Anecdotes

Carole FOURCADE
rédigé le Jeudi 9 Avril 2020
Désultoirement vôtre ! - O'Gustin - Anecdotes
0
Here you are both !

9 avril 2020.


N.D.L.R. : Pauvre loïde, il ne supporte pas cette chaleur, il est rentré sur les rotules :

9 avril 2020.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Vendredi 10 Avril 2020
Désultoirement vôtre ! - Anecdotes
0
Le tapis récemment acheté via "Catawiki" vient de m'être livré. Il est tout petit et le point en est très grossier :

10 avril 2020.


En clair, je me suis fait avoir comme un bleu.
Ça m'apprendra à mieux lire les annonces.

Dans l'immédiat, je l'installe sur la galerie du premier étage du bâtiment Nord :

10 avril 2020.

La question de la descente de lit dans ma chambrette monacalo-monastique reste donc à traiter :

10 avril 2020.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Vendredi 10 Avril 2020
Désultoirement vôtre ! - Anecdotes
0
Je viens d'en être informé, il y a un nouvel acquéreur potentiel pour la cheminée de Mebzon.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Samedi 11 Avril 2020
Désultoirement vôtre ! - Généalogie et sagas familiales - Anecdotes
0
Ma petite-fille a failli mourir hier. Elle jouait dans la cour de son immeuble et un abruti a laissé tomber un lourd pot de verre d'un balcon du 6ème étage. Ce pot s'est, me disait mon aîné, écrasé au sol, à un mètre d'elle.

On est donc passés près d'une catastrophe. La vie tient-elle à si peu ?

Ce confinement s'avère très difficile à supporter pour beaucoup de monde. Notamment des citadins.

Or je constate, sur les réseaux sociaux, toute la haine qui se déverse du fait d'intervenants qui semblent avoir perdu tout sens de la mesure à propos de tout et de n'importe quoi. Là aussi, la vague monte. C'est à se demander dans quel monde nous entrons et ce à quoi il faudrait se préparer.

Et nous n'en sommes pas encore à quatre semaines de confinement...
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Samedi 11 Avril 2020
Désultoirement vôtre ! - Généalogie et sagas familiales - O'Gustin - Anecdotes
0
Promenade de l'après-midi, du côté des "Martiens". Je constate que le fermier a fait disparaître des ornières qui auraient compliqué ses prochains transports de veaux :

11 avril 2020.

11 avril 2020.

Près du manoir, les deux tilleuls suspects ont bel et bien crevé :

11 avril 2020.

11 avril 2020.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mercredi 15 Avril 2020
Désultoirement vôtre ! - Anecdotes
0
A l'appel de Carole, Joffrey est venu remettre en état le salon, fermé car inutilisable toute la mauvaise saison :

15 avril 2020.

Ce soir, dès qu'on entre dans la pièce, ce salon sent très bon la cire, un vrai régal.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Jeudi 16 Avril 2020
Vie du site - Entretien du site - Désultoirement vôtre ! - Anecdotes
0
Notre site favori a été la victime, la nuit dernière, d'une sorte d'agression d'un type nouveau. C'est en tout cas comme ceci que je l'ai ressentie.

En effet, à partir de minuit trente environ et jusqu'à une heure que je n'ai pas relevée, l'accès au site et, pour moi, à la tour de contrôle a été impossible.

Je constate qu'à 7 heures du matin, tout paraît rentré dans l'ordre.

Je crois avoir compris ce qui s'est passé mais je n'en dirai pas plus, du moins pour le moment.

Le fait est que, pendant quelques heures, j'ai imaginé ma vie sans le site favori, et observé que cette situation, inédite depuis dix ans, ne présentait pas pour moi que des inconvénients.

En avant, donc, pour de nouvelles aventures ! Avec, pour commencer, cette gigue de BACH que m'envoie l'ami François PERIER.
Bonne journée à tous !
Il faudrait que je me méfie de mes addictions. Ainsi, hier soir, j'ai veillé pour placer des enchères sur "Catawiki". Un grand tapis de laine et soie sur coton était à vendre, un Naïn Mey Mey signé Habibian, de belles couleurs sombres :

Heureusement pour moi (je pense), l'affaire ne s'est pas faite, le prix de réserve n'ayant pas été atteint.

Dans la conjoncture présente, il est stupide de ma part d'acheter de nouveaux tapis, du moins de ce budget. Le déménagement prochain du grand tapis du salon de Paris me permettra en effet de réaffecter ceux du salon du manoir favori, notamment l'un en soie qui ne déparerait pas dans ma chambrette monacalo-monastique. Donc de protéger utilement les parquets du premier étage du bâtiment Nord.

En revanche, les promenades aux abords du manoir favori me confirment que l'acquisition d'une épareuse, telle que souhaitée par Francis depuis un an, ne serait pas du luxe. Mais cet outil est vraiment très cher et j'hésite encore à me lancer dans de tels frais. L'idéal serait que j'en trouve une bonne mais d'occasion, ce qui ne court pas les rues.

P.S. (du 20 avril 2020 à 15 heures) : Je me suis aperçu ce matin que le tapis de soie du salon a été attaqué à de multiples endroits durant cet hiver, par des mites ou des souris. Quelle barbe !
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Lundi 20 Avril 2020
Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux - Anecdotes
0
Je crois que, ce matin, je vais me lancer dans la préparation de ma déclaration de revenus de 2019, c'est-à-dire commencer à photocopier mes factures de travaux sur monument historique :

Gilbert GARCIN – Le compte exact – The exact count

Voici de quoi m'occuper pendant quelques heures. En espérant que je n'y achèverai pas ma dernière cartouche d'encre...

P.S. (à 19 heures) : J'ai traité le premier semestre 2019. A suivre.