Arboriculture-horticulture

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Vendredi 25 Novembre 2022
Journal du chantier - Arboriculture-horticulture - Abords, Avenue, terrasse
0
Adrien DURAND-LERAY élague les arbres d'avenir jusqu'à six mètres au-dessus du sol :

25 novembre 2022.


Il me rappelle qu'après cette intervention, il faudra ramener la densité de la plantation à 600 arbres/ha...

... de façon à favoriser le développement des arbres d'avenir, en veillant toutefois à éviter qu'en allant trop vite en besogne, on ne favorise l'apparition de trop de gourmands sur ceux-ci.

Il note également qu'il y a plus de beaux arbres dans les parties basses (par exemple près du manoir) que dans les parties hautes du terrain (comme en haut de l'allée principale). Et il trouve qu'il ne manque pas de très beaux sujets parmi les "vieilles plantations" (ayant sensiblement plus de 50 ans).
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Jeudi 8 Décembre 2022
Journal du chantier - Arboriculture-horticulture - Abords, Avenue, terrasse
0
Francis et Didier ont recommencé ce matin à abattre des arbres dans les bois de la Chaslerie, afin notamment de permettre aux arbres d'avenir de se développer plus vite :

8 décembre 2022.

8 décembre 2022.


Alors que je leur avais interdit de rouler sur la nouvelle chaussée de l'allée principale tant que le terrassier ne serait pas revenu pour passer son rouleau compresseur, il ont jugé malin de le faire sur plus de trois cent mètres d'une de ses bermes non stabilisées où leur véhicule a, bien entendu, creusé de profondes ornières. Tout cela pour s'éviter de porter les tronçonneuses sur une petite centaine de mètres.

Comme on peut s'en douter, je les en ai complimentés.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Jeudi 5 Janvier 2023
Journal du chantier - Arboriculture-horticulture - Abords, Avenue, terrasse
0
Francis a repris son travail le jour où j'appelais les pompiers. L'incident est donc clos.

Il n'est pas exclus que je recrute pour lui un assistant. Le candidat qui m'a été signalé fait le difficile. On verra ça plus tard, le cas échéant.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Dimanche 8 Janvier 2023
Journal du chantier - Arboriculture-horticulture - Abords, Avenue, terrasse
0
Je m'aperçois que Francis a commencé à abattre systématiquement tous les arbres chaque cinq lignes de plantations. Il a toutefois fait exception pour les arbres d'avenir :

8 janvier 2022.


Mon souci était qu'il cesse d'écrabouiller les racines en passant n'importe où avec le tracteur pour évacuer les bûches.
Il va encore falloir que je lui explique comment contourner les arbres d'avenir préservés à ce stade, quitte à abattre quelques arbres d'une ligne voisine.
En raison de la tempête en cours, Francis m'a envoyé un S.M.S. tôt ce matin pour me prévenir qu'il ne viendrait pas travailler aujourd'hui. Du coup, j'ai prévenu Hubert que son "incorporation" est reportée à demain.

Et le fait est que lorsque j'ai quitté le manoir favori pour aller à Domfront acheter le journal, voici ce que j'ai vu près des pilastres de la D22 :

16 janvier 2022.

16 janvier 2022.

16 janvier 2022.

Cette fois, c'en est donc fini pour le grand poirier colonisé, depuis quelques années, par le polypore soufré que l'on sait. J'imagine qu'il avait sensiblement plus de cent ans.

La question se pose désormais de savoir si je ne devrais pas, à titre préventif, faire abattre le poirier qui se trouve tout près du colombier, arbre d'âge presque aussi vénérable que celui-ci et dont la chute pourrait se traduire par des dégâts importants sur ce bâtiment.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mardi 17 Janvier 2023
Journal du chantier - Arboriculture-horticulture - Abords, Avenue, terrasse
0
Francis et Hubert ont constaté que le poirier tombé est en trop mauvais état pour pouvoir y récupérer des billes de bonnes dimensions. En fait, l'intérieur en avait été pourri par le polypore soufré. Cet arbre finira donc en bûches pour le chauffage :

17 janvier 2023.

17 janvier 2023.

17 janvier 2023.

17 janvier 2023.

Hubert me laisse entendre que le travail lui paraît trop physique pour ses forces ; je comprends qu'il n'ira pas au bout de sa période d'essai.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mercredi 18 Janvier 2023
Journal du chantier - Arboriculture-horticulture - Abords, Avenue, terrasse
0
J'ai reçu ce soir, d'Adrien DURAND-LERAY, la facture de son intervention de l'automne dernier et son compte rendu d'intervention.

Tout ceci a été fort bien fait et je ne manquerai pas de faire de nouveau appel à l'avenir à "BOCASILVA", l'entreprise d'Adrien.

Par rapport aux conclusions du compte rendu, j'ai toutefois apporté une modification. Afin d'éviter que Francis n'écrase avec un tracteur les racines des arbres, par exemple en sortant des bûches, je lui ai demandé d'abattre prioritairement une ligne de plantation sur cinq. Ce n'est donc que dans un second temps que, sauf avis contraire d'Adrien, il appliquera ses prescriptions.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Jeudi 19 Janvier 2023
Journal du chantier - Arboriculture-horticulture - Abords, Avenue, terrasse
0
Voici une fendeuse et son tracteur, tous deux propriété de Francis, que, dans le cadre de son contrat de travail avec l'APIJOMM, il met souvent à ma disposition :

19 janvier 2023.


Du beau matériel, très bien entretenu et qui améliore fortement sa productivité.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Jeudi 19 Janvier 2023
Arboriculture-horticulture - Abords, Avenue, terrasse
0
Francis et Hubert ont nettoyé la place du poirier tombé :

19 janvier 2023.


Il ne reste plus que la souche que Francis arrachera la semaine prochaine. Il me montre que sa fourche s'enfonce très facilement dans le tronc dont l'écorce entoure directement le résidu laissé par le polypore soufré. Je comprends que ce parasite en avait consommé toute la cellulose (ou quelque chose comme ça) :

19 janvier 2023.


Francis me dit spontanément qu'on ferait mieux de ne plus trop attendre pour abattre le grand poirier proche du colombier. Il n'est pourtant pas parasité donc on va commencer par l'observer avec soin avant de prendre, si nécessaire, une décision aussi radicale.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mardi 24 Janvier 2023
Journal du chantier - Arboriculture-horticulture - Abords, Avenue, terrasse
0
Nous nous étions mis d'accord avec Francis sur un programme d'abattage d'une ligne d'arbres sur cinq.

En me promenant, je constate qu'il applique le programme défini antérieurement par Adrien DURAND-LERAY, consistant à couper les arbres marqués en orange.

Comprenne qui pourra. Quant à moi, j'y renonce.

Dans l'immédiat, il fend des bûches en compagnie de Hubert :

24 janvier 2023.

24 janvier 2023.

Aujourd'hui, dernière séance de ce cycle du FOGEFOR auquel nous avons participé, Carole et moi, elle comme bizuth, moi comme redoublant.

Il s'agit d'une initiation complète aux spécificités de la "filière bois", organisée grâce à l'aide financière active de la Région Normandie.

Le programme est parfait, tout comme les formateurs, à commencer par Béatrice LACOSTE.

Je ne puis que recommander très chaleureusement aux membres du fan-club qui s'intéressent aux arbres et à tout ce qui tourne autour d'eux, de s'inscrire à une prochaine session. Ils ne perdront ni leur temps, ni leur argent (de l'ordre de 300 € pour un cycle de dix séances au rythme d'un samedi par mois, de plus dans de jolis cadres).