Anecdotes

Culture et Loisirs Lonlay (via "Facebook")
rédigé le Mercredi 1er Septembre 2021
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Anecdotes
0
Pierre Bidard, enfant de la commune, comédien et metteur en scène, présente, à partir de mardi, derrière l’abbatiale, sa nouvelle création.
Pour cette pièce de théâtre, librement inspirée de l’idiot de Dostoïevski, Pierre Bidard sera accompagné sur scène d’Iris Puccarelli, qui dirige avec lui, la compagnie La Vallée de l’Egrenne et de Louise Morin, Erwan Vinesse et Vincent Couesme. Au cours de cette soirée anniversaire qui se déroule dans un bar du village, plusieurs évènements vont troubler la quiétude des lieux et entraîner quelques situations imprévues.
Un excellent spectacle à voir en famille. Les séances sont prévues, de mardi à samedi, à 20 h, et dimanche, à 15 h.
Réservations à : www.helloasso.com/associations/la-vallee-de-l-egrenne ou sur place, avant les représentations. Passe sanitaire obligatoire.( Article de Ouest-France).

N.D.L.R. : Je me suis rendu à ce spectacle ce soir, derrière l'église de Lonlay. Des moments poétiques mais il ne faisait vraiment pas chaud.

Voici les photos que j'ai prises :

1er août 2021.

1er août 2021.


En repartant vers le parking, j'ai remarqué ces deux têtes de pilastres...

1er août 2021.

... qui m'ont laissé rêveur. Grandeur et décadence. Elles seraient dignes d'être mieux traitées. Que leur est-il arrivé ?
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Dimanche 5 Septembre 2021
Désultoirement vôtre ! - Nature (hors géologie) - O'Gustin - Anecdotes
0
Promenade du matin avec mon loïde. Nous croisons un papillon...

5 septembre 2021.

... et un éclaireur de la randonnée des "Ecureuils du bocage" :

5 septembre 2021.


Les panneaux sont en place...

5 septembre 2021.

... Guguss veille...

5 septembre 2021.

... on a beau scruter l'horizon de tous côtés...

5 septembre 2021.

... mais aucun compétiteur ne se présente encore à l'horizon .
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mercredi 15 Septembre 2021
Vie du site - Statistiques de fréquentation - Désultoirement vôtre ! - Anecdotes
0
En ce moment, le site favori est pris d'assaut par un nombre très élevé de visiteurs. Dans le même temps, le "taux de rebond" s'améliore très fortement.

J'imagine que ceci résulte de l'action de robots. La statistique de fréquentation s'en trouvera faussée, ce qui, reconnaissons-le, n'a strictement aucune importance.

P.S. (à 17 h 30) : L'attaque est terminée mais ça a chauffé :

Lors des Journées du patrimoine, le Manoir de Soisay, construit en 1530 et situé à Belforêt-en-Perche (Orne), fera découvrir les œuvres de ses artistes venus en résidence depuis 2007 :

Le manoir de Soisay.


N.D.L.R. : Je suis très admiratif de l'action d'Olivier LE GRAND (que j'ai croisé dans une vie antérieure) et de son épouse au manoir de Soisay. C'est à la fois sobre et raffiné. Un bel exemple à méditer.
0
Voici le flyer des animations proposées par la SVAADE en octobre 2021. Je le trouve très réussi. Je suis heureux de voir ainsi le logo de l'office de tourisme de Domfront figurer au côté de celui de la SVAADE.

Je remercie très vivement la très sympathique équipe de cet office de tourisme pour leur aide constante afin de mettre en valeur auprès de leur public les sites emblématiques de leur territoire.

Cette fois-ci, ils ont accepté, sans chichis chronophages ni autres billevesées stériles, de tenir la billetterie de ces spectacles, un service très utile.

Qu'on se le dise, c'est à eux seuls qu'en l'état du dossier doivent s'adresser, pour retenir des places, les personnes désireuses d'assister aux spectacles prévus !
Pour info, des discussions sont activement en cours, entre le bureau de la SVAADE et moi, afin de marquer sans ambiguïté le rôle et les attributions de chacun à la suite de la signature du bail du 18 août dernier.

Je comprends qu'au cours de la présente "phase de transition", on me trouve parfois un peu trop envahissant et que cette mise au point pourrait aboutir, entre autres, à la mise en ligne d'un nouveau site internet, celui-ci sous la responsabilité de la SVAADE.

Pour autant, il ne m'est pas (pas encore ?) demandé de m'abstenir de commenter de ma fenêtre la vie de cette jeune et dynamique association. Je continuerai donc de le faire de la même façon, notamment sous l'onglet "Nouvelles associations" du site favori où je mêle, il est vrai, les topos relatifs aux trois associations que j'ai contribué à créer, par démembrement en quelque sorte de l'association initiale des "Amis du manoir de la Chaslerie" (actuellement dénommée, pour ne s'en tenir qu'à son sigle, "A.R.D.A.M.C."). Donc, si vous me suivez bien, vous continuerez de retrouver sous ledit onglet, tout ce qui touche, outre la SVAADE, à l'A.D.D.O.O.E. (combats anti-éoliens, le site propre de cette association ayant été perdu lors d'un incendie chez l'hébergeur) ou à l'APIJOMM (emploi en vue de la réinsertion).
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Vendredi 1er Octobre 2021
Désultoirement vôtre ! - Anecdotes
0
J'ai reçu hier matin un appel téléphonique de la chargée de la "médiation pénale" qui intervient sur la base des plaintes réciproques déposées à la suite du vol de noix de l'automne dernier. Elle m'a demandé si j'accepterais d'indiquer "Propriété privée" sur les pilastres de la D22. J'ai répondu que non.

On s'oriente clairement vers un classement sans suite.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Vendredi 1er Octobre 2021
Vie du site - Entretien du site - Désultoirement vôtre ! - Anecdotes
0
A 3 h 46 du matin, message "WhatsApp" de l'impeccable "Cambérabéro" : "Voilà. C'est réparé".

Ma réponse immédiate, par le même canal : "Many thanks. Et dodo quand ?"

Il répond : "Bientôt...".

Il est ainsi confirmé que le soleil ne se couche jamais sur le site favori !
Etait-ce nécessaire d'ailleurs ?
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Vendredi 8 Octobre 2021
Désultoirement vôtre ! - Nature (hors géologie) - Anecdotes
0
Invasion de mouches ces jours-ci à certains endroits du manoir favori :
- dans les combles de la tour Louis XIII, comme chaque année,
- au 1er étage de la tour Nord-Est ; c'est une première à cet endroit ;
- dans ma chambrette monacale ; je les pourchasse avec un aspirateur mais, plus j'en fais disparaître, plus il en réapparaît.