Arboriculture-horticulture

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le vendredi 22 février 2019
Journal du chantier - Arboriculture-horticulture - Abords, Avenue, terrasse
0
Marc CAPPELAERE m'avait écrit ceci :

(Début de citation)

De : Marc CAPPELAERE <cappelaere.marc@wanadoo.fr>
Envoyé : samedi 16 février 2019 12:37
À : penadomf
Objet : instruction PSG

Bonjour Monsieur FOURCADE,

Après un délai assez long pour obtenir un rendez vous avec le CRPF pour l'instruction de votre plan de gestion en raison du congé maladie de la technicienne, Mme LACOSTE, la visite est fixée à mercredi prochain vers 9h15 chez vous. C'est mon collaborateur, M. Anael VAUGARNY (06.88.63.47.88) qui accompagnera le jeune technicien du CRPF, M Grégoire CADYCK, qui vient d'être recruté pour palier à l'absence de Mme LACOSTE.

Souhaitez vous et pouvez vous y assister ?

Cordialement

Marc CAPPELAERE
Expert Forestier‍‍‍

Président de l'Association Normande des Experts Forestiers
Le Buisson de Fay 61 380 MAHERU
Tél : 02 33 34 78 41
Port : 06 20 46 91 68‍

(Fin de citation)

J'ai pu accompagner la visite...

20 février 2018.

... et j'en ai profité pour prier M. CAPPELAERE et M. VAUGARNY de me faire des propositions pratiques pour suivre l'application du P.S.G. sur le terrain au cours des prochaines années.
J'ai reçu du "Centre Régional de la Propriété Forestière NORMANDIE" une lettre qui a appelé de ma part les courriels suivants :

(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : samedi 9 mars 2019 10:38
À : cappelaere.marc@wanadoo.fr
Objet : TR: Votre réf : A9/2352

Cher Monsieur,

D'où sort ce Charlot, pinailleur et confus ?

Par ailleurs, je rappelle ma demande, à vous par courriel puis à votre collaborateur oralement lors de sa dernière visite, que vous m'aidiez à organiser le suivi du PSG.

Cordialement,

PPF

__________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade
Envoyé : samedi 9 mars 2019 10:35
À : (...)@crpf.fr
Cc : cappelaere.marc@wanadoo.fr
Objet : Votre réf : A9/2352

Monsieur,

J'accuse réception de votre courrier du 29 février dernier.

Malheureusement, il est inexploitable par moi car vous n'avez pas pris le soin d'indiquer les mentions du document que j'ai déjà signé que vous entendez modifier. Ce dernier document a pourtant été paginé sans ambiguïté de même que son plan est clairement apparent, avec numérotation de ses parties, sous-parties et sous-sous-parties.

Ainsi, les quatre pages annexées à votre lettre ne semblent pas être des pages à substituer à celles déjà signées, puisqu'elles n'en respectent pas le formalisme élémentaire mais un "rapport d'instruction" selon le titre que vous avez choisi et qui ne me paraît pas susceptible, en l'état, de m'engager.

Je vous prie donc de reprendre votre travail avant de m'adresser un document utile, c'est-à-dire, à tout le moins, dont les pages puissent être substituées aux pages correspondantes du document initial et signé. Ce n'est qu'alors que je pourrai, le cas échéant, vous faire part de mes observations de fond ou, si je n'en relève pas, vous le signer.

Cordialement,

PPF

(Fin de citation)
Il aura suffi d'une heure à Maxime pour remettre en état de marche le "John Deere".

Il est vraiment doué pour la mécanique, ce garçon ! Et moi, je suis soulagé car je ne connais rien de pire que de me sentir impuissant face à la Nature quand elle se réveille.

(Hum, pas de mauvais esprit, s'il vous plaît...)
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : lundi 11 mars 2019 14:41
À : gregoire.cadyck@crpf.fr
Cc : cappelaere.marc@wanadoo.fr
Objet : RE: Votre réf : A9/2352

Monsieur,

Merci pour ce courriel détaillé qui répond à mes interrogations.

J'attends donc le document adapté par M. Vaugarny.

Cordialement,

PPF

-----------------------------------------------------------------------------------------

De : Grégoire CADYCK <gregoire.cadyck@crpf.fr>
Envoyé : lundi 11 mars 2019 14:21:08
À : Pierre-Paul Fourcade
Objet : Re: Votre réf : A9/2352

Monsieur,

La lettre que vous avez reçu le 29 février dernier comprend un rapport d'instruction rédigé par moi-même, ainsi qu'un courrier d'accompagnement. Ce courrier a pour but de vous informer quant à la contenance de la lettre ainsi que la suite de la procédure réglementaire pour l'agrément de votre PSG.

Le rapport d'instruction est un document qui, entre autres, permet de vous rendre compte de la conformité de votre PSG par rapport aux dispositions réglementaires. Il fait suite à la visite d'instruction effectuée le 20 février dernier en votre compagnie, celle de M. Anaël Vaugarny le rédacteur de votre PSG, et moi-même, technicien forestier au CRPF de Normandie.

Il est composé de la manière qui suit : une description synthétique de votre forêt avec ; le contexte général de celle-ci, une synthèse des différents types de peuplements avec différentes observations rapportées par moi-même, le renseignement du patrimoine paysager et architectural ainsi que des habitats et espèces d'intérêt patrimonial présents sur votre forêt, un bilan de l'équilibre sylvo-cynégétique de votre forêt, puis un bref constat de la gestion qui est proposée dans votre PSG, de la présentation générale du document et enfin, une demande de correction(s) obligatoire(s) à apporter à votre PSG afin de le rendre parfaitement conforme aux dispositions réglementaires.

Comme il est indiqué dans le courrier d'accompagnement que je vous ai fait parvenir, une copie de ce rapport d'instruction a été transmise à M. Anaël Vaugarny, le rédacteur de votre PSG. Ainsi, la demande de correction présente à la fin du rapport d'instruction permettra au rédacteur de votre PSG de réaliser ces dites corrections. Les pages corrigées vous seront alors transmises par ce dernier. Ce sont ces pages modifiées que vous devrez signer si vous êtes en accord avec les modifications apportées. Vous pouvez également faire le choix de ne pas apporter de modification à votre PSG, et, le cas échéant, vous devrez adresser une lettre explicative dans un délai de deux mois au CRPF de Normandie.

Le rapport d'instruction que je vous ai transmis ne constitue donc pas les pages qui devront, avec votre accord préalable, se substituer à celles déjà signées.

En revanche, et, je vous prie de m'en excuser, je ne me suis pas référé au plan de votre PSG pour vous indiquer ou se situent les différentes corrections à apporter à celui-ci. Toutefois, ayant déjà pu m'entretenir au sujet de cette demande de correction avec M. Anaël Vaugarny, sachez qu'il n'y a pas d'ambiguïté quant à ces corrections et que celles-ci sont pour lui limpides.

Je reste à votre entière disposition pour tout renseignement complémentaire,

Cordialement,

CRPF de Normandie
Grégoire CADYCK
Technicien forestier - Département de l'Orne

(Fin de citation)
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le lundi 25 mars 2019
Journal du chantier - Arboriculture-horticulture - Abords, Avenue, terrasse
0
On dirait que je suis en passe d'avoir résolu le principal problème posé par la succession du dernier employé de l'APIJOMM cinq semaines après son licenciement pour fautes graves.

Pourtant, hier après-midi encore, j'étais dans la panade puisque je n'avais pas réussi à faire redémarrer le "John Deere" alors qu'un rayon de soleil encourageait à la tonte. Et Maxime commençait aujourd'hui un nouvel emploi de mécanicien agricole dans un garage de La Baroche-sous-Lucé, de sorte qu'il n'avait pas le temps de passer remettre l'engin d'aplomb cette semaine. J'ai donc fait appel à Claude MARTIN qui a su faire le nécessaire dès ce matin, ce dont je le remercie :

25 mars 2019.


Pour l'entretien des abords du manoir, il est fort possible que je scinde le poste en deux parties :
- l'une, pour la tonte de l'herbe, la taille des charmilles et la chasse des taupes, serait confiée à Gérard LEBOULANGER, de Domfront. L'épouse de Gérard est la sœur de Gisèle LERICOLAIS, une ancienne employée de notre manoir favori ; Gérard et son épouse sont restés proches d'un autre ancien employé, Bernard CORBIERE, dont nous gardons ici, comme de Gisèle, un excellent souvenir ;
- l'autre, pour l'entretien des boisements, à Francis FORTIN, de Saint-Mars-d'Egrenne.

25 mars 2019.


Francis s'est présenté ce matin. Il a immédiatement remis en état de marche la débroussailleuse qui avait été laissée dans un état de saleté repoussant puis il a attaqué les ronces le long de l'"Avenue Fourcade" qui, depuis deux bonnes années, entravaient la pousse de plants de pins laricio :

25 mars 2019.


On se souvient peut-être que l'avant-dernier salarié de l'APIJOMM était compétent.

Avec Gérard et Francis, je crois que j'ai trouvé de quoi constituer une équipe à la fois compétente, travailleuse et efficace, ce qui devrait être de nature à me changer agréablement la vie. Et, surtout, à bénéficier à nos abords favoris.

Donc touchons du bois !
Globalement, on peut dire que je passe ces jours-ci par une phase favorable :

- pour le chantier favori, notamment ses travaux intérieurs, je prends enfin le dossier du bon côté en veillant à régler d'abord la question de la circulation des fluides ; en outre, Sébastien LEBOISNE va pouvoir poursuivre l'isolation des combles et Igor va revenir nous donner un coup de main toujours très apprécié ; le problème de l'entretien des abords semble, quant à lui, résolu dans de bonnes conditions ;

- à Pontorson, il me reste à ce jour deux problèmes sur les bras : un T2 de 50 m2 à louer au rez-de-chaussée mais la locataire sortante a réglé sa dette et ce lot devrait, normalement, trouver rapidement preneur ; surtout, au 1er étage, ce salopard, expert en ficelles face aux tribunaux, qui ne paye pas son loyer depuis 18 mois et contre lequel j'ai hâte de pouvoir obtenir enfin l'exécution de l'expulsion et la retenue sur salaires (vaste programme) ;

- j'ai enfin vendu mes dernières actions, ce qui m'évitera de me lamenter dans mon coin sur ce volet de ma gestion calamiteuse, et c'est très bien ;

- O'Gustin est en pleine forme et me tient sympathiquement compagnie ;

- le retour des beaux jours aidant, Carole m'abandonne un peu moins souvent ; du côté des jeunes classes, j'attends toujours des visites qui tardent un peu trop à mon goût mais je comprends qu'il y ait d'autres priorités ; ma mère est traitée aussi bien qu'on le peut et ne se plaint pas trop ;

- enfin, du côté de ma petite santé, je me détériore gentiment (j'ai remis récemment la main sur des photos de l'an 2010 et ça fait quand même un choc) mais tout cela est suivi.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le lundi 1 avril 2019
Journal du chantier - Arboriculture-horticulture - Abords, Avenue, terrasse
0
Gérard LEBOULENGER a passé le "John Deere" toute l'après-midi :

1er avril 2019.

Les abords de notre manoir favori seront donc nickel ce prochain week-end où il semblerait que notre aîné et sa petite famille aient programmé une visite en Normandie.