Administraaaâââtion

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le lundi 30 décembre 2019
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Plomberie-chauffage - Bâtiment Nord
0
Il faisait -3°C ce matin et le chauffage ne fonctionnait pas au 1er étage du bâtiment Nord (c'est-à-dire dans les chambres).
A gla gla !


Régis FOUILLEUL vient de changer la pompe défaillante :

30 décembre 2019.


P.S. (du 31 décembre 2009 à 15 heures) : Régis est repassé car Carole se plaignait que le radiateur reste froid dans sa chambre. Il a suffi qu'il tourne le robinet. On n'est pas très doués.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le jeudi 2 janvier 2020
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Menuiserie - Logis - Aile "de la belle-mère"
0
Tant que les menuiseries des ouvertures n'y auront pas été installées, Igor sera bloqué dans son travail de pose de lattes à l'intérieur des lucarnes du colombier.

Ce matin, il a commencé à démonter le plancher du 1er étage de la tour Nord-Est :

2 janvier 2020.

Je rappelle que ces lattes serviront au niveau des terrassons du colombier. Quant au sol du 1er étage de la tour Nord-Est, il sera recouvert de carrelage lorsque cette pièce abritera une salle-de-bains (avec une baignoire, ce qui sera un luxe ici).

P.S. (à midi) : Ah, merde, je crois que c'est du châtaignier !

2 janvier 2020.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le jeudi 2 janvier 2020
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Menuiserie - Aile "de la belle-mère"
0
Il y a, sur les photos suivantes et d'après moi, deux morceaux de latte en châtaignier et un en chêne :

2 janvier 2020.

2 janvier 2020.

2 janvier 2020.

Je précise que la latte en chêne est la plus épaisse (celle à gauche de la première photo et en haut de la deuxième).

Je ne sais pas ce que vous en pensez mais je trouve qu'on ne peut pas dire que la différence interdise l'usage que l'on en aurait dans le colombier.

Je vais quand même essayer d'obtenir l'avis de Sébastien LEBOISNE.

P.S. (à 17 h 30) : Sébastien, interrogé, me dit que les deux essences se patineront de la même façon. Il estime que l'on peut les juxtaposer, surtout s'il y a une nette séparation entre les deux, comme ce sera le cas ici entre les brisis et les terrassons.

Igor va donc pouvoir reprendre le démontage.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le jeudi 2 janvier 2020
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Menuiserie - Aile "de la belle-mère"
0
A la lumière de la fin de journée, les différences de couleur entre le chêne et le châtaignier sont imperceptibles :

2 janvier 2020.

La question se pose néanmoins de savoir s'il en ira de même une fois que Julien ROBVEILLE (dont j'attends le devis) aura installé ses éclairages.

Pour éviter les hiatus, on veillera à réserver le chêne (dont il nous reste peu) aux angles de la charpente, destinés à être les moins visibles.

Dans l'immédiat, Igor fait disparaître des poutres les dernières traces de l'horrible revêtement des années 1950 (des toiles cimentées et peinturlurées qui ont sauté dès le début de la restauration de la charpente du colombier, ce devait être en 2015) :

2 janvier 2020.

2 janvier 2020.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le vendredi 3 janvier 2020
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Menuiserie - Logis
0
Pour récupérer les lattes, Igor a eu l'idée de les détacher des lambourdes en en abandonnant une extrémité, découpée à la tronçonneuse. Ainsi les chutes sont moindres et le travail beaucoup plus rapide qu'à la barre à mine :

3 janvier 2020.