Message #45026

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le lundi 3 décembre 2018
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Charpente-couverture - Menuiserie - Logis
En ce lundi matin, Christian a souhaité me voir. Il m'a confirmé refuser de me montrer le cahier sur lequel il note ses heures de présence et refuser de me prévenir quand il s'absente. Il continue à prétendre que je crée le problème en ne lui faisant pas confiance. Il m'a engagé à lui trouver un successeur, ajoutant qu'entre "le chômage" et les chantiers qu'il trouvera, il n'y aura aucun problème pour lui. Il souhaite seulement éviter le contentieux.

Je lui ai répondu que l'entretien préalable est dans une semaine, ce qui lui laisse le temps de réfléchir. Quant à moi, ai-je ajouté, je serai désormais intransigeant sur la fourniture du cahier de présence ainsi que sur la nécessité qu'il me prévienne avant ses absences. Bien entendu, je ne vois là aucun problème de manque de confiance de ma part, seulement mon droit d'employeur d'exercer un contrôle normal sur le travail de l'employé, ainsi que je l'ai toujours fait, sans que cela n'ait posé le moindre problème, pour chacun des prédécesseurs de Christian. Agir autrement équivaudrait pour moi à signer des chèques en blanc, ce qui est évidemment exclus.

Il souhaite que l'on se donne le mois pour se quitter. De mon côté, il me paraitrait inutile de ne pas nous en tenir au calendrier légal.

Voici en tout cas l'état des lieux, tel que photographié hier soir :

2 décembre 2018.

Commentaires