Administraaaâââtion

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le vendredi 27 novembre 2020
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Menuiserie - Aile "de la belle-mère"
0
Fabrice a terminé le troisième des neuf segments de l'écurie :

27 novembre 2020.


Il s'attaque aux finitions du premier et a installé son échafaudage comme il convient :

27 novembre 2020.


Avant-hier, il était absent et, hier, est intervenu à ma demande à Pontorson pour remettre en état un appartement endommagé par un ancien locataire. Comme j'ai pu m'en rendre compte aujourd'hui, il s'est d'ailleurs très bien acquitté de cette tâche qui comportait des travaux de nettoyage, peinture, menuiserie, serrurerie et plomberie, ce qui augure bien de la poursuite de notre collaboration.
A dix jours du premier anniversaire de ma transmission d'une "Passion" en bois doré à Ryszard ZUREK, je lui ai demandé par S.M.S. où il en est rendu de sa restauration.

Il vient de me répondre que son travail sera terminé pour Noël.

Je n'ai pas eu la cruauté de m'enquérir de l'année.
Franck LIEGEAS est passé ce soir pour lancer son programme d'entretien courant de certaines couvertures restaurées par son entreprise. La plus importante intervention portera sur la charretterie dont certains lots de tuiles utilisées pour le panachage des couleurs ont très mal vieilli puisqu'elles ont commencé à s'effriter prématurément à la suite d'une malfaçon d'un fabricant.
Je suis informé que notre site favori retient l'attention de deux nouveaux membres de notre fan-club favori :
- mon candidat-acquéreur pour "Pontorson", qui me l'a dit cette après-midi, non sans un certain amusement dans la voix
- et Fabrice, manifestement un peu frustré qu'avec mes photos prises d'un endroit inconfortable, je ne mette pas mieux en valeur son travail sous les combles ; il m'a ainsi envoyé ce soir, par M.M.S., trois photos que je n'arrive pas encore à transférer sur le site favori. Patience, la digestion prend parfois un invraisemblable nombre d'heures.

P.S. (quinze minutes plus tard) : pour une fois, le transfert n'a pas tant tardé. Voici les trois photos que Fabrice m'a communiquées, en s'excusant que ses autres du jour soient ratées :

10 décembre 2020.

10 décembre 2020.

10 décembre 2020.

On comprend que Fabrice est fier de la découpe de la planche sommitale. Il y a de quoi en effet, le travail est des plus propres. Bravo Fabrice qui, c'est confirmé, surclasse sans aucun doute ses deux prédécesseurs par la qualité et la précision de ses contributions sous les combles en question !