Message #45217

Normandie. Bras de fer en cours pour sauver le haras du Pin
Les présidents du conseil régional de Normandie et du conseil départemental de l’Orne font front commun face à la menace de retrait des agents de l’État au haras du Pin.

Les présidents du conseil régional de Normandie et du conseil départemental de l’Orne ont écrit, début décembre, au Premier ministre. Ils demandent à Édouard Philippe de garantir la présence d’agents de l’État, nécessaire au bon fonctionnement du haras du Pin, par le biais d’une convention avec le ministère de l’Agriculture.

N.D.L.R. : Il me paraît triste d'en arriver là. A dire vrai, je ne crois guère à la possibilité d'une gestion publique des monuments historiques qui soit aussi économe de l'argent public que peut l'être une bonne gestion privée.

Il est vrai que, plus généralement, j'ai beaucoup de mal à garder la moindre illusion en matière de gestion publique, quel qu'en soit l'objet.