Anecdotes

Front Populaire
rédigé le Mardi 12 Juillet 2022
Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux - Economie - Anecdotes
0
Macron et les Uber Files : « Le Code pénal appelle ça du trafic d’influence »

ENTRETIEN. Dans l’ombre d’un gouvernement socialiste pourtant déjà enclin à déconstruire la France, Macron aurait orchestré personnellement l’implantation d’Uber en France alors qu’il venait d’arriver au poste de ministre de l’Économie. C’est ce que nous apprennent les « Uber Files ». Quelles suites juridiques peut-on en attendre ? Réponse avec Régis de Castelnau.

Front Populaire : Quel regard portez-vous sur les « Uber Files » ?

Régis de Castelnau : Il y a une première observation que je souhaiterais faire. Pour avoir longuement pratiqué les lynchages politico-médiatico-financiers et finalement en avoir fait un livre, je pense être bien placé pour savoir que lorsqu’éclate un scandale médiatique, il y a toujours un commanditaire.

On rappelle souvent le proverbe chinois selon lequel : « lorsque le sage montre la lune, l’imbécile regarde le doigt ». Le problème c’est que s’il faut bien sûr regarder la lune, et nous allons en dire un mot, il ne faut jamais oublier le doigt.

Ce qui arrive à Emmanuel Macron avec la sortie des fonds de tiroir de ses connivences avec la société Uber obéit évidemment à la règle. Cette fois-ci, vu la taille du gibier, ce ne sont pas les délateurs low cost genre Mediapart ou Canard enchaîné qui sont à la manœuvre de départ. C’est l’organe central de la bourgeoisie néolibérale atlantiste appartenant aux deux oligarques que sont Xavier Niel et Mathieu Pigasse. Comme en 2018 avec l’affaire Benalla. Imaginer que le missile du Monde obéisse à une pulsion de morale déontologique chez les journalistes du quotidien vespéral manquerait complètement de sérieux. Ou chez le lobbyiste en chef de la société Uber présenté aujourd’hui sans mollir comme un héros lanceur d’alerte.

Chacun se doute que Boris Johnson n’a pas été poussé vers la sortie pour une sombre histoire de harcèlement sexuel non sanctionné. Que se passe-t-il en Occident ? Et en particulier en Europe ? De sombres nuages s’accumulent à partir d’une situation économique très dégradée et d’une guerre dans laquelle l’OTAN et l’UE sont lourdement impliquées. L’automne et l’hiver vont être socialement explosifs et ce début d’été ressemble à une veillée d’armes.

Au-delà de la gravité des faits que l’on vient d’apprendre, l’agenda choisi est quand même troublant. Nous verrons bien.

FP : Certains faits révélés par la presse vous semblent-ils délictueux ?

RDC :
Évidemment et, je dirais, comme d’habitude ! Cette affaire ne révèle rien que nous ne savions déjà sur la conception d’Emmanuel Macron du service de la Nation. Ce personnage porté à la tête de l’État par une opération rondement menée par la haute fonction publique d’État, les grands intérêts oligarchiques et la haute fonction publique judiciaire se caractérise par un rapport très flexible avec la morale publique. On ne va pas reprendre ici la liste interminable des affaires, qui d’Alstom à McKinsey accompagnent son parcours. L’absence permanente de séparation entre intérêt public et intérêt privé saute aux yeux. Emmanuel Macron favorise ses amis et ceux-ci en contrepartie lui fournissent appui et financement. Tout le monde devrait connaître avec Olivier Marleix qui l’avait pointé, la façon dont des prestataires inutiles avaient été gavés d’argent par Alstom avant qu’on les retrouve parmi les financeurs principaux et les rabatteurs de la campagne présidentielle de 2017. Et bien évidemment l’affaire McKinsey où le bureau d’études chéri de la macronie avait fourni des prestations gratuites à la campagne présidentielle avant de bénéficier par la suite de juteux contrats publics et de la passivité de l’administration fiscale face à son refus de faire face en France à ses obligations fiscales.

Si l’on comprend bien l’affaire Uber, Emmanuel Macron alors ministre de l’Économie se serait livré à un intense et occulte travail de lobbying au profit de la société américaine afin de contrer les orientations politiques du gouvernement auquel il appartenait ! Court-circuitant la hiérarchie, bénéficiant des informations liées à sa fonction, il aurait travaillé clandestinement à la défense d’intérêts privés. Désolé, mais si avec le système Macron, on avait déjà fait à plusieurs reprises le tour du chapitre « des atteintes à la probité » du Code pénal, là on tutoie les sommets. Avec Alstom et le scandale des bureaux d’études, ce sont de lourds soupçons de corruption et de délit de favoritisme qui pèsent sur tous ces agissements.

Cette fois-ci, il s’agit de ce que le Code pénal appelle le trafic d’influence dans son article 433-2 qu’il convient de citer : « Est puni de cinq ans d'emprisonnement et d'une amende de 500 000 €, dont le montant peut être porté au double du produit tiré de l'infraction, le fait, par quiconque, de solliciter ou d'agréer, à tout moment, directement ou indirectement, des offres, des promesses, des dons, des présents ou des avantages quelconques, pour lui-même ou pour autrui, pour abuser ou avoir abusé de son influence réelle ou supposée en vue de faire obtenir d'une autorité ou d'une administration publique des distinctions, des emplois, des marchés ou toute autre décision favorable. »

Pour être poursuivi, l’agent public concerné, en l’occurrence le ministre de l’Économie, doit avoir « abusé » de son influence pour faire obtenir des « décisions favorables ». En l’occurrence le fait d’avoir défendu des intérêts privés à l’encontre de l’orientation du gouvernement auquel il appartenait, et de l’avoir fait de façon occulte, caractérise évidemment « l’abus » prévu par le Code. Une deuxième condition est exigée, celle de la « contrepartie » de cet abus. La lecture du Code démontre que la conception de cette contrepartie est très large avec la notion « d’avantages quelconques ». Et qu’elle peut avoir été fournie à un tiers.

FP : Une commission d’enquête semble en préparation. Le problème est que son utilisation est en soi limitée et que les sujets d’investigation interne ne manquent pas…Voyez-vous cela d’un bon œil malgré tout ?

RDC :
la commission d’enquête est une des modalités du contrôle parlementaire du gouvernement prévues par la Constitution. Elle serait donc possible, mais quel intérêt présenterait-elle ? Les prérogatives de ces commissions ne sont pas très importantes. Elles peuvent essentiellement procéder à des auditions sous serment et se faire communiquer les documents qu’elles souhaitent et dont elles connaissent l’existence au préalable. Cela n’a rien à voir avec une procédure judiciaire qui donne à la justice des possibilités coercitives importantes. Elle présente cependant l’avantage du caractère public de ses auditions et de son rapport. Malheureusement on a tendance aujourd’hui à mettre ces commissions à toutes les sauces. Alors que, compte tenu de la gravité des faits avancés par la presse, et de la nécessité d’investigations approfondies sur les contreparties éventuelles, c’est bien évidemment la voie judiciaire qui devrait être empruntée.

FP : Si des faits délictueux sont établis par une commission d’enquête attitrée, peut-on s’attendre à ce que la justice se saisisse de l’affaire ?

RDC :
Attention, la commission d’enquête n’est pas un préalable à l’ouverture d’une procédure judiciaire ! Même si l’incroyable passivité de la justice vis-à-vis de la litanie des affaires concernant la macronie amène à voir les choses de cette façon. Il faut se rappeler le scandale du refus initial du Parquet national financier (PFN) de se saisir par le biais d’enquêtes préliminaires, de l’énorme scandale des cabinets de conseil. Il a fallu une campagne de presse et une pétition de magistrats pour qu’ils se décident enfin à bouger, et sur un point très secondaire alors qu’il y avait vraiment matière à beaucoup plus.

Il n’est absolument pas nécessaire d’attendre la réunion d’une commission d’enquête parlementaire et c’est d’ailleurs un deuxième scandale que le PNF ne se soit pas déjà saisi de l’affaire Uber après sa révélation. Doit-on rappeler que pour François Fillon, il lui avait fallu deux heures pour lancer le raid judiciaire fulgurant qui a permis l’élection d’Emmanuel Macron ? Malheureusement, il n’y a pas grand-chose à attendre de cette justice qui a porté celui-ci au pouvoir et l’a protégé avec ses amis pendant cinq ans.

N.D.L.R. :

Les dernières interventions d'Igor ont porté sur divers joints, comme ici sur des regards :

14 juillet 2022.

14 juillet 2022.

La "terrasse" près de l'arrière-cuisine étant désormais nickel, on y repère de petites crottes...

14 juillet 2022.

14 juillet 2022.

... dont la taille minuscule permet d'innocenter notre gros cochon favori qui, pourtant, se fait rôtir consciencieusement l'arrière-train à quelques pas de là :

14 juillet 2022.

Leur répartition, de part et d'autre de la porte de séparation entre l'arrière-cuisine et l'arrière-cour, invite plutôt à lever les yeux vers ces anfractuosités du linteau le plus proche :

14 juillet 2022.

14 juillet 2022.

Il semble ainsi que des chauve-souris aient opéré.

Je demanderai à Igor de jointoyer cet endroit pour leur en interdire désormais l'accès.
Non mais !
Anthologie de la répartie (via "Facebook")
rédigé le Samedi 16 Juillet 2022
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Anecdotes
0
Espérant collaborer avec Feydeau, un piètre dramaturge lui envoie un manuscrit. Feydeau ayant décliné la proposition, l'auteur lui adresse en retour une lettre virulente s'achevant par :
- Je vous emmerde.
Réponse de Feydeau :
- Plus maintenant, j’ai fini de lire votre pièce.

N.D.L.R. : "Je vous emm...", c'est exactement ce que m'a écrit Ryszard ZUREK hier soir, via "WhatsApp", alors que je lui demandais une preuve de l'avancement de son travail. Puis il a corrigé d'un "Pardon, réflexe sincère (sic) d'un pauvre artisan qui vous aime bien malgré tout".

Voici un mois, j'ai repris langue avec cet apôtre.
Voici un mois qu'il prétend finir, dans les heures qui suivent, son intervention sur l'objet confié le 10 décembre 2019, c'est-à-dire il y a plus de trente et un mois.
Donc un mois supplémentaire durant lequel ce triste sire a continué à me débiter ses sornettes habituelles.

Cette fois-ci, il a encore promis d'en avoir fini ce soir...
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Lundi 18 Juillet 2022
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Anecdotes
0
Chacun appréciera :

(Début de citation d'une conversation via "WhatsApp")

16/06/2022 à 06:48 - Zurek Ryszard: Bonjour Monsieur,
J'ai appris par mes enfants que vous étiez passé. Nous venons de rentrer de 10 jours d'absence. Je vous propose de vous appeler la semaine prochaine pour régler nos affaires. Nous accueillons en effet 150 personnes sur les prochains jours et avons beaucoup de choses à gérer. Je vous demande de ne plus passer à l'improviste, le moulin et l'atelier étant des lieux privés. Cela peut générer des situations inconfortables et inappropriées dans le cadre de ce que nous vivons et portons. Je vous remercie pour votre compréhension.
Respectueusement,
Ryszard Zurek

16/06/2022 à 07:05 - Pierre-Paul Fourcade: Bien reçu. OK pour la semaine prochaine ! Cordialement, PPF

23/06/2022 à 14:17 - Pierre-Paul Fourcade: On est jeudi. Y a-t-il du nouveau ?

24/06/2022 à 09:09 - Pierre-Paul Fourcade: Pourriez-vous répondre svp ?

27/06/2022 à 22:12 - Zurek Ryszard: Bonsoir Monsieur,
Dans la mesure de mes disponibilités, je travaille exclusivement sur la finalisation de votre bas-relief. Des contretemps ont émaillé ma progression ces 3 derniers jours, mais soyez rassuré, je suis sur les dernières étapes. J'espère vous appeler demain ou après-demain au plus tard.
Cordialement,
Ryszard Zurek

28/06/2022 à 00:25 - Pierre-Paul Fourcade: Merci. A bientôt !

30/06/2022 à 15:52 - Zurek Ryszard: Presque, presque, mais petites retouches pour demain.

30/06/2022 à 15:53 - Pierre-Paul Fourcade: Ok. Je suis curieux de voir ce que ça donne.

05/07/2022 à 06:06 - Zurek Ryszard: Bonjour Monsieur,
Pour des raisons familiales, j'ai dû improviser une organisation prioritaire sur le travail. Nous vivons à cent à l'heure. Votre bas-relief me demande encore 3h d'investissements. Dès que je reviens mercredi de Noirmoutier où ma famille est maintenant installée, je terminerai ce travail. Je vous tiens au courant.
Bonne journée Monsieur,
Ryszard Zurek

11/07/2022 à 14:02 - Pierre-Paul Fourcade: Quand aurez-vous fini ?

12/07/2022 à 04:33 - Zurek Ryszard: Patience encore, vacances familiales. Dès que possible. Je gère au jour le jour. Beaucoup de nouveaux événements.
Je reviens mercredi soir.

12/07/2022 à 04:34 - Pierre-Paul Fourcade: Cher Monsieur, je vois que vous êtes aussi insomniaque que moi. On pourra en parler à l'occasion : que faire pour mieux dormir ?

12/07/2022 à 04:37 - Zurek Ryszard: Je vis beaucoup la nuit comme vous. C'est aussi l'occasion de de grandes réflexions philosophiques sur la vie et sur la gestion du lendemain.

12/07/2022 à 04:39 - Pierre-Paul Fourcade: Je vole moins haut. A ces heures, j'essaye d'avancer dans mes dossiers administratifs, il y en a tellement !

12/07/2022 à 04:42 - Zurek Ryszard: Cela, j'en suis incapable. Il faut prendre de la hauteur et garder le cap du sens de vie qu'on a choisie. 2 de mes enfants viennent de nous annoncer leurs fiançailles ce week-end.

12/07/2022 à 04:43 - Pierre-Paul Fourcade: Felicitations !
J'ai l'impression que vous faites tout par paires...

12/07/2022 à 04:46 - Zurek Ryszard: Pourquoi par paires. Je n'ai pas de jumeaux bien que cela aurait été un immense bonheur et désir.

12/07/2022 à 04:47 - Pierre-Paul Fourcade: Deux abbés, deux fiancés, c'est un bon début, non ?

12/07/2022 à 04:48 - Pierre-Paul Fourcade: Pour les jumeaux, la statistique est, je crois, d'un pour 80 naissances.
Vous n'avez pas poussé l'effort assez loin...

12/07/2022 à 04:49 - Zurek Ryszard: Vous êtes au courant de l'ordination sacerdotale de notre deuxième séminariste.

12/07/2022 à 04:51 - Zurek Ryszard: La première messe solennelle aura lieu à Pontmain le 10 août. Je vous y invite avec plaisir.

12/07/2022 à 07:46 - Pierre-Paul Fourcade: Hélas, c'est le jour de l'AG de mon association... mais je penserai à lui.

15/07/2022 à 13:03 - Pierre-Paul Fourcade: Mercredi soir est passé. Alors ?

15/07/2022 à 18:53 - Pierre-Paul Fourcade: Pouvez-vous me montrer une preuve d'avancement ?

15/07/2022 à 22:37 - Zurek Ryszard: Mais je vous emm.... Je suis en vacances.

15/07/2022 à 22:45 - Zurek Ryszard: Pardon, réflexe sincère d'un pauvre artisan qui vous aime malgré tout beaucoup. Je suis resté pour vous ce week-end malgré ces vacances et et je finis le travail demain après le nettoyage et la remise en état du moulin tout seul après le passage hier de 50 pèlerins, avec toute la famille à Noirmoutier.

16/07/2022 à 14:15 - Zurek Ryszard: Monsieur,
Je suis désolé de vous avoir mis en colère au point d'envoyer votre fils ce matin. Même si cela fait trente mois, les circonstances de la vie poussent à appréhender les choses jour après jour et être dépassé comme je l'ai depuis 2 ans.
Je vous en présente toutes mes plus sincères excuses. En 30 ans de métier, je n'ai failli que très rarement dans mes engagements. Je rappelle à votre souvenir que j'avais répondu à vos exigences indues 2 jours après la naissance de mon fils Rémi il y a 16 ans le 19 décembre, alors que j'étais en congé paternité, en vous restaurant des miroirs en vue de votre fête du nouvel an.
Je n'ai plus, ni la santé ni l'imprudence de faire des folies pour les clients.
Cela dit, je fais au possible cet après-midi pour finaliser avant 18 h votre œuvre.
Comme nous en avions convenu si vous vous souvenez, je prépare la facture de (...) euros hors taxe. Pouvez vous me donner les éléments de l'ordre et de l'adresse.
Je vous en remercie.
Bien à vous,
Ryszard Zurek

16/07/2022 à 15:16 - Zurek Ryszard: Cher Monsieur,
Je repasse devant mon téléphone. J'attends une réponse à mon tour de votre part si vous me confirmez la transaction. Je ne voudrais pas me retrouver en situation de litige au moment de la restitution.

16/07/2022 à 19:03 - Zurek Ryszard: ‎


Il me manque encore 1h pour les jonctions de l'or et de l'argent.

17/07/2022 à 08:09 - Zurek Ryszard: A la lumière du jour, des parties d'argenture sont à reprendre. Si cela ne vous dérange pas, je viendrai en fin de matinée après mes obligations dominicales.

17/07/2022 à 10:57 - Zurek Ryszard: Monsieur,
Je n'en peux plus et je n'ai pas les résultats désirés. Je vais me reposer et vous appelle dès la restauration terminée.

17/07/2022 à 19:55 - Zurek Ryszard: Monsieur,
Je viens de me réveiller, j'en suis désolé ce n'était pas prévu.
Je termine la restauration ce soir et vous la livre demain matin.
J'ose vous faire une proposition qui m'a traversé l'esprit mais qui est sans doute complètement saugrenue ; Avec le poids des souffrances générées dans votre attente, par l'altération de nos relations, par la difficulté de la restauration dans tous ses aspects techniques et psychologiques de part et d'autre, avec le coût généré bien au delà de ce que vous pensiez investir, si cet attachement à cette œuvre est devenu rebutant pour vous, je vous propose de vous racheter cette œuvre avec le coût de sa restauration et l'offrir à mon fils nouvellement ordonné prêtre avec le prix des sacrifices et souffrances que nous avons vécu vous et moi.
Je vous fais cette proposition en toute confiance et de façon désintéressée. Vous savez comme je vous l'ai dit hier le temps démesuré passé à prendre et reprendre les restaurations. Ne vous offensez pas de cette proposition. Si vous n'y souscrivez pas, votre œuvre vous sera rendue restaurée demain matin.
Bien cordialement,
Ryszard Zurek

18/07/2022 à 07:59 - Zurek Ryszard: Monsieur Fourcade,
Je ne suis ps dans de bonnes conditions morales et psychologiques pour raisons familiales et je voudrais rejoindre mon épouse au plus vite pour les 3 jours de vacances qui nous restent d'assumer jeudi et ensuite des accueils importants. Accepteriez-vous que je finalise votre restauration en fin de semaine dans de meilleures conditions.
Cela me permettrai de partir tout de suite pour les 4 heures qui nous séparent.
Je ne vous mène pas en bateau même si j'ai énormément failli dans mes nombreux engagements vis-à-vis de vous.
Si pour vous c'est essentiel d'avoir votre oeuvre au plus vite, je reste et vous m'apporte dès finie.

18/07/2022 à 08:01 - Zurek Ryszard: Désolé pour les erreurs induites par Google et par un manque de relecture.

18/07/2022 à 08:02 - Pierre-Paul Fourcade: Je peux attendre une semaine de plus. Mais il faut cette fois qu'on en sorte enfin.

18/07/2022 à 08:05 - Zurek Ryszard: Je vous remercie infiniment. C'est une question de quelques jours pour vous rendre une œuvre au mieux éthiquement pour moi et au mieux pour votre appréciation.

18/07/2022 à 08:09 - Pierre-Paul Fourcade: Le week-end prochain, retour du bien sans faute ni tolérance supplémentaire.

(Fin de citation de cette conversation via "WhatsApp")
Igor a pris quelques jours de congé pour recevoir sa famille, venue de Roumanie.

Arnaud PAQUIN repousse au 26 juillet prochain son rendez-vous au manoir favori.

Autant dire que, par ici, les prochaines journées devraient être on ne peut plus calmes.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Samedi 23 Juillet 2022
Désultoirement vôtre ! - Anecdotes
0
Échanges avec mon cadet, via "WhatsApp", à propos d'un artisan qui me mène en bateau depuis plus de trente-et-un mois :

Moi (à 7 h 59 aujourd'hui) : Aux dernières nouvelles, il me rapporte l'objet à 11 heures...

Moi (à 10 h 18) : Il repousse à cette après-midi. Ce type (...). Jamais vu ça.

Lui (à 10 h 19) : Il n'y a que toi pour croire ce qu'il dit... et fonder quelque espoir dans ses propos incohérents.

Moi (à 10 h 20) : Ma bonté me perdra.

P.S. (à 19 heures) : Enfin le voici, arrivé à bon port à l'instant !

23 juillet 2022.


On a beaucoup ramé pour le récupérer mais le résultat me paraît très satisfaisant et à la hauteur d'un artisan qui a su, finalement, puiser en lui pour intervenir comme au meilleur de sa forme.

Pour mémoire, voici l'état de l'objet avant cette restauration...

4 décembre 2019.

... et voici la notice qui le présentait sur le site "GensDeConfiance" :
Chers GDC,
Je propose à la vente cet important tableau d’autel, placé dans une structure appelée retable, représentant la Passion, datant de la fin du règne de Louis XIV/tout début Régence (1710-1715), sur panneau de chêne parqueté et chevillé monté dans un encadrement en bois sculpté et doré à la feuille. Le retable est sculpté, polychromé, argenté à la feuille (nuages et Golgotha) et doré à la feuille. La scène représente la Sainte Vierge et Saint Pierre au pied de la croix, la Jérusalem céleste en fond avec de splendides rayons.
Le retable est en deux parties : l’image composée de trois panneaux superbement sculptés et dorés à la feuille d’or et d’argent ; le magnifique cadre est en quatre parties, il est ajouré, très finement sculpté des décors typiques de la Régence.
Une restauration s’impose comme on peut le voir (l’œuvre est dans son état originel). Hormis le manque sur la partie sommitale (deux têtes de putti), l’œuvre est complète (la polychromie sur les personnages est pratiquement intacte).
Il s’agit d’un retable de chapelle privée, provenant d’une collection familiale dont nous nous séparons.
Dimensions : 90 cm x 60 cm
Faire offre décente pour cette œuvre rare
Possibilité d’envoi (prévoir frais de port en colissimo en sus)
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Dimanche 24 Juillet 2022
Désultoirement vôtre ! - Anecdotes
0
Voici la fin de ma conversation, via "WhatsApp", avec Ryszard ZUREK :

(Début de citation)

22/07/2022 à 20:09 - Pierre-Paul Fourcade: A quelle heure ?

23/07/2022 à 07:30 - Pierre-Paul Fourcade: J'attends votre réponse.

23/07/2022 à 07:55 - Zurek Ryszard: 11h.

23/07/2022 à 07:57 - Pierre-Paul Fourcade: Merci. Vous venez chez moi pour voir la croix d'Ivoire dont je vous ai parlé ?

23/07/2022 à 07:58 - Zurek Ryszard: C'est d'accord.

23/07/2022 à 07:58 - Pierre-Paul Fourcade: A tout à l'heure !

23/07/2022 à 10:13 - Zurek Ryszard: Impératif familial de fin de matinée, ce sera pour cet après-midi si vous êtes disponible.

23/07/2022 à 10:16 - Pierre-Paul Fourcade: Je vous attends.

23/07/2022 à 10:17 - Zurek Ryszard: Merci.

23/07/2022 à 10:17 - Pierre-Paul Fourcade: Quelle heure ?

23/07/2022 à 10:56 - Pierre-Paul Fourcade: J'attends votre réponse.

23/07/2022 à 14:05 - Pierre-Paul Fourcade: Alors ???

23/07/2022 à 14:55 - Zurek Ryszard: Fin d'après-midi, je vous préviens

23/07/2022 à 17:31 - Pierre-Paul Fourcade: Nous y sommes.

23/07/2022 à 18:01 - Pierre-Paul Fourcade: Alors ???

23/07/2022 à 18:09 - Zurek Ryszard: C'est prêt, ça part de Mortain.

24/07/2022 à 11:09 - Zurek Ryszard: Très cher Monsieur,
J'ai finalisé dans les larmes hier votre restauration. Je ne pensais pas qu'elle porterait un tel poids de souffrances. Je mesure l'immense cadeau d'échange pour notre fils nouvellement ordonné prêtre. Ce n'est même plus une question de valeur financière que nous avons mis de côté tous deux. Merci, merci, et encore merci. Je pense que les fruits de nos sacrifices permettrons au Chanoine Zurek de lui aussi porter du fruit dans son ministère. Lorsque l'on se retrouvera au Ciel, nous en reparlerons avec une bonne bière.
Cela ne valide pas pour autant la satisfaction de la restauration qui reste évolutive selon votre perception, et que je peux reprendre selon vos remarques et attentes quand vous le souhaitez. (Dans des délais immédiats,,,,)
Je n'étais hier pas en état psychologique de vous remettre votre œuvre, tant "l'accouchement" a été douloureux, mais c'est avec un très grand plaisir et respect que nous vous accueillerons et recevrons, lors des prochaines semaines d'été selon vos disponibilités.
Bien cordialement,
Ryszard

24/07/2022 à 11:31 - Pierre-Paul Fourcade: Cher Monsieur,
Sachez que mon épouse et moi avons été très heureux de revoir votre épouse, accompagnée de votre fille.
Je suis également très heureux que ce crucifix vous plaise et vous paraisse digne d'accompagner le chanoine Zurek dans son sacerdoce que nous souhaitons long et très fructueux.
En réalité, et compte tenue des termes de votre message de ce jour, c'est là une très grande satisfaction pour moi.
Bien cordialement,
PPF

(Fin de citation)

Comme on le voit, tout s'est donc terminé dans d'excellentes conditions, après que j'ai proposé de remettre à cet artisan, en paiement de son travail, un très beau crucifix en ivoire de mes collections, assorti du commentaire suivant (rédigé par son vendeur de 2019) :
Chers GDC,
Je propose à la vente un superbe Christ en ivoire d’époque Régence, magnifiquement sculpté (ivoire de Dieppe, certainement de la famille des ivoiriers dieppois Cruppevolle), titulus en ivoire, croix en bois de palissandre, reliquaire au pied également en ivoire (Bois de la Croix), fond en soie damassé d’époque, encadrement en bois sculpté et doré, le tout est d’époque et dans son état originel.
Le Christ, in vivo, est représenté tête levée vers le ciel, bouche entrouverte, on voit apparaître la langue et la dentition, barbe bifide, réseau veineux apparent sur les bras et les pieds, le perizonium est magnifiquement sculpté, cordelette très travaillée…
Modèle très rare, peu courant par ses dimensions : très grand Christ (mesure 27 cm x 18 cm), l’encadrement 59,5 cm x 37,4 cm) . Il est INTACT, ne supporte aucun manque.
Faire offre décente pour cette œuvre rare.
Possibilité d’envoi (prévoir frais de port en colissimo en sus)
:

4 décembre 2019.


Je me déclare particulièrement heureux de ce dénouement.

L’œuvre que vient de restaurer pour moi Ryszard s'appelle "Passion". On n'aurait pu trouver meilleur titre.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mercredi 3 Aout 2022
Désultoirement vôtre ! - Nature (hors géologie) - Anecdotes
0
Je me sentais las depuis quelques mois mais, cette fois, l'alerte aura été assez chaude :


Mon jeune médecin traitant de Domfront, sans doute trop "sea, sex and sun" pour être fiable, étant injoignable, tout comme sa secrétaire, et ayant fourni de surcroît une mauvaise adresse de courriel qu'il refuse de corriger, j'ai choisi de me rendre aux "Urgences" de l'hôpital de La Ferté-Macé où j'ai été très bien pris en charge.
Après ce scanner qu'on m'a envoyé, en ambulance, passer à Flers, ils m'ont expédié, le lendemain et grâce au "SAMU 61", en "soins intensifs" en cardiologie à la clinique Saint Martin de Caen où j'aurai donc séjourné quelques jours.
Hier après-midi, transfert au service "cardiologie" normal de la même clinique.
Ce matin, autorisation de sortie.
Cette après-midi, retour au manoir favori.

Merci à tous ceux, alertés par mon silence, qui sont venus aux nouvelles à titre amical !
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Jeudi 4 Aout 2022
Désultoirement vôtre ! - Anecdotes
0
Plus que jamais, ma "chambrette-monacalo-monastique" mérite bien son nom :

4 août 2022.


De la clinique, j'ai supervisé l'installation de cette "Passion" par Igor.

Me voici donc sous bonne garde.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Samedi 6 Aout 2022
Désultoirement vôtre ! - Généalogie et sagas familiales - Anecdotes
0
Carole m'a appris hier, fortuitement, qu'elle a prévu de conduire ce matin à Laval les enfants de Thibaud et Anne-Violette.
Laval où ceux-ci les récupéreront au passage.

Ceci permettra à ce couple si sympathique et merveilleux de ne distraire aucun moment à ses congés dans des villas en location, qu'on imagine de luxe, d'abord à Belle-Île-en-Mer puis, si j'ai bien compris, en Italie.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Samedi 6 Aout 2022
Désultoirement vôtre ! - Généalogie et sagas familiales - Anecdotes
1
Carole expliquait hier à des voisins venus prendre de mes nouvelles qu'au moment de mon hospitalisation, j'étais très essoufflé.

Au moment de l'incident, elle était à son habitude à Paris. C'est en particulier seul, au volant de ma voiture, que je me suis rendu aux "Urgences" de La Ferté-Macé. Certes sur son insistance après que je lui avais téléphoné que le moindre effort me mettait hors d'haleine, ce dont elle avait pu se rendre compte directement lors de l'un ou l'autre de ses précédents passages-éclair.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Samedi 6 Aout 2022
Désultoirement vôtre ! - Généalogie et sagas familiales - Anecdotes
0
Afin de ne pas demeurer trop longtemps loin de sa si chère mère, Carole a prévu de retourner à Maisons-Laffitte dès ce lundi.

Je découvre ainsi qu'elle se dispense de participer à la prochaine assemblée générale de "La SVAADE", pourtant prévue de longue date pour ce mercredi à 10 heures.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Lundi 8 Aout 2022
Désultoirement vôtre ! - Economie - Anecdotes
0
Message envoyé, via la messagerie du CIC, à la nouvelle directrice de l'agence de Domfront :

Madame,

Depuis plusieurs semaines (avant le départ de Mme TURBOUT), j'attends les conseils de votre agence sur la meilleure façon de protéger mon épargne contre l'inflation. J'en avais également parlé à votre collaborateur, en le chargeant de vous le signaler.
Sans plus d'effet.

Par ailleurs je reçois ce matin un avis de prélèvement trimestriel de 34 € sur le compte chez vous de l'"Association pour la restauration, la défense et l'animation du manoir de la Chaslerie". Cette ponction s'élève donc à 136 €/an, soit 10 % du solde de ce compte, pourtant essentiellement dormant.
Ceci vous semble-t-il normal ?

Cordialement,

PPF
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Lundi 8 Aout 2022
Désultoirement vôtre ! - Anecdotes
0
Lassitude générale (car à quoi tout cela rime-t-il ?)...

8 août 2022.


... mais retour accéléré à la ligne de jeune homme (ou presque) :

8 août 2022.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Jeudi 11 Aout 2022
Désultoirement vôtre ! - Nature (hors géologie) - Anecdotes
0
Surprise de la nuit...

En raison de la canicule, je dors la fenêtre ouverte. Et, comme on le sait, ma "chambrette-monacalo-monastique" n'est pas très vaste, ce qui, compte tenu de la soupente, ne fait pas beaucoup de mètres cubes.

Cette nuit, depuis un bon moment, nous sommes pourtant trois (au moins) à partager cette chambrette puisque deux chauves-souris, qui paraissent assez grosses à la lumière de la lune, volettent au-dessus de mon lit (elles ne se sont pas encore agrippées à mes cheveux).

Et ça tourne, et ça explore et ça frôle sans fin. Elles ont l'air de se plaire par ici, donc ont du goût. J'espère qu'elles ne signeront pas leur séjour par quelques-unes de ces crottes dont elles sont grandes pourvoyeuses, comme on l'a vu du côté de l'arrière-cuisine avant qu'Igor n'y supprime leur perchoir.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Jeudi 11 Aout 2022
Vie du site - Statistiques de fréquentation - Désultoirement vôtre ! - Anecdotes
0
Sans doute en raison d'une mise à jour intempestive de je ne sais quoi, "Google Analytics" est de nouveau en drapeau, ce qui m'empêche de savoir combien de membres du fan-club sont connectés au site favori au moment où j'écris. Généralement, ça finit par revenir tout seul, sans d'ailleurs que je sache davantage pourquoi.

P.S. (à 10 heures) : Le truc est revenu, mystère et boule de gomme, mais tant mieux !
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Jeudi 11 Aout 2022
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Anecdotes - Météo
1
Incendie à la Chaslerie !

La canicule, la sécheresse et le vent auraient pu entraîner de bien plus gros dégâts.

A 15 heures ce jour, le lieutenant des pompiers de Domfront vient de me prévenir : un hectare d'herbe a brûlé à proximité de la Chaslerie, sur des terres de mon voisin Claude FAVERIS :

11 août 2022.

11 août 2022.

11 août 2022.

11 août 2021.

Le feu s'est très vite propagé mais les pompiers, immédiatement alertés, ont réussi à l'éteindre très rapidement.

Francis m'explique que le feu a été allumé par des étincelles sorties du pot d'échappement du tracteur "Ford"...

11 août 2022.

... alors qu'il montait décharger les gravats d'Igor sur mes terres du Tertre-Linot. Il s'en est aperçu quelques minutes plus tard, sur son chemin du retour. Comme le vent soufflait vers l'Ouest (c'est-à-dire à l'inverse des vents dominants), mes plantations n'ont pas été touchées.

Il est grand temps que je souscrive une assurance contre les feux de forêt, ainsi que j'en ai l'intention depuis la dernière séance du "Fogefor", le 1er juillet dernier !