Architecture-M.O.

Erreur de débutant, j'ai oublié hier de sauvegarder toute une partie de mon travail relatif au "IV - Le projet" de l'"étude de diagnostic d'ensemble". Au rallumage de l'ordi ce matin, alors que je souhaitais poursuivre et avancer jusqu'à boucler la partie "V - Estimation", il ne me reste guère du IV que l'introduction et l'essentiel du texte relatif au logis. Heureusement mes idées sont assez fraîches pour que la réécriture soit plus rapide. Mais c'est quand même très stupide de ma part.

P.S. (à 8 heures 10) : Je ne sais pas comment j'ai fait mais j'ai retrouvé, dans un coin de l'ordi, mon travail d'hier.

Mystère des techniques modernes...

P.S. 2 (à 16 heures) : Je viens de finir de consigner par écrit la réorientation du texte de la partie IV à laquelle il me paraît nécessaire de procéder en vue d'en éliminer toutes considérations sur les estimations de coûts ou la programmation des tranches de travaux puisque ces deux questions ont vocation à être traitées dans les parties V et VI.

P.S. 3 (à 16 heures 30) : Dans l'immédiat, j'ai la flemme d'attaquer les 56 pages de la partie "V - Estimations", ne serait-ce que parce qu'il me manque un minimum de laïus de l'architecte pour expliquer sa méthodologie d'évaluation. Je me borne à compléter à la marge mon laïus précédent et j'envoie le tout au cabinet PAQUIN, en espérant qu'ils puissent adapter en conséquence le texte de ces parties IV et V suffisamment tôt pour que cela puisse m'aider dans mes réflexions sur la partie "VI-Programmation".

P.S. 4 (à 17 heures 15) : J'y vois clair sur ce que serait un bon plan de la partie VI. Je suppose qu'une journée de travail me suffira amplement pour en rédiger le texte. Donc la réunion de vendredi prochain au cabinet PAQUIN pourra permettre de s'approcher du texte définitif de cette "étude de diagnostic d'ensemble". Et l'A.G. du 13 juin prochain de La SVAADE pourra évoquer utilement ce très important document.

P.S. 5 (à 20 heures 15) : J'ai noté sur un tableur Excel, pour chacune des 16 tranches identifiées par le cabinet PAQUIN, le coût du projet et le nombre de m2 concernés. Je pensais en tirer un ratio donnant, pour chaque tranche envisagée, son coût au m2. J'imaginais pouvoir, grâce à ce ratio, classer les tranches de manière à faire passer en premier la réalisation des travaux rapportant le plus de m2 supplémentaires pour une même somme tirée de ma poche (c'est-à-dire nette des subventions espérées, ce qui est d'ailleurs en soi un vaste sujet et ô combien décevant pour ce qui me concerne).

Ce tableau me montre hélas que, comme je l'avais craint précédemment et malgré les assurances qui m'avaient été données, les données de la version du 22 avril dernier de la partie V comportent nombre d'invraisemblances, y compris, semble-t-il, grossières. Je crains de ne pouvoir échapper à un long et très fastidieux pointage de l'ensemble de ces chiffres puis à des échanges pénibles avec le cabinet PAQUIN, perspectives dont je me serais volontiers passé.

Par voie de conséquence, je doute que nous puissions tenir l'échéancier que j'avais envisagé dans mon P.S. 4 ci-dessus...

Ceci dit, inutile de se monter le bobichon dès ce soir. Il faut d'abord que je vérifie si ma déception est fondée. Encore de longues heures de travail pour ce qui me concerne...