Administraaaâââtion

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mardi 19 janvier 2021
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Menuiserie
0
Fabrice a une influence bénéfique sur la propreté du chantier. En fin de journée, grâce à l'aide très active de Francis, il a éliminé du rez-de-chaussée de l'"aile de la belle-mère" tout le fatras de cartons et de bouts de bois inutiles qui l'encombrait.

P.S. (à 18 heures) : Carole me signale que c'est elle qui a impulsé le mouvement :

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le vendredi 22 janvier 2021
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Menuiserie - Aile "de la belle-mère"
0

22 janvier 2021.

Fabrice aborde le brisis Est de la 4ème travée. Le tour de la lucarne sera difficile à traiter :

22 janvier 2021.

22 janvier 2021.

22 janvier 2021.

Puisque nous sommes en fin de semaine, Fabrice fait le ménage sur le chantier :

22 janvier 2021.


A ce stade, on peut considérer que la moitié de la surface à traiter entre les chevrons des combles des écuries l'a été (soit près de 4,5 travées sur 9).
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le lundi 25 janvier 2021
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Menuiserie - Aile "de la belle-mère"
1
Fabrice en est à clouer des liteaux sur les flancs des solives de la 5ème travée, côté Est :

25 janvier 2021.


Les liteaux servent à décoller les planchettes du "skytech", de manière à laisser un coussin d'air entre les deux. L'air circule car, en bas et en haut de chaque section, contre les sablières et contre les pannes, on ménage des passages pour lui :

25 janvier 2021.


Voici l'outil-miracle, la fausse équerre, qui permet de suivre les ondulations des solives :

25 janvier 2021.


Chaque planchette est ajustée pour que ses extrémités collent aux solives :

25 janvier 2021.


Chaque planchette est fichée dans la précédente, grâce aux rainures, puis clouée sur les liteaux en deux points, à l'aide de la cloueuse pneumatique.

Il restera à vérifier que notre montage n'est pas trop serré pour laisser le bois jouer avec les saisons et les différences de température ou d'humidité. A dire vrai, on n'en est pas sûrs et je me souviens même que l'artisan qui avait posé le plancher au 1er étage du bâtiment Nord avait pris des précautions en termes d'écartement des lattes de manière à minimiser les effets de ce type de problème.

Si on a trop serré notre montage, on aura beaucoup de soucis. Sinon, la chose devrait pouvoir tenir 150 ans, ce qui est toujours mon horizon...
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le lundi 25 janvier 2021
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Menuiserie - Aile "de la belle-mère"
0
En fin de journée :

25 janvier 2021.


Nous avons également parlé, Fabrice et moi, de l'abri à construire pour Erling et sa future copine. Je lui ai donné mon feu vert pour transformer une des barriques que m'avait vendues mon ancien voisin Claude FAVERIS et qui devraient laisser la place à la future chaufferie, sous la charretterie.