Administraaaâââtion

Après que Christian a chassé les taupes, je l'ai chargé de tâches pas trop difficiles pour son retour :
- démousser les couvertures de tuiles ; il en a profité, m'a-t-il dit, pour passer son produit-miracle sur les joints de murs qui noircissaient ;
- vérifier les tuiles anciennes des bâtiments qui en sont couverts (le fournil du manoir et la "maison de Toutou").

Demain, il devrait reprendre la pose de lattes de parquet entre les chevrons de la charpente du colombier. Il m'a expliqué que la cire les avait trop pénétrées pour que l'acide oxalique fasse de l'effet.
S.M.S. envoyé à mon aîné ce jour à 3 h 29 : "Si ce notaire est nul, il te faut t'en trouver un autre. Ras le bol d'attendre indéfiniment cette restitution de parts de SCI."

Ou alors, devrais-je ajouter, il faudra que mon aîné, nu-propriétaire abusif, supporte le coût des travaux dans l'"aile de la belle-mère", y compris les prochains forages. Il ne fait aucun doute que lui, dont ce serait le devoir, au moins légal, en aurait largement les moyens.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mardi 2 octobre 2018
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Ferronnerie - Logis
0
Xavier HUET est beaucoup trop fort pour moi : il a réussi à me vendre cette potence de cheminée alors qu'elle tournera du mauvais côté, compte tenu de la présence du four, ...

2 octobre 2018.

... et que, de surcroît, la cheminée de la salle-à-manger du logis est déjà dotée de toutes les crémaillères utiles pour y suspendre des marmites au-dessus du feu :

2 octobre 2018.

En fait, il en a appelé à mon sens de la manorialitude.

Et ça marche à tous les coups avec moi !

P.S. (du 3 octobre 2018 à 3 heures du matin) : Xavier HUET vient de me communiquer par M.M.S. la photo de la cheminée, littéralement dans son jus, où il a trouvé cette potence...

... de même que les coordonnées d'un métallier qu'il me recommande :

Je ferai peut-être appel à ce dernier pour réparer les dégâts d'un sablage trop violent sur quelques vieux objets en métal que j'avais eu le tort de confier à un neveu de Carole.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mardi 2 octobre 2018
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Menuiserie - Aile "de la belle-mère"
0
Christian doit passer en cette fin de journée chez le droguiste de Domfront pour lui demander quel produit il préconise pour décaper les lattes de parquet cirées. Même sans ce traitement, il nous semble que les premiers résultats du doublage de l'isolation thermique sont encourageants :

2 octobre 2018.

2 octobre 2018.

Les clous sur la travée de droite sont provisoires, destinés à faciliter la prise de la colle au silicone que Christian utilise pour fixer ces lattes sur des baguettes qu'il a clouées aux chevrons. Il me dit que cette colle est sans problèmes.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mercredi 3 octobre 2018
Journal du chantier - Architecture-M.O. - Administraaaâââtion - Maçonnerie-carrelage - Logis
0
J'avais interrogé hier par S.M.S. Arnaud PAQUIN sur les composants du prochain sol de la "salle dévastée" :
"Bonjour M. Paquin. Pour les sols, le plus urgent est celui de la "salle dévastée" (au-dessus du salon du logis). Je souhaiterais faire couler le béton ces prochains jours, de manière à récupérer de la surface de garde-meubles..."

Voici sa réponse par S.M.S. ce matin :
"Bonjour Monsieur Fourcade. C'est d'accord,
Pas de plancher chauffant à l'étage. Car je ne dispose pas d'assez de hauteur.
Il faut couler une chape de chaux liège sans sable. Je donnerai tout à l'heure les dosages au macon. Finir à moins 2cm sous le seuil de la porte vers escalier.
Cordialement
Arnaud PAQUIN "