Archives, histoire, documentation

Jean-Pierre ARBON
rédigé le Vendredi 7 Aout 2020
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Références culturelles
0
Nonchalant
Publié le 7 août 2020

Montaigne écrit : « Je veux que la mort me trouve plantant mes choux, mais nonchalant d’elle, et encore plus de mon jardin imparfait.* » Ah ! Que ce « nonchalant d’elle » me plait ! Qu’il est simple, élégant, détendu ! Que nous dit Montaigne par cette nonchalance ? Que le fait de mourir, il ne faut pas en faire toute une histoire, ni s’en soucier plus que de cela. La mort est inévitable ? La perfection hors d’atteinte ? Soit. Prenons-en note, et que ça ne nous empêche pas de planter nos choux.

Nonchalant était alors le participe présent du verbe nonchaloir, qui n’existe plus, et qui signifiait « ne pas s’occuper de ». Vers 1160 est attestée la locution « mettre en nonchaloir » dont l’équivalent aujourd’hui est « laisser à l’abandon ». C’était le contraire de chaloir, verbe défectif qui subsiste seulement à la troisième personne du singulier dans l’expression « peu me chaut » : peu m’importe, je ne m’en soucie guère.

Chaloir signifiait clairement : importer, avoir de l’intérêt. Et chaloir a donné chaland : au départ l’ami, le protecteur, puis la personne charitable qui fait des dons en nature ou en espèces, puis (puisque l’argent vient de s’en mêler) le client, et même, chez Rabelais, le coquin. Achalandage, chalandise : on entre dans le domaine du commerce, du négoce.

Le nonchalant échappe au négoce. Il ne déploie pas sa vie dans cette dimension. Il ne produit pas pour produire, il ne cherche pas à avoir, à retenir, à posséder. Il est celui qui admet ses limites et qui a vis-à-vis d’elles l’élégance du détachement.


* Essais, I, 20

N.D.L.R. : Que j'aimerais être nonchalant ! Mais il y a tant de choses qui me révoltent, notamment dans cette administraaaâââtion dont les limites me révulsent dès que j'en reprends conscience, ce qui arrive pratiquement tous les jours que le Bon Dieu fait !
Il me coûte beaucoup de ne pouvoir mettre en ligne ici, sur les pages publiques, les plans de l'avant-projet sommaire de restauration de l'aile Ouest du manoir favori, tels que l'architecte du patrimoine en charge de la "Mission n°2" me les a transmis il y a quelques jours. Mais je lui ai promis, à sa demande insistante, de ne pas procéder en la matière comme à mon habitude.

Ces plans poursuivent et ont vocation à mener à leur terme les réflexions engagées, déjà à ma grande satisfaction quant aux principes, par Arnaud PAQUIN, architecte du patrimoine.

Or je trouve les plans de la nouvelle architecte du patrimoine très bons et il me semblerait d'autant plus utile de les rendre publics que le parti architectural retenu dans les écuries consiste, pour l'essentiel et comme dans le projet initié il y a deux ans par Arnaud PAQUIN, en la création de deux grandes salles de réception dont la perspective des concerts et animations du 12 août prochain illustre à quel point elles seraient utiles et appréciées ici.

Sur le fond et à ce sujet, le débat en cours entre la nouvelle architecte du patrimoine et moi porte principalement sur la nature des normes d'accessibilité aux handicapés qu'imposerait une large ouverture de ces salles au public. Encore d'invraisemblables usines à gaz, comme sait si bien en concocter et en imposer notre si chère (à tous égards) administraaaâââtion. Or, en trente ans d'ouverture quasi-constante du manoir favori au public, je n'ai le souvenir de la visite que d'une seule personne endurant un handicap moteur et cela s'était, je crois, très bien passé, à la plus grande satisfaction de cette personne et de sa famille.

N.B. : Je pourrai néanmoins montrer ces plans, le 12 août prochain, par exemple à l'occasion du pique-nique, aux personnes qui nous feront le plaisir de participer à cette fête. Et je ne doute pas que les musiciens de "Correspondances", pour ne parler ici que d'eux, auront beaucoup de choses utiles à nous dire sur les problématiques de l'organisation de telles salles, au moins du point de vue des artistes utilisateurs.
Cécile PORTES (Ensemble "Correspondances")
rédigé le Dimanche 9 Aout 2020
Vie de l'association - Animation, fêtes, visites - Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Annonces - A la Chaslerie
0
Le manoir est mentionné en fin de reportage !

N.D.L.R. : Merci pour l'info !
Effectivement, le manoir favori est cité en fin du reportage consacré à "Correspondances" (entre 13 minutes 56 secondes et 16 minutes 16 secondes de cet enregistrement).
Donc en route vers la gloire !
Pour complaire aux emmerdeurs, quels qu'ils soient, qui se dissimulent derrière le site "Service-Public.fr", voici une version des statuts de la "SVAADE" complétée par un article 8 que je vous laisse apprécier, amis visiteurs du site favori, chacun pour ce qui vous concerne :


Là-dessus, il va falloir que je mouline, pour la 3ème fois en quelques jours, leur foutu site afin qu'ils fassent enfin leur boulot et immatriculent cette association comme il convient.
Et vivent les insomnies ! J'ai ainsi pu consacrer 45 minutes de plus à naviguer sur "Service-Public.fr" pour arriver, après trois nouveaux essais successifs, au résultat suivant :


Comme ils me demandaient mon avis sur leur bazar, j'ai pondu la réponse suivante, très édulcorée par rapport à ce que je pense :


Espérons que, cette fois-ci, cette immatriculation passe enfin !
Godefroy de Dnairbtnop Châteaux, Manoirs et Gentilhommières (via "Facebook")
rédigé le Mardi 11 Aout 2020
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Anecdotes - Références culturelles
0
Si vous avez 7,5 millions à dépenser vous avez droit à cette petite bicoque.
Touffou que je connais bien est un château à 20-30km à l'est de Poitiers, proche de la jolie petite ville de Chauvigny, qui surplomble la Vienne. Du XII au XVIIeme, entouré de magnifiques jardins, merveilleusement entretenu par la veuve du célèbre publicitaire Americano-Britannique David OGILVY qui y est mort. Il se visite si à l'occasion vous passiez dans le Poitou :


N.D.L.R. : Chouettes ambiances intérieures, même si je ne suis pas, en principe, super-fan des rideaux aux fenêtres de tels monuments :

Antoine NASRALLAH (via "Messenger")
rédigé le Mardi 11 Aout 2020
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Pouvoirs publics, élus locaux
0
Bonjour mon tresor
Sommes tous sains et saufs
Nous sommes a la montagne tous mes petits enfants vont aider aux deblayages et a la distribution de la nourriture aux personnes qui ont tout perdu et notre cher gouvernement qui vient de demisionner ne fout rien
On a pas vu une seule equipe de la municipalite de beyrouth faire quoi que ce soit. la municipalite dit qu’elle n’a pas les equipes pour cela
Seulement c’est la jeunesse libanaise qui travaille les etudiants les medecins la croix rouge les infirmieres et des centaines d'ong et d’ingenieurs
Beyrouth c comme hirosima
C la troisime plus forte explosion apres hiroshima et nakasaki
C de la folie
200 tues une centaine de disparus et plus de 6000 blesses dont certains sont dans un etat critique
Des assassins
La classe politique libanaise est pourrie corrompue nos hommes politiques doivent etre juges pour crime contre l’humanite

N.D.L.R. : Le beau Tony n'aime pas beaucoup la classe dirigeante de son pays qu'il connaît plutôt bien. Un peu comme moi et pour les mêmes raisons, on dirait.

Même si je l'exprime, de mon côté, avec toute la modération qui fait mon charme et que l'on apprécie tant chez moi. Sinon, seriez-vous tous à me lire ici tous les jours ?
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade
Envoyé : mercredi 12 août 2020 08:58
À : (...)architecte@gmail.com
Cc : C. F. ; T. F. ; A.-V. F.
Objet : Chaslerie - APS - 2ème projet

Madame,

J'aurais besoin que vous présentiez les plans différemment :

- en pages 1 et 2, ne fournir que les plans de l'aile Ouest mais les fournir sur toute la longueur de la page,
- en page 2, fournir les plans des étages en indiquant le Nord à gauche (pour m'éviter des torticolis),
- partout, indiquer un minimum de cotes et préciser l'échelle.

Il y a des petites erreurs sur l'avant-cour :

- disposition du passage vers la terrasse,
- murets à l'entrée de la chapelle,
- disposition de la future chaufferie (les cloisons).

A ce stade de ma lecture des documents fournis :

- j'aimerais y voir plus clair sur l'emplacement de l'ascenseur : machinerie, portes (notamment au niveau de mon bureau),
- je me demande ce que devient l'ancienne porte d'accès à la "chambre des tourtereaux : n'y aurait-il pas lieu de la supprimer et de reconstituer là les trous de colombes effacés lors des travaux stupides des années 1950 ?

Je joins à cet envoi des photos : une porte vue dans le Nord Cotentin (à comparer à des portes du manoir du Bas au Teilleul, manoir-frère de la Chaslerie)...

... et des matériaux achetés à la Julinière, notamment :

- cheminée avec sa niche latérale, à réimplanter à la place de celle de Mebzon, qui était saugrenue et anachronique ici :


- escalier droit de bois (à réimplanter vers la "chambre des tourtereaux") :


- évier (pour la pièce au RC de la tour Nord-Est du logis où il y en avait un du même type autrefois - supprimé lors du percement de la fenêtre Nord ; on voit encore la sortie à l'extérieur) :


Bien cordialement,

PPF

(Fin de citation)

15 juillet 2020.

15 juillet 2020.

15 juillet 2020.

15 juillet 2020.


Avec Isabelle d'HARCOURT, déléguée régionale et administratrice de la "Demeure Historique" :

12 août 2020.


Avec les artisans d'art, Emmanuel LESCUYER, Sébastien DUVAL et Robert HOGUE ; au centre, Hugues HOURDIN, président de la "SVAADE" :

12 août 2020.


Deux magnifiques concerts, salon comble, de "Correspondances" sous la direction de Sébastien DAUCE :

12 août 2020.

12 août 2020.

12 août 2020.

12 août 2020.

12 août 2020.

12 août 2020.

12 août 2020.


N.D.L.R. : Merci à vous pour ces excellents reportages et merci à notre président favori pour sa bienveillance active !
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade
Envoyé : jeudi 13 août 2020 14:12
À : Sébastien Daucé
Objet : Merci pour tout !

Cher Sébastien,

Encore mille mercis pour ces magnifiques concerts. Votre venue dans ces vieux murs aura été un grand moment de nos 30 ans de présence à cet endroit. Merci à vos musiciens et à vos accompagnatrices, cela a été pour nous une grande joie et un grand honneur de vous recevoir avec les moyens du bord.

Merci aussi pour ces deux très beaux enregistrements et ouvrages que vous nous avez donnés, ce que je ne découvre qu'à l'instant :


Je suis désolé de n'avoir pu être plus présent et plus actif à vos côtés (les forces ne sont plus ce qu'elles étaient).

On viendra vous réécouter et vous revoir à Caen avec grand plaisir.

Bien cordialement,

PPF

(Fin de citation)
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade
Envoyé : jeudi 13 août 2020 14:52
À : (...)architecte@gmail.com
Objet : Chaslerie

Madame,

J'ai bien reçu ce matin les deux grandes enveloppes que vous m'avez adressées.

Les plans sont formellement très beaux, bravo ! Sur le fond, je les regarderai encore, la tête reposée, avant de revenir vers vous.

Laissez-moi le temps d'étudier le contrat. Je vous règle la facture.

Pouvez-vous m'adresser les plans par courriel également ?

J'ai en effet besoin de les mettre en ligne pour pouvoir y réfléchir le plus confortablement et commodément possible. Et tant pis si la DRAC sait ainsi en quoi consistent nos débats. Aucune envie de vivre avec la crainte d'une DRAC surplomblante et censeur de mes pensées, je ne lui reconnais aucune légitimité donc aucune importance en la matière.

Bien cordialement,

PPF

(Fin de citation)
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Jeudi 13 Aout 2020
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Références culturelles
0
Domfront se trouve au croisement de deux parcours de randonnée cycliste d'importance nationale, la "Véloscénie" et la "Vélofrancette". Je suis étonné de constater le succès de ces équipements et l'utilité de ce croisement pour la vie touristique locale. Hier encore, les musiciens de "Correspondances" et Sébastien DAUCE sont arrivés par la "Vélofrancette".
Audrey ASTRUC m'a communiqué le programme des concerts d'avant-hier qui indique la spécialité de chacun des musiciens.

Voici les "liens Facebook" utiles pour rester en contact avec eux :
- Sébastien DAUCE, le chef d'orchestre,
- Etienne BAZOLA, le baryton,
- et l'"Ensemble Correspondances".

Audrey précise que les musiciens de cette tournée Normande...

... que nous avons eu la joie et l'honneur d'accueillir à la Chaslerie "sont des (très) réguliers de l’ensemble, et participent à presque tous nos projets".