Administraaaâââtion

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le vendredi 3 avril 2020
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Plomberie-chauffage - Bâtiment Nord
0
Je ne pouvais pas laisser Carole sans évier alors que le précédent, en céramique, n'était plus raccordable aisément ; en plus, le robinet, cassé au démontage, devait être changé et j'en étais incapable :

31 mars 2020.

J'ai donc demandé hier à Régis FOUILLEUL de lui en poser un nouveau, d'entrée de gamme, et qui devra durer le temps qu'il faudra :

2 avril 2020.

2 avril 2020.

2 avril 2020.

Hier soir, grâce à Régis, Carole pouvait disposer de nouveau d'une cuisine en état de marche :

2 avril 2020.

Bien sûr, il resterait encore beaucoup de travail à effectuer dans cette pièce. Régis me recommande de commencer par la pose du circuit de chauffage par le sol avant d'envisager de badigeonner les murs. Il faudrait auparavant que l'on décide s'il y aura un ilot central ou pas, car ceci conditionnera les réservations, préalable nécessaire à l'installation du circuit de chauffage, me dit Régis.
Menus travaux ménagers du jour :

3 avril 2020

3 avril 2020

3 avril 2020

Grâce à Régis FOUILLEUL, qui a dû revenir ce soir pour réparer une fuite, deux meubles lourds ont retrouvé leur place :

3 avril 2020

3 avril 2020

Mon idée est de laisser les choses en l'état dans l'immédiat, ne serait-ce que pour permettre à Carole de réfléchir aux meilleurs agencements à venir.
Il faudrait que je commence à préparer ma réponse à l'architecte du patrimoine. D'autant que ça me changerait les idées, ce qui ne serait pas inutile. Même si le document transmis par Patrice, dont je n'ai pas encore achevé la lecture, m'a fortement rasséréné.

Et, comme on a pu le comprendre, je me suis tenu éloigné, depuis peu, des réseaux dits sociaux auxquels j'étais scotché. Ceci aussi fait du bien, ils déversent tant d'informations anxiogènes et vraisemblablement exagérées, et surtout tant de haine ; c'est un vrai problème.

Passons la vague, espérons que ces images noires ne seront bientôt qu'un mauvais souvenir.
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : dimanche 5 avril 2020 11:09
À : Grégory Vannobel Bee+ <gregory@beeplus.fr>; (...)architecte@gmail.com
Cc : Régis Fouilleul <fouilleul.energie@gmail.com>; C.F. ; T.F.
Objet : RE: Projet M. Fourcade : Etude faisa aquathermique actualisée + Compte-rendu réunion 10 mars

Madame, Monsieur,

Voici le schéma de principe que je vous avais annoncé :


Quelques commentaires :
- la puits de forage n°1 a été représenté, à partir duquel l'eau tiède du sol serait captée ;
- le renvoi de l'eau rafraîchie se ferait par le regard à l'angle Sud-Est de la charretterie dont les eaux empruntent une canalisation existante sous l'allée historique pour se déverser dans les douves ;
- l'eau chauffée et le retour d'eau du chauffage par le sol se feraient par un fossé traversant l'avant-cour ; il y a eu là, durant la première partie du XXème siècle (voir la photothèque du site de la Chaslerie), une mare qui n'est documentée nulle part sur les plans cadastraux anciens ni aucun autre plus récent ; tout porte donc à croire que c'était une création agricole postérieure à la mi-XIXème siècle ;
- j'ai rappelé où se trouve l'installation d'EdF (en fait, d'"Enedis") ;
- les équipements lourds de la chaufferie centrale seraient à disposer au mieux sous la charretterie ; sans doute contre la partie Est du mur Sud de la pièce dite "ancienne étable".

Pour ce qui concerne la chapelle, le plus simple me paraîtrait que l'eau du chauffage passe dans le même fossé que l'eau rafraîchie (à destination de la douve) ; l'entrée dans la chapelle se ferait par son mur Ouest, de manière à ce que le dispositif soit sous la statue de la Vierge (secteur où il ne reste rien des peintures murales anciennes).

Bien cordialement,

PPF

(Fin de citation)
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade
Envoyé : dimanche 5 avril 2020 11:32
À : (...)architecte@gmail.com
Cc : C.F. ; T.F.
Objet : Documents divers relatifs à la Chaslerie

Madame,

Vous m'avez demandé de vous communiquer de nombreux documents.

Sans doute trouverez-vous la plupart d'entre eux sur cette page du site de la Chaslerie

Si tel n'est pas le cas, je complèterai votre information.

S'agissant du pavage de la cour, il ne me sera pas possible avant un bon moment de le faire récurer comme envisagé sur toute sa surface présumée, au-delà de ce qui a déjà été fait. Pour établir les relevés que vous m'en réclamez, je devrai faire appel à mon terrassier; je ne me contenterai pas de le charger de mesurer les pentes le long des murs ni les hauteurs des marches, comme demandé ; nous mesurerons également les différences d'altitude du terrain de la cour aux angles d'un quadrillage qui pourrait être d'un mètre de pas. Qu'en diriez-vous ?

Bien cordialement,

PPF

(Fin de citation)
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : lundi 6 avril 2020 15:08
À : (...)architecte@gmail.com
Cc : C.F. ; T.F.
Objet : RE: Projet M. Fourcade : Etude faisa aquathermique actualisée + Compte-rendu réunion 10 mars

L'estrade fait 2,14 m de large, dont 1,81 recouvert de dalles de pierre (de Caen ?) de 32 cm de côté, et 33 cm pour la marche de bois.
Cette estrade a 22 cm de hauteur par rapport au sol de la chapelle, ce dernier recouvert d'anciennes tommettes en provenance du Beaujolais, en plus de 4 tombes de pierre noire (dont 4, datant de la 2ème moitié du XIXè, qui étaient là en 1991, lors de mon achat du manoir, et 4 que j'ai rajoutées, du même modèle).
Le nez de marche a une profondeur (surplomb) de 4 cm.

Ci-joint un petit reportage photographique que je viens de réaliser à l'instant à votre intention. Il rappelle notamment que les pierres autour des projecteurs d'angle ont été soulevées et cassées par le gel :

6 avril 2020.

6 avril 2020.

6 avril 2020.

6 avril 2020.

6 avril 2020.

6 avril 2020.

6 avril 2020.

6 avril 2020.

6 avril 2020.


Bien cordialement,

PPF

_____________________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : lundi 6 avril 2020 14:34
À : (...)architecte@gmail.com
Objet : RE: Projet M. Fourcade : Etude faisa aquathermique actualisée + Compte-rendu réunion 10 mars

Je pense que vous avez déjà reçu tous les éléments utiles : reportage complet sur la restauration des peintures murales et plans et coupes pertinents de Nicolas GAUTIER. A part les dimensions de l'estrade (hauteur = 1 marche, et largeur), peut-être, sous l'autel.

Bien cordialement,

PPF

_____________________________________________________________________________

De : (...)architecte@gmail.com
Envoyé : lundi 6 avril 2020 14:32
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Objet : Re: Projet M. Fourcade : Etude faisa aquathermique actualisée + Compte-rendu réunion 10 mars

Bonjour,

j'ai besoin de l'ensemble des relevés de la chapelle ainsi que d'un reportage photographique avant de statuer.
Bien cordialement,

(...)
Architecte DPLG - Architecte du Patrimoine

_____________________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : lundi 6 avril 2020 14:21
À : Grégory Vannobel Bee+ <gregory@beeplus.fr>; (...)architecte@gmail.com
Cc : Régis Fouilleul <fouilleul.energie@gmail.com>; C.F. ; T.F.
Objet : RE: Projet M. Fourcade : Etude faisa aquathermique actualisée + Compte-rendu réunion 10 mars

Oui bien sûr pour le 1er point.
Pour le second, c'est bien entendu sous la statue de la Vierge qu'il faut placer la mécanique.
Bien cordialement,
PPF

_____________________________________________________________________________

De : Grégory Vannobel Bee+ <gregory@beeplus.fr>
Envoyé : lundi 6 avril 2020 14:15
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>; (...)architecte@gmail.com>
Cc : Régis Fouilleul <fouilleul.energie@gmail.com>; C.F. ; T.F.
Objet : Re: Projet M. Fourcade : Etude faisa aquathermique actualisée + Compte-rendu réunion 10 mars

Bonjour,

Ok pour ces principes. Mes remarques :
- Les réseaux allant vers le Manoir devront être dévoyés avant de passer sous la porte charretière, afin d'éviter le dallage entre le Colombier et la porte
- Pour les réseaux vers la Chapelle, le plus court étant le mieux, la pénétration par le mur ouest nous convient.
Je souhaite néanmoins un retour de Mme (...) à ce sujet.
Reste la question du positionnement de l'aérotherme dans la Chapelle. Est ce qu'on le place également sous la statue (ce qui serait le plus simple), ou doit-on garder son emplacement défini le 10 mars, sur le pignon nord (dans ce cas, la passage des réseaux dans la Chapelle est problématique)?

Cordialement,

Grégory Vannobel
Agence Bee+ Louvigné de Bais
06 37 98 62 69
gregory@beeplus.fr

(Fin de citation)
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mardi 7 avril 2020
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Menuiserie - Aile "de la belle-mère"
0
Réception ce matin du 3ème tiers des lattes de parquet achetées en prévision de futurs travaux sous les combles des écuries :

7 avril 2020.

7 avril 2020.

7 avril 2020.

7 avril 2020.

7 avril 2020.

7 avril 2020.

Il est probable qu'elles resteront stockées au 1er étage du colombier pendant un certain temps. Tant que je n'aurai pas trouvé un salarié capable de les poser et qui n'exige pas une rémunération et des avantages prohibitifs, sans aucun égard pour le contexte, notamment humain.

A défaut, mon successeur avisera le moment venu.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mardi 7 avril 2020
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Peinture - Bâtiment Nord
0
Le peintre spécialisé en produits écolos est revenu cette après-midi, afin de préparer un devis pour la "cuisine-provisoire-qui-va-devoir-durer-encore-un-moment", prévoyant de :
- peindre les murs Est et Ouest en blanc ou blanc cassé, après avoir entoilé le "Siporex" du mur Ouest,
- peindre les menuiseries intérieures en jaune (sauf la porte vers l'entrée qui serait huilée), de même que la poutre centrale du plafond,
- entoiler (vraisemblablement) puis enduire et peindre en blanc les plafonds, étant entendu que j'hésite à demander plutôt à Sébastien LEBOISNE d'installer là-haut un jeu de solives à 45°, sur le modèle du manoir du Grand Taute.

Carole souhaiterait également faire briller les tommettes de l'entrée et du couloir vers le "petit salon".

Le problème principal sera la disponibilité du peintre puisqu'il paraît débordé de travail (tant mieux pour lui).

J'envisage d'interroger également un autre peintre, celui-ci recommandé par l'architecte du patrimoine.

P.S. (du 9 avril 2020 à 1 heure) : Sébastien LEBOISNE, interrogé hier, me dit qu'en cette personne de confinement, il est seul à son atelier et qu'il ne sait pas quand il pourra s'approvisionner en bois nécessaire pour ce plafond ; de plus, il ne coffrera pas la poste grâce à une seule pièce de bois (genre pirogue primitive) mais à trois, assemblées en conséquence, ce que je trouve moins plaisant. Il y aurait des modifications des installations électriques à opérer avant la pose de ce bois mais les deux électriciens consultés sont à l'arrêt. Idem pour le maçon à qui j'ai demandé s'il pouvait installer des corbeaux sous la poutre. Bref, on n'est pas sortis de l'auberge.

P.S. 2 (du 10 avril 2020 à 9 heurs) : Le peintre recommandé par l'architecte du patrimoine viendra découvrir notre chantier favori la semaine prochaine.