Message #45016

La Tribune de l'Art
rédigé le vendredi 30 novembre 2018
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Pouvoirs publics, élus locaux
Emmanuel Macron met fin à l’inaliénabilité des collections publiques.

Ce que vient de faire le Président de la République est extrêmement grave. Sans attendre un processus législatif forcément long et d’ailleurs à l’issue incertaine, il décide, lui tout seul, dans son coin, le jour même de la remise du rapport Savoy-Farr dont nous avons démontré ici la manière dont il était biaisé et avait été mené sans même respecter les consignes qu’il avait données, d’offrir au Bénin vingt-six œuvres appartenant aux collections publiques françaises.

La déclaration faite par Emmanuel Macron est scandaleuse parce que les collections publiques sont inaliénables et que s’il pouvait dire qu’il souhaite que ces objets soient donnés au Bénin, il n’a aucun droit de le décréter. En gros, le Président nous dit que l’État, c’est lui, en piétinant sans vergogne les lois de la République.

N.D.L.R. : Des copains et des coquins. Du balais (air connu) !

Commentaires

Jacqueline X.
rédigé le vendredi 30 novembre 2018
Bonjour,

C'est une aberration, ces objets se retrouveront rapidement sur le marché noir des objets d'art comme tous ceux qui ont été pillés en Irak et en Syrie.

Sinon pour compléter vos dossiers sur les éoliennes par ces temps où il est fort question d'énergie, cet article comporte divers dossiers.

Bonne fin de semaine

Cordialement,