Ailleurs

Jérôme HOUYVET
rédigé le mardi 18 octobre 2016
Annonces - Ailleurs
0
Aujourd'hui le Mont-Saint-Michel est redevenu une île une fois de plus grâce à la grande marée de 113, un spectacle dont on ne se lasse pas vu du ciel :-)
J'en profite pour vous rappeler que mon exposition photo au Mont-Saint-Michel est toujours visible jusqu'à la fin des vacances de la Toussaint... il reste donc quelques jours pour vous offrir un "Vol au-dessus de la grande baie du Mont-Saint-Michel"... 50 tirages grand format exposés en extérieur au départ du centre d'informations touristiques du Mont, et c'est gratuit ;-)
Bon vol...

François TOUMIT
rédigé le mardi 18 octobre 2016
Désultoirement vôtre ! - Météo - Annonces - Ailleurs
0
En direct ! Coucher de soleil sur la Hague et Aurigny. Il y a un fort vent mais c'est toujours aussi beau !

N.D.L.R. : Je partage !

Isabelle DUCATILLON
rédigé le lundi 2 janvier 2017
Désultoirement vôtre ! - Généalogie et sagas familiales - Annonces - Ailleurs
0
Conte de Noël : Violette...

Il était une fois une jolie petite fille qui naquit au cœur de l’hiver, elle avait des yeux si bleus que ses parents l’appelèrent Violette. Ils étaient comblés tout autant que la grande sœur qui en rêvait pour partager ses jouets. Quelques mois heureux s’écoulèrent puis Violette semblait dormir de plus en plus souvent, devenait triste, pleurait facilement et ne regardait plus les gens. Un soir elle eu un comportement inhabituel, elle s’évanouit, les médecins furent appelés à son chevet, ils diagnostiquèrent une maladie rare et très grave. Le regard vide de l’enfant fit comprendre qu’elle était atteinte de cécité corticale mais aussi de surdité partielle, elle ne tenait plus ni le tronc, ni la tête. La famille fut effondrée, les chances de rétablissement très limitées. Et pourtant, une chaîne d’amour s’est créée, de plus en plus forte autour de Violette. Tous ont cherché à la stimuler, à faire réagir son petit corps tout mou. Certains ont prié, d’autres avaient de belles pensées, personne ne pouvait se résigner et tous ont décidé d’y croire très fort! A l’hôpital les premiers traitements lourds lui furent administré et ont stoppé l’évolution de la maladie. Elle devint méconnaissable, le visage gonflé par les médicaments, les gens portaient un regard inquisiteur sur ce bébé devenu trop gros, ce fit mal aux parents qui comprirent alors qu’ils avaient un enfant différent. Son entourage décida de donner plus d’amour encore, qu’ensemble il fallait porter le fardeau pour surmonter l’épreuve… Mais que faire… Qu’est ce qui pourrait réparer ce petit cerveau abimé par cette maladie… Ce fut une longue "quête" avec toujours l’idée de ne jamais abandonner…d’aider cet enfant à retrouver l’énergie, l’envie de communiquer, de manifester, de partager la tendresse que chacun lui apportait… C’est alors que la musique s’est invitée au cœur du traitement de la petite avec le génie de Mozart retravaillé et adapté par des spécialistes pour stimuler les connections endormies. Un casque sur la tête, des mélodies, des ondes, des vibrations lui sont envoyées, c’est alors que l’enfant a commencé à réagir, petit à petit elle s’est mise à deviner des ombres, puis à voir les feuilles danser dans les arbres, à sentir la caresse du vent, à prendre du plaisir à Vivre tout simplement… Un jour après l’autre le regard si bleu de Violette s’est animé... s’est rempli d’amour et a fait couler des larmes de bonheur à ceux qui l’accompagnaient sans faillir depuis des semaines. Puis une nouvelle question se posa… marchera t’elle un jour? Ses accompagnateurs y croient, chaque mouvement, chaque geste est inlassablement répété.. la tête, les bras se renforcent, les jambes aussi, puis le dos se muscle. Quelques jours avant ses deux ans c’est Violette qui fait le plus beau cadeau d’anniversaire…elle se lève et fait ses premiers pas en titubant. L’histoire continue, tous se prennent à rêver qu’elle va parler…Une nouvelle session de stimulation est en cours…la musique est toujours l’axe principal du traitement aujourd’hui, le Neurofeedback, Tomatis sont les supports, parce que l’écoute soigne les troubles de la voix… et parce que l’amour donne des ailes… à ceux qui savent donner sans compter avec humilité et à ceux qui reçoivent avec un sourire qui suffit pour dire Merci… "

Auteur : Isabelle Ducatillon - Château de Bourgon-Montourtier - Publication 27/12/2016

Voeux : Avec espérance, persévérance continuons « d’essayer » de soulager, de transformer tous les maux par des mots d’amour en 2017.

Et s’il faut donner un conseil à tous les parents de jeunes enfants ou accompagnateurs de personnes fragiles, faites leur écouter de la musique, emmenez les regarder et surtout écouter la nature, vous éveillez leurs sens, leur intelligence !

N.B : Le docteur Tomatis a découvert que la musique classique était le meilleur support pour la Thérapie par le Son. C’est parce que la musique classique contient des rythmes complexes et des harmoniques qui favorisent l’activité cérébrale. C’est agréable à écouter et cela a un effet adoucissant sur le système nerveux. Les hautes fréquences, les aigus, les ondes courtes sont des sons qui stimulent les connections cérébrales. Ils se trouvent dans la nature tels que les chants d’oiseaux, le murmure des ruisseaux ou des torrents, le bruissement du vent, les coassements des grenouilles, les cris-cris des insectes. Et aussi dans la musique classique!

MERCI DE NOUS ENCOURAGER EN PARTICIPANT A NOTRE PROJET "PIANO SOLIDAIRE" POUR 2017 !

Alain & Isabelle Ducatillon
Château de Bourgon, route de Belgeard
53150 Montourtier, France
Mobile : +33 6 09 62 99 08 Tel : +33 2 43 02 16 20
chateaudebourgon.com

N.D.L.R. : De ce point de vue, tout le monde n'a pas ma chance, en effet.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le jeudi 9 mars 2017
Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux - Annonces - Ailleurs
0

François Fillon sera à Caen, au Zénith, le jeudi 16 mars !!!

Le meeting commencera à 18h30 !
Ouverture des portes des 17:00

Il faut se mobiliser, et mobiliser votre entourage au maximum, pour que le Zénith soit plein à craquer !!! A nous de jouer !

Pas question de se laisser plus longtemps intoxiquer par des ragots très brillamment orchestrés au plus grand bénéfice du très récent porte-serviettes du pire président qu'ait connu la Vème République !

Le procès en 1ère instance en vue d'obtenir du tribunal administratif de Caen qu'il annule les permis de construire 6 éoliennes de 150 mètres de hauteur à 7 kilomètres de notre manoir favori est gagné !

On pourra observer qu'à propos des chiroptères, le tribunal est allé au-delà des conclusions du rapporteur public.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le vendredi 21 avril 2017
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Annonces - Ailleurs
0
Avis aux amateurs !

Un ami me signale qu'une eau-forte de Jacques SIMON (1875-1965) représentant notre manoir favori sera vendue aux enchères demain après-midi à Granville :

P.S. du 23 avril 2017 : Finalement, je me suis rendu à cette vente où j'ai fait l'acquisition de deux lots, le 92 donc, mais aussi le 158 dont je me dis qu'il décorerait bien une salle de bains, surtout s'il y avait une baignoire (l'un de mes rêves inassouvis à la Chaslerie).

23 avril 2017.

Pour le reste, j'ai enchéri mais ai été coiffé par plus offrant sur d'autres lots dont le 224 (désolé pour l'image mais je n'ai pas retrouvé mieux),...

"K21, la grande île à Chausey" de Louis Henry LEMIRRE (1929-2000).

... le 235 (toujours mon idée d'un décor de salle de bains)...

"Le retour des pêcheurs" de François MEHEUT (1905-1981).

... et le 244 (qu'à défaut de taureau j'avais envisagé d'offrir à mon imminent petit-fils, mais je ne suis pas persuadé que cela aurait été apprécié par mes censeurs favoris).

P.S. 2 du 23 avril 2017 : Merdum, au moment de mettre en ligne la photo de la "table de bouche en bronze du sous-marin 'Le Satyr'", je m'aperçois que le site de la commissaire-priseur a été nettoyé.

Pour la peine, je vous présente l’œuvre d'art achetée il y a plusieurs années et que je verrais bien décorer la salle de télé de la Chaslerie, le jour (très lointain) où il y en aura une :

23 avril 2017.

0
Ce soir, sur "C Star", passe le film "C'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule", avec, entre autres, Bernard BLIER.

Je le signale parce que ce film a été tourné, pour une bonne part, au bord de la Seine à Andrésy, chez la grand-mère maternelle de Carole (à la villa "Les Vikings") :

P.S. (à 22 h 40) : Un navet !

P.S. 2 (le 22 juillet 2017) : Carole trouve que je ne suis pas très charitable avec les contributions cinématographiques de sa grand-mère. Elle me signale que celle que j'appelais "Ravinagrobis" avait également laissé tourner chez elle des passages d'un film inspiré de TCHEKHOV. D'après ce que Carole me dit, j'imagine qu'il s'agit des "Trois sœurs (Paura e amore)", avec Fanny ARDANT, mais n'arrive pas à en trouver la confirmation.