Administraaaâââtion

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le vendredi 27 juillet 2018
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Aile "de la belle-mère"
0
Dès aujourd'hui, le cabinet d'Arnaud PAQUIN, que j'en remercie, m'a transmis un 2ème projet d'aménagement de l'"aile de la belle-mère", en m'expliquant que "cette esquisse ne recule pas le mur porteur évoqué lors de la réunion avec Monsieur Paquin. Pour cause, en reculant ce mur, nous gagnons seulement 20 cm. Ainsi, le parti pris est d'intégrer la salle de bain dans la chambre tout en conservant les volume généreux des pièces."

A dire vrai, je n'ai pas fait disparaître ces cabinets de toilettes du colombier pour les y réintroduire si vite.

On va donc prendre le temps de voir si, peut-être en occultant quelque lucarne, on ne pourrait pas trouver une autre solution.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mardi 31 juillet 2018
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Maçonnerie-carrelage - Logis
0
Sébastien a fini hier, semble-t-il, de restaurer les jambages et le linteau du passage vers la tour Nord-Est :

30 juillet 2018.

Il a ensuite nettoyé au kärcher tous les granits de la salle-à-manger, ...

30 juillet 2018.

... notamment ceux de la cheminée qui, poussières du chantier et couche brillante de la suie éliminées, a changé de couleurs, ...

30 juillet 2018.

30 juillet 2018.

30 juillet 2018.

... avant de commencer, avec l'aide d'Igor, le rangement de cette pièce :

30 juillet 2018.

30 juillet 2018.

Aujourd'hui, ce sera ici jour de relâche pour l'entreprise BODIN. A l'aube prochaine et s'ils sont secs, j'irai photographier les jambages du passage.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mardi 31 juillet 2018
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Maçonnerie-carrelage - Abords, Avenue, terrasse
0
Hier soir à Laval, Igor et Gina m'ont très gentiment proposé de partager leur dîner. Ils m'ont fait visiter le pavillon qu'ils ont acheté en mars dernier en s'endettant sur 25 ans et sur lequel Igor, poussé par Gina, est en train d'entreprendre lui-même d'importants travaux.

Dans le jardin, j'ai remarqué un lot de granits modernes de récupération et Igor m'a expliqué que son employeur, "Euravia", donne à ses salariés les pierres, comme par exemple les pavés, qu'il récupère sur les chantiers de travaux publics qui lui sont confiés par les collectivités locales. Lorsque ces matériaux ne trouvent pas preneur, comme dernièrement 800 mètres de route pavée, ils servent de remblais ou sont concassés en gravier. Cette fin me paraît d'autant plus saugrenue que la route pavée démontée en question avait, paraît-il, été recouverte de gravier avant de recevoir une couche d'enrobé pour son dernier usage ; autrement dit, les pavés, ainsi protégés, étaient restés dans leur jus. Certes Igor avait bien pensé à moi quand il avait vu ce lot mais il n'avait pas voulu engager de frais de transport pour me les livrer.

"La prochaine fois où tu verras passer un tel lot, tu me le bloques et je me chargerai moi-même de trouver un transporteur" lui ai-je répondu.

Et dire qu'il y aurait peut-être eu là de quoi restaurer la cour et même les 534 mètres de l'allée historique de notre manoir favori, quelle misère !
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mardi 31 juillet 2018
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Maçonnerie-carrelage - Logis
0
J'ai donc profité de ce jour de relâche pour prendre en photos les granits de la salle-à-manger. Je dresse l'inventaire des ouvertures en progressant dans le sens des aiguilles d'une montre, en commençant par le passage vers la cuisine :

31 juillet 2018.

Les nouveaux linteaux en jettent un max, jugez-en :

31 juillet 2018.

Il est prévu là une seule porte que l'on ouvrira de la cuisine en poussant le battant vers la droite (il y avait deux portes précédemment et c'était incommode, donc on a fait disparaître celle ouvrant dans la salle-à-manger) :

31 juillet 2018.

Pour que le travail soit achevé sur cette première porte de cet inventaire, il ne reste guère, côté cuisine, qu'un rogaton de bois que Sébastien tarde à extirper du mur de séparation avec l'arrière-cuisine :

31 juillet 2018.



Deuxième station : la cheminée. Après en avoir parlé avec Sébastien, Cédrick COOS puis Arnaud PAQUIN, je m'oriente vers la conservation de la cheminée actuelle, d'autant que je n'ai pas trouvé sa remplaçante :

31 juillet 2018.

31 juillet 2018.

Comme son pendant à gauche, la grosse pierre en bas à droite porte les stigmates de l'incendie, ce qui donne à penser que le bas de la cheminée est d'origine :

31 juillet 2018.

31 juillet 2018.

Mes trois interlocuteurs estiment qu'il serait aisé de dissimuler, par une patine des joints, le côté "chapelet" des pierres au-dessus de l'avaloir :

31 juillet 2018.

C'est cet aspect qui me gênait le plus mais Arnaud PAQUIN considère que ce montage pourrait être contemporain de la partie haute de la cheminée, aux corbeaux près dont le droit lui semble avoir été retaillé, voire être postérieur au gauche :

31 juillet 2018.

31 juillet 2018.

De plus, Arnaud PAQUIN m'a expliqué que la forme de la maçonnerie, au-dessus de la cheminée, est bonne d'origine et que ce serait une erreur de substituer, comme j'en avais l'intention à tout le moins, un manteau parallélépipédique à la hotte pyramidale. Ceci signifie qu'il n'est nul besoin d'écarter les deux poutres principales du plafond, même si Arnaud PAQUIN me signale que la section de ces poutres est insuffisante (36 cm au lieu de 45 au moins ; il indique en outre qu'il faudrait qu'elles comportent des chanfreins et des arrêts de chanfrein) et s'il est d'accord avec moi pour prévoir un solivage "tant pleins que vides".

Troisième station : le passage vers la tour Nord-Est. Là, le travail est en cours de finition. Je peux dire qu'au toucher, je ne sens pas de différence entre le granit d'origine et le reconstitué à la résine :

31 juillet 2018.

31 juillet 2018.

31 juillet 2018.

31 juillet 2018.

31 juillet 2018.

31 juillet 2018.



Quatrième station : la fenêtre sur jardin. Le nettoyage au kärcher rend encore plus évidente, selon moi, la nécessité d'une restauration pierre par pierre après, bien entendu, élimination complète de ces abominables joints au ciment :

31 juillet 2018.

31 juillet 2018.

31 juillet 2018.

31 juillet 2018.



Cinquième station : la petite porte d'origine entre l'entrée du logis et la salle-à-manger. Même remarque que pour la fenêtre Ouest (cf 4ème station ci-dessus) :

31 juillet 2018.

31 juillet 2018.

31 juillet 2018.



Sixième station : la porte XVIIIème entre l'entrée et la salle-à-manger. Les linteaux de cette porte sont en cours de restauration

31 juillet 2018.

31 juillet 2018.



Septième station : les deux fenêtres sur cour. Comme elles sont d'un modèle moins intéressant que la fenêtre Ouest, il est possible que je me cantonne à enduire leurs pierres quand le temps des enduits sera venu :

31 juillet 2018.

31 juillet 2018.

31 juillet 2018.

31 juillet 2018.



Comme on le voit, l'entreprise BODIN devrait avoir là de quoi s'occuper pour un moment encore. A condition qu'elle ne m'estourbisse pas avec des devis prohibitifs. Et, si possible, que la D.R.A.C. consente à m'aider un peu financièrement en 2019 pour les travaux résiduels ci-dessus.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mercredi 1 août 2018
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Maçonnerie-carrelage - Logis
0
Dans le prolongement du message précédent, voici l'état actuel des granits de l'entrée du logis autour de la porte principale :

31 juillet 2018.

31 juillet 2018.

31 juillet 2018.

31 juillet 2018.

On remarque les trous des anciens gonds et ceux de la barre mais aussi, du côté gauche (dernière photo) un renflement au pied du mur dont j'ignore quel a pu être le rôle.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mercredi 1 août 2018
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Maçonnerie-carrelage - Logis
0
Ce matin, il restait des patines à parfaire sur les granits du passage de la salle-à-manger à la tour Nord-Est :

1er août 2018.

1er août 2018.

Ce soir, il me semble que le travail est proche de son terme et, comme nous l'avait prédit Sébastien, c'est bien de la "qualité DUVAL" :

1er août 2018.

1er août 2018.

1er août 2018.

1er août 2018.

1er août 2018.

1er août 2018.

1er août 2018.

1er août 2018.


Bravo l'artiste !
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mercredi 1 août 2018
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Maçonnerie-carrelage - Logis
0
Du côté du passage entre l'entrée du logis et la salle-à-manger, un nouveau linteau était en place ce matin :

1er août 2018.

1er août 2018.

Voici l'état de ce chantier ce soir, avec un second linteau neuf :

1er août 2018.

1er août 2018.

1er août 2018.

1er août 2018.

Je constate que ce second linteau, dont la tranche sera visible de la salle-à-manger, est beaucoup trop maigrelet. Cela est flagrant si on le compare aux linteaux voisins qui auraient dû servir de modèles...

1er août 2018.

1er août 2018.

... et même au linteau, de moindre standing, du passage vers la cuisine :

1er août 2018.

Je suis donc d'avis que le collaborateur de BODIN qui a choisi ce linteau a mal travaillé et j'en demande le remplacement (je parle ici du linteau) immédiat.

Car, quand quelqu'un comme moi s'adresse à BODIN, il attend un travail en tous points parfait. Pas une telle approximation qui ferait tâche après tant d'efforts et de réussites de BODIN par ailleurs.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le jeudi 2 août 2018
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Maçonnerie-carrelage - Logis
0
Grâce à une assistante de choc enfin revenue sur notre chantier favori, nous devrions arriver à obtenir, pour ce linteau, de la "qualité BODIN agréée FOURCADE".

Voici comment :

2 août 2018.

2 août 2018.

2 août 2018.

2 août 2018.

2 août 2018.

2 août 2018.

2 août 2018.

2 août 2018.

2 août 2018.

2 août 2018.

2 août 2018.

2 août 2018.

2 août 2018.

2 août 2018.

2 août 2018.

2 août 2018.

2 août 2018.

2 août 2018.

2 août 2018.

2 août 2018.

2 août 2018.

2 août 2018.

2 août 2018.


Donc un grand merci à la si sémillante Mademoiselle LOUKOUM !

2 août 2018.


Tout cela pour vous dire qu'on a trouvé, dans l'un de mes tas de pierres, la pièce que l'on cherchait. Sébastien m'a fait remarquer qu'elle en serait à son troisième usage au moins, le premier comme linteau de porte avec sa feuillure, le deuxième comme pierre de seuil avec son usure et le trou d'un gond que Sébastien va reboucher à la résine. Mickaël est donc en train de supprimer la feuillure et de remarteler la face destinée à être vue de la salle-à-manger.

2 août 2018.

Déjà le linteau gringalet a été déposé, il pourra servir, comme linteau intermédiaire, à l'étage au-dessus.

2 août 2018.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le jeudi 2 août 2018
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Maçonnerie-carrelage - Logis
0
Le chantier en fin d'après-midi :

2 juillet 2018.

Christian a prêté main forte.

2 juillet 2018.

2 juillet 2018.

2 juillet 2018.

2 juillet 2018.

2 juillet 2018.

Cela a quand même une tout autre gueule !
Manorial, isn't it ?

Par ailleurs, pour l'aération du futur hérisson, Sébastien a préféré desceller quelques pierres plutôt que forer les fondations :

2 juillet 2018.