Archives, histoire, documentation

Dartagnans (via "Facebook")
rédigé le Dimanche 6 Décembre 2020
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Références culturelles
0
🏰🇩🇪 Le Haut-Château de Füssen est une ancienne résidence d'été des princes-évêques d'Augsbourg depuis la fin du XVe siècle, est un des châteaux gothiques parmi les plus grands et les mieux conservés en Souabe. Aujourd'hui il abrite des collections d'œuvres d'art de Bavière, des périodes gothique et Renaissance.
〰⁠
📸@formgestalter
〰⁠
💡 Le saviez-vous ? Les peintures en trompe l'œil des façades de la cour datent du début du XVIe siècle et sont uniques en Allemagne ! 😍

Jean-Pierre ARBON
rédigé le Lundi 7 Décembre 2020
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Références culturelles
0
Fables en vrac
Publié le 7 décembre 2020

Ça y est. J’ai achevé ma traversée des fables. Je suis arrivé au bout de l’aventure consistant à apprendre par cœur les deux cent quarante pépites que La Fontaine nous a laissées. Je les ai enregistrées sans ordre, en les prenant dans le recueil au hasard de mes humeurs. On les trouvera rassemblées sur YouTube dans une playlist intitulée Fables en vrac.

Apprises par cœur, et non pas lues. Pourquoi ? Parce que comme l’a très bien noté le comédien Philippe Caubère, « apprendre un texte, c’est choisir de le pénétrer plutôt que de le survoler, le visiter, l’explorer plutôt que de se contenter de se laisser “traverser” par lui, c’est s’en imprégner enfin, en jouir, en souffrir aussi, bref se l’approprier. Pour avoir une chance, une petite chance, d’un jour pouvoir l’incarner comme si on l’avait écrit. »

Visiteuse facétieuse (via "Facebook")
rédigé le Mardi 8 Décembre 2020
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Références culturelles
0
"Nous découvrons en effet que vers 2300 av.J.-C., un système d'écriture parallèle existait en Iran, et que sa version la plus ancienne - appelée l’écriture proto-élamite, (3300 av. J.C- 2900 av. J.C) – remontait aussi loin dans le temps que les premiers textes cunéiformes mésopotamiens ! précise François Desset. Aussi, je peux aujourd’hui affirmer que l’écriture n’est pas d’abord apparue en Mésopotamie puis plus tard en Iran : ces deux systèmes, le proto-cunéiforme mésopotamien et le proto-élamite iranien, ont en fait été contemporains ! Il n’y a pas eu une écriture mère dont le proto-élamite serait la fille, il y a eu deux écritures sœurs. D’autre part, en Iran, il n’y a pas eu non plus deux systèmes d’écritures indépendantes comme les spécialistes le pensaient jusque-là, avec le proto-élamite d’un côté et l’élamite linéaire de l’autre, mais une même écriture qui a été soumise à évolution historique et a été transcrite avec des variations au cours de deux périodes distinctes."
Châteaux, Manoirs et Gentilhommières (via "Facebook")
rédigé le Mardi 8 Décembre 2020
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Références culturelles
0
"Un garçon de belles-lettres et qui fait des vers, nommé la Fontaine, est encore un grand rêveur."
Ces mots sur Jean de La Fontaine sont d'un certain Gedeon Tallemand des Réaux, un homme aujourd'hui quasiment oublié, pourtant grand témoin de son époque, poète, mémorialiste... Qui a écrit sur des grands personnages de son époque, le XVIIeme. Tallemand des Réaux vit entre autre au château des Réaux en Touraine.
Le château existe au Moyen-âge, mais il est reconstruit pas la famille Briconnet, qui donna des maires de Tours, un cardinal... Ceci au XVIeme siècle. Pour ma part je l'ai connu quand il appartenait aux Bouillé. Il appartiendrait aujourd'hui à un homme d'affaire Ukrainien. Il y existe une exposition permanante d'Art contemporain. Il se situe à Chouzé-sur-Loire, proche de Chinon :


N.D.L.R. : Ceci donne une idée de l'aspect que devait avoir le manoir favori à la fin du XVIème siècle, alors qu'un enduit à damiers venait d'être projeté sur les murs extérieurs du logis.
La culture générale (via "Facebook")
rédigé le Mardi 8 Décembre 2020
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Géologie
0
La Tadrart rouge au confins de l'Algérie, la beauté infinie du monde.
A l'ouest du Tassili N'Ajjer (wilaya d'Illizi), la Tadrart rouge vers le sud. Cette région du Sahara est d'une diversité géographique importante (on y trouve pratiquement tous les types de déserts dans un périmètre assez réduit), et d'une grande richesse archéologique en raison de ses 5000 gravures rupestres et qui seraient datées, pour les plus anciennes, de la période florissante avant que le désert ne s'installe, il y a 12 000 ans environ....
Sa description laissait rêveur : des dunes gigantesques aux multiples variations de couleurs du jaune doré au rouge sang, partant à l’assaut de montagnes volcaniques auxquelles l’érosion par le vent a donné les formes les plus folles. Et bien Tadrart fût à la hauteur de sa réputation ...
La Tadrart Rouge offre l’un des plus fantastiques paysages du Sahara Algérien, d'une beauté et d’une richesse uniques en couleurs, on y trouve des paysages lunaire, des paysages martien...). La Tadrart (200 km au sud-est de Djanet) se situe dans le sud du Parc National du Tassili N'Ajjer (patrimoine mondial de l'humanité -UNESCO) et elle est l’un des paysages les plus féeriques du Sahara central. Vous y découvrirez d’immenses canyons aux falaises sculptées et abruptes. C’est une région où se mélangent roches de sable coloré aux reflets de jaune au rouge et pitons rocheux aux formes les plus diverses. Dans le sud algérien, à l’Est du Hoggar, aux confins de l’Algérie, s’élève le plateau de la Tadrart.
Long de 300 km, situé au sud-est du Tassili N'Ajjer, (Tadrat signifie la " montagne " en tamahaq). La Tadrart est un véritable labyrinthe auquel l'érosion a donné de somptueuses formes. Ces reliefs érodées sont envahis et enrobés par les coulées des dunes des splendides ergs de Ouan kassa et Tin Merzouga, aux couleurs variant du rouge au jaune en passant par le blanc. Ce serait le cœur du Sahara. Le désert prend toute sa dimension et révèle sa profonde solitude et sa plus grande béauté du monde. Le voyage n’est pas seulement un déplacement du corps, il est aussi et avant tout une extension de l’âme.
C'est ça l'Algérie🇩🇿 !


N.D.L.R. : Pour les couleurs. Celles-ci m'ont toujours plu.
Les amis de Versailles (via "Facebook")
rédigé le Vendredi 11 Décembre 2020
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Références culturelles
0
Sous plusieurs angles pour partager le plaisir de revoir ce toit après sa restauration. Merci aux mécènes et personnes qui ont accompli ce magnifique travail :


N.D.L.R. : Il va sans dire qu'un régime qui mettait en œuvre de tels excès ne pouvait durer longtemps.
Reno Thbt AU TEMPS DES CHATEAUX (via "Facebook")
rédigé le Vendredi 11 Décembre 2020
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Références culturelles
0
Bonjour,
Merci pour l'acceptation.
Je vous partage le château de Biron, personnellement visité a plusieurs reprises. J'adore.


N.D.L.R. : J'observe que le pavement de la cour est presque aussi pourri que le mien. Il est vrai qu'en la matière, le manoir favori bat des records. Encore merci à l'administraaaâââtion d'en avoir fait un tel fromage. Ridicule !
Jean-Pierre ARBON
rédigé le Vendredi 11 Décembre 2020
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Références culturelles
0
La Mer – Bernard Moitessier
Publié le 11 décembre 2020

On sait l’admiration que j’ai pour Bernard Moitessier. A partir des bobines qu’il avait tournées pendant sa longue route autour du monde, sa femme Françoise avait réalisé en 1970 un documentaire simplement intitulé La Mer. France 3 l’a diffusé récemment. Cinquante minutes fascinantes. Les mots sont rares, le ton très simple. Tout ce que dit cet homme est une incroyable leçon de vie. J’en ai noté quelques passages.


« Vers le 4è mois, je sentais, je savais que je n’avais pas envie de revenir, que ça ne valait pas le coup. Je le sentais, je ne l’avais pas encore dit, je n’osais pas me le dire à moi-même (…) j’ai senti que les règles du jeu avaient changé (…) petit à petit les règles se sont modifiées en moi, il y avait certaines choses qui comptaient au départ, et d’autres qui ne comptaient plus du tout (…) »

« Ce serait une connerie de rentrer en Europe, je ne vois pas ce que j’irais faire en Europe.(…) J’ai jamais pu y vivre un mois plein, ce que j’appelle vivre, vivre vraiment : laisser le soleil rentrer en soi, avoir vraiment la grande paix (…) »

« Est-ce que j’aime les hommes ? Les hommes, individuellement, il n’y a pas de problèmes. Mais en masse, c’est un tel merdier qu’on est bien content de s’en aller un peu (…) »

« Qu’est-ce qu’un gars qui a passé tant de jours en mer peut encore trouver à faire ? Je ne fais rien. Je vis. Simplement, je vis. Ce n’est pas pour voir des choses, c’est pour les sentir. C’est pas pareil. Ce qu’on voit et ce qu’on sent, c’est jamais la même chose (…) »

« J’ai pris la “cape morale”. Quand on est trop fatigué, quand rien ne va plus, il ne faut pas penser, ne prendre aucune décision. J’ai lu ça dans Monfreid, c’est formidable (…) »

« Ce voyage, dit en quelques mots, c’était le combat et l’amour de l’homme et du bateau avec le vieil océan (…) »

Et enfin cette phrase que Moitessier emprunte à Saint Exupéry, dont il relit Terre des Hommes quand il est à bord : « Le désert, c’est faire sa religion d’une fontaine ».

N.D.L.R. : Ainsi le manoir favori est-il à la fois ma mer et mon bateau. Loin de "la foule imbécile", comme l'appelait mon père.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Dimanche 13 Décembre 2020
Vie du site - Entretien du site - Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Références culturelles
0
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : dimanche 13 décembre 2020 00:03
À : jean thuaudet
Objet : RE: Youtube

Très belle musique aussi !

______________________________________________________________________________

De : jean thuaudet
Envoyé : samedi 12 décembre 2020 20:41
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Objet : Youtube

Votre mail a dopé les consultations ! 108 vues à cette heure ! J'espère que vous avez des retours positifs !
Pour info, la musique, Balada pentru vioara si orchestra, Ballade pour violon et orchestre, est d'un compositeur roumain, Ciprian Porumbescu, 1853-1883 !

(Fin de citation)
1
Le château de Fléchères est situé dans le département de l'Ain sur la commune de Fareins, élevé d'un jet de 1606 à 1625 et conservé intact, il offre un témoignage exeptionnel sur la vie des grands notables lyonnais du xvlle siècle, un jardin à lafrançaise et le parc à l'anglaise sont propices à la promenade sous des arbres magnifiques et offrent de belles perspectives sur le château et les monts du Beaujolais, le château est ouvert à la visite ; il à servi de décors dans plusieurs films, en 1968 le diable par la queue avec Yves Montand.

N.D.L.R. : Magnifique. Et contemporain de la Chaslerie, ce qui ne gâte rien.
Ensemble Correspondances - dir. Sébastien Daucé
rédigé le Dimanche 13 Décembre 2020
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Références culturelles
0
[MOOC]
Les inscriptions sont ouvertes ! 🎉
Retrouvez la marche à suivre pour vous inscrire à notre MOOC "Voyage musical dans la France du 17e siècle" sur cette page : https://bit.ly/incriptions-mooc
➡️Et pour plus d'informations sur ce programme : https://bit.ly/page-mooc-site
.
Avec Sébastien Daucé
et Saskia De Ville. 🎼
.
En collaboration avec Festival d'Ambronay - Centre culturel de rencontre,
Sorbonne Université - Faculté des lettres,
Musée du Louvre
et IReMus - Institut de recherche en musicologie

N.D.L.R. : Compte activé. Le pseudo PPF ayant été refusé car déjà pris, le mien sera PPFLC (comprendre "PPF la classe, c'est pas facile d'avoir la classe").
BnF - Bibliothèque nationale de France (via "Facebook")
rédigé le Lundi 14 Décembre 2020
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Références culturelles
0
📜🌺✨ C’est l’un des plus beaux manuscrits enluminés au monde, et il est conservé à la BnF !
Réalisé au début du XVIe siècle par le peintre du roi Jean Bourdichon, le livre des "Grandes Heures d’Anne de Bretagne" impressionne par la qualité et l’originalité de son décor. Outre de superbes miniatures, cet ouvrage de dévotion a en effet la particularité d’être orné de bordures végétales qui, page après page, constituent une véritable encyclopédie botanique de la nature tourangelle de l’époque.
Dans chacune des marges du manuscrit peuvent ainsi être observées des plantes sorties de terre, butinées par de petits insectes, ou entourées de petits animaux – autant d’enluminures majestueuses pour un livre au destin royal, qui passa des mains d’Anne de Bretagne à celle de Louis XIV, puis suscita l’intérêt de Napoléon III avant de rejoindre le Cabinet des manuscrits de la Bibliothèque nationale.
Cet hiver, les "Grandes Heures d’Anne de Bretagne" sont à l’honneur dans le nouveau numéro de la revue "Art de l’enluminure", publié par les Éditions Faton
en partenariat avec la BnF, et rédigé par Maxence Hermant, conservateur au département des Manuscrits. L'occasion d'en apprendre davantage sur ce trésor de nos collections : bit.ly/2KZJ6CM
🔎 Pour feuilleter le manuscrit sur Gallica BnF : c.bnf.fr/L6g
🎥 Voir la présentation vidéo de Maxence Hermant consacrée aux Grandes Heures d’Anne de Bretagne : https://bit.ly/3ggv0IP
"Horae ad usum Romanum, dites Grandes Heures d'Anne de Bretagne", Jean Bourdichon (1457 ?-1521). Date d'édition : 1503-1508


N.D.L.R. : Un siècle avant la Chaslerie.
Châteaux, manoirs de par le monde et petites histoires (via "Facebook")
rédigé le Lundi 14 Décembre 2020
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Références culturelles
0
Le château de Goulaine se situe sur la commune de Haute-Goulaine à proximité immédiate du marais de Goulaine, dans le département de la Loire-Atlantique. Il est classé monument historique depuis le 13 août 1913 :


N.D.L.R. : "Not bad" ! A ma connaissance, feu le dernier marquis de GOULAINE était un ami d'un inénarrable directeur du "Publicateur Libre", du temps pas si ancien où cet hebdomadaire domfrontais était encore surnommé le "Publimenteur".