Administraaaâââtion

0
Si les "gilets jaunes" ne le bloquent pas, il est prévu qu'Igor revienne aujourd'hui. Christian a proposé que je les laisse, Igor et lui, retirer les branches trop grosses que les élagages et tailles de formation antérieurs ont laissées sur le terrain, sous forme d'andains. Christian voudrait en effet pouvoir, à la belle saison, débroussailler au tracteur les travées entre rangées d'arbres.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le samedi 24 novembre 2018
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Ferronnerie - Logis
0
Ce samedi matin, les "gilets jaunes" étaient rares sur la route de Lanvallay. Sébastien LEBOISNE et moi sommes donc arrivés sans encombres à "L'atelier des métaux".


Après une rapide reconnaissance de l'atelier proprement dit où l'on aperçoit trois petites forges au gaz (les appareils bleus sur les deux premières photos ci-dessous) mais où l'on peut constater l'absence de forge au charbon de bois...

24 novembre 2018.

24 novembre 2018.

24 novembre 2018.

... j'ai photographié les panneaux montrant le savoir-faire de Robert HOGUE et de ses compagnons :

24 novembre 2018.

24 novembre 2018.

24 novembre 2018.

24 novembre 2018.

24 novembre 2018.

24 novembre 2018.

24 novembre 2018.

24 novembre 2018.

24 novembre 2018.

24 novembre 2018.

24 novembre 2018.

24 novembre 2018.

24 novembre 2018.

24 novembre 2018.

24 novembre 2018.

24 novembre 2018.

24 novembre 2018.

Puis Sébastien LEBOISNE et Robert HOGUE se sont lancés sous mes yeux dans une discussion technique...

24 novembre 2018.

24 novembre 2018.

planches de la C.R.M.H. en mains...

24 novembre 2018.

24 novembre 2018.

24 novembre 2018.


La principale conclusion de cette séance m'est apparue que les plans de Benoît MAFFRE sont insuffisamment précis ou comportent des erreurs, de sorte qu'une nouvelle réunion devra être organisée en présence cette fois d'Arnaud PAQUIN. Devraient alors pouvoir être effectués les choix de ferrages et de garnitures pour les menuiseries extérieures du logis.

Au cours de la discussion, j'ai appris quelques expressions, comme l'aspect du métal "brut de forge" ou, au contraire, "limé blanchi", les "gonds à turlupet" ou ceux "à vase", les "fenêtres à recouvrement" ou "à feuillure". C'est notamment autour de ces notions que devraient, si j'ai bien compris, tourner les précisions attendues d'Arnaud PAQUIN lors de cette prochaine réunion.

J'ai également noté les coordonnées d'un artisan que je crois connaître (depuis juillet 2014, voitures anciennes oblige), Alexandre GURY, de "Fer Art Forge", basé à La Fortinière, 14350 Saint-Aubin-des-Bois, 06 26 97 28 78, 02 31 59 03 74 qui paraît jouer un certain rôle dans la succession - si succession il y a - de Roland FORNARI, notamment pour ce qui concerne les gros objets, comme des grilles.
En parcourant le site de "Fer Art Forge" puis en surfant sur la toile, je m'aperçois qu'Alexandre GURY n'est pas l'artisan auprès de qui j'avais loué deux voitures anciennes en 2014. Peut-être est-ce son fils, il faudrait que je le vérifie.

Je note aussi cette image extérieure d'un évier qui permet peut-être de comprendre comment était monté l'évier de la Julinière que Xavier m'a vendu récemment et que j'envisage d'installer dans la tour Nord-Est de notre manoir favori :

A la réflexion, je trouverais idiot de m'endetter à mon âge à hauteur de 150 000 € en supportant des mensualités de 2 000 € si c'est pour ne pouvoir financer que 75 000 € de travaux et me retrouver, à l'âge de 73 ans, avec 75 000 € d'épargne. Mon problème est en effet de financer mon programme immédiat de travaux de plomberie et chauffage en attendant un hypothétique relais par mon aîné dans cinq ans, pas de me constituer une épargne pour l'époque où je serai gaga.

J'envisage donc de décliner cette offre de crédit. Mon problème de financement reste entier. Ça devient très tendu, tout ça.

Or, si mon idée de réintégration fiscale de déficits fonciers antérieurs était réalisable (ce qu'à dire vrai je crois être le cas, au moins pour une partie qui demeure substantielle à mon échelle), cela me permettrait dans un premier temps de lever le pied sur les travaux non subventionnés, donc de profiter de cette période de répit pour reconstituer un peu d'épargne m'autorisant une relance de ces travaux dans un second temps. Je parle ici d'une pause qui pourrait durer trois bonnes années. Autrement dit, le calendrier du chantier en serait lourdement affecté. Pas sûr que ça ne couine pas dans mon entourage.

Décidément, la restauration de vieilles pierres n'est pas une sinécure !

P.S. (du 26 novembre 2018) : (Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade
Envoyé : lundi 26 novembre 2018 08:21
À : (...)
Cc : T.F.
Objet : RE: Prêt

Cher Monsieur,

En réalité, cette offre ne correspond pas à ma demande. Je n'ai en effet nul besoin de me constituer une épargne de 75 000 € - accessible dans 7 ans ? - mais de financer mes travaux immédiats.

Cordialement,

PPF

_____________________________________________________________________

De : (...)
Envoyé : samedi 24 novembre 2018 08:56
À : 'Pierre-Paul Fourcade'
Objet : RE: Prêt

Bonjour Monsieur FOURCADE,

Nous pouvons donc partir sur un placement de 75 000 et un prêt de 150 000€ ?

Pouvez-vous venir semaine prochaine à l’agence ?

A vous lire

(Fin de citation)
Jacqueline X.
rédigé le dimanche 25 novembre 2018
Livre d'or - Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Désultoirement vôtre ! - Economie
0
Bonjour,

Je trouvais aussi la proposition de votre banquier très bizarre, et je pense que vous avez raison de la refuser.

Je n'ai pas de solution-miracle hélas, je peux toutefois vous suggérer deux noms, Jean-Marc (...), cadre de direction chez Oséo, probablement retraité maintenant et Jean-Claude (...), cadre juridique chez Auxicomi, retraité aussi.

J'ai travaillé avec eux et apprécié leurs compétences et leur courtoisie, je les ai perdus de vue peu après ma retraite car plongée dans le maelström de ce qu'on nomme une longue maladie. Vous pouvez peut-être les retrouver dans des annuaires professionnels ou par twitter.

Votre mot de passe pour prendre contact : Jacqueline (...).

Il me semble, s'ils sont disponibles, que vous pourriez faire un fameux trio.

Bon week-end

Cordialement

N.D.L.R. : Merci beaucoup, je vais essayer de les contacter.
Nouveau problème d'ordi. Cette fois-ci, le scanner, qui hoquetait souvent, ne fonctionne plus du tout.

Je ne peux donc - au moins dans l'immédiat - mettre en ligne la lettre, datée du 23 novembre dernier, par laquelle la D.R.A.C. m'informe qu'elle a reçu ma demande de subvention pour la 2ème tranche de restauration des menuiseries extérieures de notre logis favori. La D.R.A.C. précise qu'elle dispose d'un délai de huit mois, soit jusqu'à la fin juillet 2019, pour instruire cette demande mais "qu'à l'issue de ce délai, le silence de l'Etat vaut rejet."

Il me semble que c'est la première fois que je reçois un courrier de ce modèle.

Le fait est que, sans cette subvention, je ne serais pas en mesure de financer les travaux correspondants, donc devrais reporter "sine die" la restauration des menuiseries extérieures de la salle-à-manger et de la pièce au-dessus, sur lesquelles devait porter cette deuxième des trois tranches envisagées en la matière.

Puisque, aux dernières nouvelles, Sébastien LEBOISNE a repoussé à mars prochain la livraison des menuiseries de la première tranche, je me dis, en première analyse, que le délai indiqué dans cette lettre ne devrait pas poser de problème en soi. Mais, à la réflexion, je suis d'avis que l'incertitude sur l'existence ou non de cette subvention va compliquer sérieusement, à un moment critique à beaucoup d'égards, la mise au point du contrat de collaboration avec Arnaud PAQUIN. Je me serais donc volontiers passé de cette difficulté inattendue.

Il devient ainsi de plus en plus problématique pour moi d'avancer dans les travaux de notre chantier favori, tant je suis assailli de contraintes beaucoup trop nombreuses et difficilement surmontables en l'état de mes forces.

P.S. : L'imprimante fonctionne à partir de l'ordi 1. Or, en passant à l'ordi 2, je m'aperçois que ce n'est pas un problème de scanner. Donc, une fois de plus, une mise à jour intempestive de je ne sais quoi sur l'ordi 1 met en drapeau ses connexions utiles pour le scanner. Cela ne doit pas être trop grave. J’éteins l'ordi 1 puisqu'on m'a dit de le faire de temps à autre pour permettre la digestion des mises à jour. Je remets en service l'ordi 2.

Grâce à ces manips, voici cette lettre :

(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : lundi 26 novembre 2018 21:57
À : Arnaud Paquin Architecte
Cc : T.F.
Objet : RE: Chaslerie - 2ème tranche de restauration des menuiseries du logis

Je viens de réviser et de compléter le texte de mon message en ligne. Tout cela est en train de devenir beaucoup trop difficile pour moi. Je n'en peux plus de toutes les contraintes auxquelles je devrais faire face pour continuer à avancer à ce stade. Cela est devenu impossible, je suis prêt à jeter l'éponge. Et advienne que pourra !

_______________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade
Envoyé : lundi 26 novembre 2018 13:39
À : Arnaud Paquin Architecte
Objet : Chaslerie - 2ème tranche de restauration des menuiseries du logis

Cher Monsieur,

Pour info : https://www.chaslerie.fr/blog/message/44994

Pourriez-vous contacter (...) pour apprendre comment interpréter cette lettre ?

Par ailleurs, "Enedis" vient de m'appeler à l'instant pour l'histoire de transfo que vous savez. Ils voulaient encore me coller des appareillages visibles à l'extérieur de la charretterie. J'ai dit à mon interlocutrice (06 78 73 59 07) que vous alliez déposer une demande de permis de construire pour mes travaux et que le volet "Enedis" serait réexaminé avec eux à ce moment.

Bien cordialement,

PPF

(Fin de citation)
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le lundi 26 novembre 2018
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Maçonnerie-carrelage - Ferronnerie - Menuiserie - Logis
0
(Début de citation)

De : Arnaud Paquin <arnaudpaquin.architecte@gmail.com>
Envoyé : lundi 26 novembre 2018 22:32
À : 'Pierre-Paul Fourcade'
Objet : RE: Chaslerie - 2ème tranche de restauration des menuiseries du logis

Bonsoir Monsieur Fourcade,

J’ai lu votre blog et comprends la même chose que vous : la subvention n’est pas assurée à 100%.

J’essaierai d’appeler (...) pour avoir des nouvelles.

Soyez serein cependant.

Bien cordialement,

Arnaud Paquin

(Fin de citation)

Je lis ce message qui me réconforte. Je me dis que j'ai beaucoup de chance d'avoir croisé le chemin de M. PAQUIN. Et si c'était cela, la grâce dont il m'a parlé vendredi dernier, le visage rayonnant ?
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mardi 27 novembre 2018
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Maçonnerie-carrelage - Menuiserie - Logis
0
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mardi 27 novembre 2018 16:34
À : (...)
Cc : T.F. ; Arnaud Paquin Architecte
Objet : RE: Chaslerie - 2ème tranche de restauration des menuiseries du logis

Cher Monsieur,

Merci beaucoup pour cette réponse. Je viens de joindre (...) qui m'a donné des détails rassurants sur la procédure.

En pratique, je ne compte pas engager les travaux de la 2ème tranche avant de recevoir l'arrêté de subvention. Comme nous n'attendons pas la pose des menuiseries de la 1ère tranche avant le mois de mars prochain, les choses devraient donc pouvoir s'organiser calmement et dans l'ordre pour la 2ème tranche.

Bien cordialement,

PPF

________________________________________________________________________________

De : (...)@culture.gouv.fr
Envoyé : mardi 27 novembre 2018 14:47
À : Pierre-Paul Fourcade
Cc : Arnaud Paquin Architecte; (...)
Objet : Re: Chaslerie - 2ème tranche de restauration des menuiseries du logis

Bonjour Monsieur Fourcade,

Il n'y a pas d'inquiétude à avoir sur ce courrier, mais vous pouvez appeler mes collègues de la programmation (...) pour avoir les précisions utiles.

Bien cordialement

(Fin de citation)
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mardi 27 novembre 2018 16:46
À : Davy Bernard
Objet : RE: infos relatives à l'inhumation chapelle privée

Cher Bernard.

Merci beaucoup, c'est très clair. Je vais devoir me rapprocher d' un hydrogéologue agréé ; j'imagine que la chose sera facile.

A très bientôt, bien cordialement,

PPF

_____________________________________________________________

De : Davy Bernard <b.davy@villededomfront.fr>
Envoyé : mardi 27 novembre 2018 11:54
À : Pierre-Paul Fourcade
Objet : Fwd: infos relatives à l'inhumation chapelle privée

Pierre Paul,

Je vous transfère les infos concernant l'inhumation à domicile.
Excusez-moi pour ce retard .

Bernard

(Fin de citation)

P.S. : Je m'aperçois que l'autorisation préfectorale nécessaire à mon inhumation dans la chapelle de la Chaslerie ne peut être obtenue de mon vivant. Je vais néanmoins essayer de purger l'obligation d'un rapport "ad hoc" d'un hydrogéologue agréé. Pour cela, il serait sans doute judicieux que j'interroge la préfecture sur l'utilité d'une telle précaution.