemps, ne serait-ce qu'en raison de mes limites financières trop faiblement repoussées par de trop rares subventions publiques. Que je le veuille ou non, il serait sans doute plus sage que j'admette que tel est mon destin.

P.S. (du 29 mars 2021 à 9 heures) : En écarquillant les yeux, j'ai pu lire, sur certaines versions des plans en question, les surfaces des pièces du rez-de-chaussée des bâtiments sur cour. Dans le logis, il y a 151 m2 par niveau, donc 300 m2 en tout. En revanche, l'aile Ouest fait 145 m2 au sol. Donc le total d'environ 800 m2 pour les bâtiments sur cour, tous niveaux confondus, peut être considéré comme pertinent.
Jean THUAUDET (via "WhatsApp")
rédigé le Vendredi 26 Mars 2021
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation
0
SpaceX is set to launch the Starship SN11 prototype to an altitude of approximately 10 kilometers. A launch attempt is possible in the afternoon local time on Friday. However, as with testing, there is always a chance that teams could decide to stand down and try again on a different day.

N.D.L.R. : Vers un nouveau Caramba ?

Allumage des feux prévue à 18 heures (heure française)...
La mise en concurrence de ce courtier d'assurances à la masse avec des confrères plus réactifs m'a amené à photographier les extérieurs du manoir favori. Vous connaissez suffisamment les lieux pour que je n'aie pas à commenter :

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

16 mars 2021.

0
Des nouvelles des GOUPIL. L'Eugénie-Marie dont il est question ici était, si je ne me trompe, apparentée aux LEVÊQUE, ce qui a permis à la fortune des GOUPIL d'arriver dans les poches de cette parentèle, donc de contribuer un certain temps, mais pas toujours à bon escient, à l'entretien de la Chaslerie.

P.S. (à 23 heures 30) : Grâce au moteur de recherche du site favori, je constate que je ne me suis pas trompé.
Ce qui se cache derrière les points de suspension des SMS de votre interlocuteur

Certains amis ou interlocuteurs rythment ou terminent tous leurs textos par des points de suspension. Le processus vous laisse perplexe ? Tour d’horizon des sens cachés de la ponctuation.

N.D.L.R. : Pour mes interlocuteurs qui seraient perplexes...

(En tout cas, avec moi, on peut être sûr qu'il n'y a rien de maçonnique là-dessous.)
OVH, après l'incendie

Pour « La Story », le podcast d'actualité des « Echos », Pierrick Fay et ses invités décryptent les conséquences de l'incendie des serveurs d'OVHCloud à Strasbourg, alors que le groupe était sur le point d'entrer en Bourse.

N.D.L.R. : Heureusement pour le site favori, ce problème peut être considéré comme résolu. Temporairement, du moins, car, pour bien faire, il faudrait réécrire complètement le code du site. Surtout si, comme c'est le cas, je souhaite que ce site demeure opérationnel cinquante ans après mon décès.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mardi 30 Mars 2021
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Anecdotes
0
"Alma Services Assurances", une efficacité qui se passe de commentaires :

(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mercredi 31 mars 2021 00:49
À : Contact BOISNARD <contact@boisnard.com>; cyril@boisnard.com <cyril@boisnard.com>
Cc : C. F.
Objet : RE: Sinistre S2018.004 - Evènements climatiques

Madame,

Combien de temps faudra-t-il attendre que vous daigniez enfin faire votre travail ?

Voir aussi mon courriel du 18 mars dernier à 12 h 14, également resté sans réponse.

PPF

__________________________________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mardi 23 mars 2021 13:54
À : Contact BOISNARD <contact@boisnard.com>
Objet : RE: Sinistre S2018.004 - Evènements climatiques

Message pour Mme Valérie MARINUCCI

Madame,

J'attends toujours votre retour.

Cordialement,

PPF

__________________________________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : lundi 15 mars 2021 17:14
À : Contact BOISNARD <contact@boisnard.com>
Objet : TR: Sinistre S2018.004 - Evènements climatiques

Message pour Mme Valérie MARINUCCI

Madame,

Suite à notre conversation téléphonique de cette après-midi, voici le seul dégât des eaux que je pense vous avoir déclaré.

Comme dans mon souvenir, je n'avais donc perçu aucune indemnité de votre part.

Je n'ai pas non plus le souvenir d'avoir obtenu la moindre indemnité de votre part au titre du monument historique assuré par votre intermédiaire depuis une date que je vous prie de bien vouloir me rappeler (selon moi, ce serait depuis le 1er janvier 2013).

Cordialement,

PPF

__________________________________________________________________________________________

De : indemnisation boisnard <service.indemnisation@boisnard.com>
Envoyé : mercredi 4 juillet 2018 10:20
À : 'Pierre-Paul Fourcade' <penadomf@msn.com>
Cc : service.indemnisation@boisnard.com <service.indemnisation@boisnard.com>
Objet : Sinistre S2018.004 - Evènements climatiques

Bonjour Monsieur,

Nous revenons vers vous dans le cadre du suivi de votre dossier.

L’expert, le cabinet Mahé Villa, n’a pas reçu de votre part les éléments nécessaires à la mission qui lui a été confiée.

Nous avons reçu un rapport compte tenu de cette absence de réponse.

Il y est précisé que votre réclamation porte sur la réparation de l’origine et non sur les dommages consécutives.

Nous vous rappelons que les assureurs garantissent les conséquences et non la cause.

Concernant les dommages assurés, à savoir le mobilier, il a été chiffré pour un total de 2 450.00 €, sous réserve de l’attestation de non réparabilité des biens électroménager.

La franchise précisée à votre contrat étant de 2 500 €, nous n’interviendrons pas dans ce dossier et nous classons sans suite.

Recevez, Monsieur, nos sincères salutations.

Gérard BOISNARD
ALMA SERVICES ASSURANCES
117 AV DE LATTRE DE TASSIGNY
44500 LA BAULE
Tel : 02.40.60.81.16 – www.alma-assurances.com – service.indemnisation@boisnard.com

ALMA SERVICES ASSURANCES Société de courtage d’Assurances conforme à l’article L.520-I. du code des assurances.
RCS Saint Nazaire 389 385 345
Garantie financière et assurance de responsabilité civile professionnelle conformes aux articles L.512-6 et L.512-7 du code des assurances.
Numéro d’immatriculation au registre des intermédiaires en assurances (Orias) : 07026336 (www.orias.fr)
Soumis au contrôle de l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR) 61 Rue Taitbout – 75436 PARIS CEDEX 09.
Les noms des entreprises d’assurance avec lesquelles le cabinet travaille sont disponibles sur simple demande.
Pour toute réclamations vous pouvez envoyer un courriel à l’adresse suivante : contact@boisnard.com.

(Fin de citation)
Jean-Pierre ARBON
rédigé le Mercredi 31 Mars 2021
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Références culturelles
0
Sur ma voix et mes fesses
Publié le 31 mars 2021

J’aurais aimé écrire un livre. Un roman ? J’ai essayé plusieurs fois. Ça s’est arrêté au bout de quelques pages. Ou refaire le coup de Montaigne, et transformer ce blog en Essais. Mais je n’y arrive pas. Creuser, entrer profondément dans les choses, en peser tous les tenants et les aboutissants pour et en sortir une vérité utile aux autres, demande un effort et une constance dont je ne suis pas capable. Tenir durablement un cap, je n’y arrive pas. Croire à l’importance de ce que j’entreprends, je n’y arrive pas. L’effort à fournir me parait d’autant plus grand que je n’ai jamais été réellement convaincu de l’intérêt de ce que j’avais à dire. Quand j’étais enfant, en classe, je ne levais jamais le doigt. Ni pour poser une question, ni pour donner une réponse. Les mots que j’aurais pu prononcer, je les jugeais superflus avant même qu’ils ne sortent de ma bouche. Alors, ils y restaient. J’étais bon élève, mais j’interagissais peu. Au fond, je n’ai jamais pensé que ma voix comptait. Étrange, n’est-ce pas, pour quelqu’un qui s’est voulu chanteur…

©  Robert Doisneau


Un jour, je suis allé proposer de nouvelles chansons à un producteur de musique. Il m’a demandé si j’aurais plaisir à les entendre à la radio. J’ai répondu que je n’en étais pas sûr. C’était une réponse honnête, et idiote. Qui veut miser de l’argent sur un artiste qui n’est pas persuadé que son œuvre est indispensable ? Personne. Ce n’est pas que je croie que mes chansons soient médiocres. Au contraire, je les crois bonnes, pour la plupart en tout cas. Mais c’est l’idée de s’imposer. Je n’aime pas m’imposer, ni m’exposer, ni m’interposer, ni poser tout court. « Des mots d’amour et des chansons : c’est bien là tout le nécessaire » : c’était la phrase d’accroche de ce blog. Je l’ai remplacée récemment (je me demande si quelqu’un s’en est aperçu) par « loin du monde et du bruit goûter l’ombre et le frais ». Ma vérité est là, dans ce vers de La Fontaine, ma vérité presque toute entière. Presque. Je suis assis sous mon arbre, il fait bon, je n’ai besoin de rien, la nature chante, tout va bien, sauf qu’un petit caillou me pique les fesses. Alors je songe que je devrais les lever, mes fesses, les remuer un peu, et me remettre à marcher.

N.D.L.R. : On se ressemble beaucoup...
Jean-Pierre ARBON
rédigé le Jeudi 1er Avril 2021
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Références culturelles
0
L’oisiveté des sages
Publié le 1 avril 2021

J’ai aussi eu l’idée d’écrire un spectacle théâtral, dont j’ai achevé une première esquisse il y a deux ans. J’y faisais les portraits de quelques personnages plus ou moins illustres, de toutes époques et de toutes civilisations (Socrate, La Fontaine, Omar Khayyam, Montaigne, Ryokan, Wang Wei, Moitessier, Ibn Arabi), familiers aux lecteurs de mon blog, en les illustrant en contrepoint par une dizaine de chansons. Leur point commun ? Avoir bifurqué. S’être retirés du jeu. Avoir, à un moment donné de leur existence, quitté la clameur du monde et ses vanités pour une rencontre avec eux-mêmes. Titre, emprunté à La Bruyère : L’oisiveté des sages. Dispositif : un comédien, un musicien. Sujet : l’éloge du loisir, de l’action gratuite, du présent, du temps libre et parfois perdu.


Mais on saisit tout de suite les difficultés de l’entreprise : comment aborder un pareil sujet sans froisser les spectateurs ? Comment faire en sorte que cela ne tourne pas à la provocation ? Comment éviter d’apparaître comme un privilégié qui vient raconter à ceux à qui la vie impose de travailler qu’ils passent à côté de leur existence, et qu’à s’échiner à gagner leur salaire ils gâchent une à une toutes leurs journées ? Comment plaider une liberté inaccessible à beaucoup ?

Je n’ai pas trouvé la clé. J’ai remisé le projet dans mes tiroirs. « Parler de loin, ou bien se taire » dit La Fontaine. Je me suis tu.

N.D.L.R. : Votre silence est relatif, le mien itou.
Sur la proposition de la "Demeure Historique", je viens d'inscrire la Chaslerie à l'opération dénommée "Passeport des demeures historiques". L'idée m'a en effet l'air intéressante.

On m'y demande deux photos, l'une du monument, l'autre de ma pomme devant ledit monument :


La seconde, retrouvée via "Google", date de 2013, donc d'une époque où je n'étais pas encore trop décati. On voudra bien m'excuser pour la coquetterie.