Aile "de la belle-mère"

(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mardi 8 mars 2022 18:26
À : Hugues HOURDIN ; Jean-Aimable LENEGRE ; Jean THUAUDET ; C.F. ; T.F.
Cc : Xavier MEYER ; Jean LOUCHET
Objet : SVAADE : M. PAQUIN, concert PSE, réunion du bureau

Pour info.

La réunion avec M. PAQUIN, architecte du patrimoine, à laquelle j'avais convié Xavier MEYER, s'est en effet très bien passée. Vous en trouverez le compte rendu sur le site favori.
Il reviendra dans deux semaines.

Comme l'indique Xavier MEYER, Jean LOUCHET m'a donné l'accord du groupe "Les resjouissances baroques" pour intervenir (...) le 7 mai prochain à la Chaslerie, "dans l'intérêt de PSE". Il va falloir qu'on se coordonne avec Jacques BROCHARD sur les questions de publicité, de billetterie et de tarif.

La réunion du bureau de La SVAADE que Xavier évoque également pourrait, avec l'accord de Hugues HOURDIN, avoir lieu au tout début d'avril pour régler divers points en suspens :
- liste des membres de l'association et des prospects ;
- tarifs des concerts 2022 (discounts pour achat de plusieurs billets, pour les donateurs, etc)
- publicité des concerts et billetterie,
- contrats des artistes,
- qui se dévoue pour suivre le stage d'"organisateur de spectacles" ?
- signature de la 2ème version du bail au bénéfice de La SVAADE
etc

Amicalement,

PPF

___________________________________________________________________________________

De : Xavier MEYER
Envoyé : mardi 8 mars 2022 17:50
À : penadomf@msn.com <penadomf@msn.com>
Objet : M. PAQUIN

Cher Pierre-Paul

J'ai trouvé cette rencontre avec Monsieur PAQUIN très intéressante et je formule le souhait qu'elle porte les fruits que vous attendez pour l'avancement du chantier. Il m'a semblé vouloir s'intéresser, avoir des connaissances et compétences indubitables, sans compter qu'il a déjà une connaissance du monument.
De plus, je trouve que cela fonctionne plutôt bien avec vous.
Je vous remercie donc pour cette rencontre et pour le déjeuner.
Dès que vous aurez des dates pour la prochaine réunion du bureau, dites-le moi pour que puisse vérifier si je peux être libre.
Pour le concert PSE du 7 mai, je ne serai malheureusement pas à Domfront.

Bien cordialement.

Xavier MEYER

(Fin de citation)
La séance de travail d'hier après-midi a réuni Arnaud PAQUIN, architecte du patrimoine, Grégory VANNOBEL et son collègue Vincent ELIE, du bureau d'études "Bee +", Xavier MEYER, vice-président de La SVAADE, Carole et, bien entendu, Guguss-chien-de-chantier et moi. Elle a duré cinq heures et s'est déroulée dans un excellent climat.

J'ai commencé par signer le contrat relatif à la mission complémentaire confiée à "Bee +", étendant leur mission initiale à la ferme et la poussant jusqu'à la conception des installations des "missions fluides" (y compris les "courants faibles", c'est-à-dire le téléphone et la connexion à internet) et, même, à l'"assistance à la sélection des entreprises - lots fluides". J'ai en revanche laissé de côté, à ce stade du moins, l'"assistance au suivi de chantier - lots fluides" et la "mission de suivi énergétique de l'installation pendant une durée de trois ans".

Il est de fait que mon incapacité financière à engager des travaux importants sur les bâtiments sur cour et le doute qui persiste, malgré tous mes efforts, sur l'identité du prochain propriétaire de la Chaslerie ne facilitent guère la tâche des experts dont je m'entoure et rémunère les services. En effet, si La SVAADE et moi avons désormais les idées claires sur l'usage qui sera fait à terme de la cave ("maison du gardien", ainsi qu'il était prévu sur le permis de construire obtenu il y a trente ans par Nicolas GAUTIER) et de la ferme ("résidence d'artistes"), un certain flou demeure, à propos des bâtiments sur cour, sur l'usage qui sera fait de la "pièce dévastée" (au premier étage du logis ; Arnaud PAQUIN recommande de ne pas cloisonner ce volume, ce qui serait également ma préconisation à mon successeur, quel qu'il soit) et sur le futur statut, en termes de "réglementation ERP", de la grande salle au premier étage des écuries (Arnaud PAQUIN insiste sur l'implantation d'un ascenseur et de sorties de secours, tant à cet étage que dans la grande salle du rez-de-chaussée de ce bâtiment). En tout état de cause, Arnaud PAQUIN devra communiquer à "Bee +", afin de leur permettre de travailler utilement, des plans suffisamment détaillés et explicites quant aux prochaines affectations de l'ensemble des bâtiments d'habitation (bâtiments sur cour, cave et ferme). Je rappelle ici que l'élaboration de tels plans fait partie des missions confiées à Arnaud PAQUIN, notamment celles relatives aux "études préalables" à mener, d'une part, sur l'aménagement intérieur des bâtiments sur cour et, d'autre part, sur la ferme (y compris les extérieurs de celle-ci). A propos de ces deux missions-ci, Arnaud PAQUIN ne m'a pas encore communiqué ses projets de contrat mais il a déjà beaucoup travaillé et je sais que ces dossiers sont, en sa personne, en d'excellentes mains.

Une visite des différents bâtiments de la Chaslerie a notamment permis :
- dans la chapelle, de reconnaître l'ampleur des dégâts causés aux peintures murales et aux enduits par l'humidité et l'absence de ventilation de la pièce ; Arnaud PAQUIN devra définir des solutions et préparer les demandes d'autorisation correspondantes ;
- dans la cave, de réfléchir à la forme du futur escalier et de repenser les cloisons prévues à l'étage ainsi que les questions d'isolation thermique ou du mode de chauffage. Ainsi, l'escalier comporterait, selon les premières idées d'Arnaud PAQUIN sur le terrain, un virage à 90° à gauche au départ et - idée nouvelle - un virage à 180 ° à droite au sommet ; en d'autres termes, il ne voit pas comment réduire la trémie si, comme souhaité, on désire un escalier "confortable" quant à sa pente. Pour ce qui concerne les cloisons de l'étage, Arnaud PAQUIN a émis plein d'idées inédites et astucieuses que je n'explicite pas ici mais dont il fournira rapidement les plans afin de ne pas freiner cette partie du chantier (sur laquelle je souhaite qu'Igor et M. BOISANFRAY interviennent rapidement) ; comme je m'en doutais, la pose des cloisons précèdera l'installation du circuit de chauffage par le sol. Enfin, s'agissant de l'isolation, son idée serait de remplacer les portes extérieures par de nouveaux modèles, ceux-ci étanches ; j'ai suggéré que deux de ces trois portes soient réutilisées pour occulter les sorties de secours à créer, aux deux niveaux des écuries, entre ces dernières et la tour Louis XIII ; Arnaud PAQUIN a estimé que c'est là une bonne idée ; en ce qui concerne l'isolation intérieure des murs, il est probable qu'il faudra commencer par faire tomber l'enduit à la chaux, au minimum sur le mur Nord où l'isolation efficace à installer réduirait trop la largeur du passage si l'on faisait l'économie de ce préalable. En ce qui concerne le mode de chauffage de la cave, "Bee +" juge possible de bénéficier du captage en place à côté de la charretterie mais recommande que la cave dispose d'une chaudière autonome, soit par aquathermie (ce qui supposerait la mise en place d'une servitude juridique en lien avec les bâtiments sur cour), soit par aérothermie ; dans les deux cas, la nouvelle chaudière serait installée dans l'appentis de la cave.

Aidé d'un engin au laser très performant (du même type que celui employé dernièrement à la Chaslerie par le géomètre "Géomat"), Arnaud PAQUIN a relevé en grand détail les dimensions intérieures et extérieures de la cave et de la ferme.

Voici, pour terminer ce message, les quelques photos que j'ai prises de cette après-midi de travail :

22 mars 2022.

22 mars 2022.

22 mars 2022.

22 mars 2022.

22 mars 2022.



P.S. (du 23 mars 2022 à 7 heures) : Au cours de cette réunion et de la visite des lieux, j'ai montré à "Bee +" les arrivées générales de l'eau et de l'électricité, aussi bien sur les bâtiments sur cour que sur la ferme. Dans le logis et le bâtiment Ouest, j'ai montré les anciennes tuyauteries et les réservations existantes pour les futures. Idem dans la cave. Dans la ferme, je n'ai rien eu à montrer car, à part le circuit d'assainissement des eaux usées, tout est à faire en la matière.

Surtout, j'ai rappelé à mes interlocuteurs qu'ils trouveront sur le site favori toutes photos utiles sur les réservations qui ont été faites, notamment (1) sous le dallage de l'entrée du logis, (2) sous le dallage du rez-de-chaussée de la tour Louis XIII et (3) sous la porte située entre la cour et l'arrière-cour.

Au cas où ils ne retrouveraient pas ces photos (dont les principales doivent être accessibles sous l'onglet "Vie du site/Florilège des travaux extraordinaires"), je les aiderais à les débusquer. Si nécessaire, j'"exhumerais" des photos reléguées aux pages "Privé" quand La SVAADE a été saisie, à mon encontre et à celle du site favori, d'un prurit de censure par bien-pensance qui, jusque là, était la spécialité quasi-exclusive de Carole.

P.S. 2 (le même jour à 18 heures) : Quant à la troisième porte extérieure de la cave, elle pourrait à mon avis être réutilisée pour occulter le passage entre l'arrière-cuisine (du bâtiment Nord) et l'arrière-cour. Idée à soumettre à mon "Richard BURTON" favori.
Excellente réunion de chantier cette après-midi avec Arnaud PAQUIN, architecte du patrimoine, en présence de Xavier MEYER, vice-président de La SVAADE, et avec la participation de Franck LIEGEAS, charpentier-couvreur, Régis FOUILLEUL, plombier-chauffagiste, et Carole.

Arnaud PAQUIN nous a communiqué et commenté ses plans relatifs, entre autres, à la restauration des menuiseries extérieures des bâtiments sur cour et à l'aménagement intérieur de la cave. Tout cela était fort intéressant. Je mettrai en ligne ces plans lorsqu'il me le communiquera sous forme d'un fichier pdf ou équivalent.

Voici déjà quelques photos d'ambiance :

3 mai 2022.

3 mai 2022.

3 mai 2022.

3 mai 2022.

3 mai 2022.

3 mai 2022.

Je retiens notamment qu'Arnaud PAQUIN aura ainsi été le premier architecte du patrimoine (ou assimilé) capable de présenter une proposition sensée pour la porte extérieure principale du logis et une autre pour régler la "problématique des poutres pourries", questions face auxquelles ses prédécesseurs depuis une bonne dizaine années avaient tous pataugé lamentablement.

Grand merci à lui !

(Je n'ose écrire qu'il sauve à mes yeux l'honneur de sa corporation... Il paraît que son prédécesseur immédiat refuse de lui rendre les fichiers qu'il lui avait communiqués confraternellement quand elle l'avait relayé : par quelque bout qu'on compare les performances, celle-ci n'avait vraiment pas le niveau et je me réjouirai longtemps d'avoir fini par obtenir, fin juillet dernier, qu'elle aille ronchonner plus loin).
On dira ce qu'on voudra mais il n'y a pas de doute à mes yeux que Carole a un incroyable talent pour faire travailler mes employés à mes frais, comme en obtenant d'eux un nouveau dispositif potager dans l'arrière-cour (à la place de la serre dont elle ne faisait plus rien depuis longtemps) :

5 mai 2022.

5 mai 2022.

5 mai 2022.


Elle arrive même à faire bosser mon cousin Eric BAYLE, lui gratuitement bien sûr, puisqu'il s'est dévoué pour laver les vitres de diverses pièces du logis et de l'aile Ouest :

5 mai 2022.


Pauvre Eric, voici un autre homme qui ne résiste pas suffisamment à cette gens féminine qui nous exploite indument et nous ferait vite tourner en bourrique ! Pour le dédommager un tant soit peu et en guise de preuve de ma solidarité masculine, je lui ai donné, au moment de son départ, diverses victuailles pour se requinquer ainsi que deux maquettes 3-D du manoir favori à admirer...

5 mai 2022.

5 mai 2022.

... en espérant qu'il ne mette pas de nouveau plusieurs années avant de revenir.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Vendredi 13 Mai 2022
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administration - Charpente-couverture - Menuiserie - Logis - Aile "de la belle-mère"
0
Un coup de fil d'Arnaud PAQUIN, hier après-midi, m'a appris qu'il reviendra à la Chaslerie mercredi prochain, pour une réunion de chantier.

Il m'a dit être prêt à envoyer dans les circuits de la D.R.A.C., pour autorisation, le dossier relatif aux menuiseries extérieures des bâtiments sur cour, dont feront également partie son projet de résolution de la "problématique des poutres pourries" et sa proposition relative à la porte entre l'arrière-cuisine et l'arrière-cour.

Je l'ai informé de la prochaine venue d'une équipe de télévision. J'ai ajouté que j'aimerais beaucoup qu'il puisse participer au tournage : pour une fois que j'ai un chouette architecte du patrimoine, photogénique de surcroît, on va lui faire de la pub ! Richard BURTON va en être jaloux au point de se retourner dans sa tombe !

P.S. (du 14 mai 2022 à 1 heure 30) : Richard BURTON devra attendre une autre occasion de briller à la télé. En effet, les contraintes de l'équipe de tournage, telles que je les découvre petit à petit, me convainquent que je ne serai guère maître du contenu des séquences : nous sommes à une époque où les "communicants" font la loi, j'ai déjà dit ce que j'en pense mais cela m'échappe (hélas).