Pouvoirs publics, élus locaux

Fédération Environnement Durable
rédigé le Mercredi 13 Avril 2022
Vie de l'association - Lobbying - Autres nouvelles associations - Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux - Economie
1
Décidément le culot des promoteurs de l’éolien ne connaît pas de limite !

Dans un article des Echos du 13 avril, les syndicats des promoteurs éoliens nous expliquent que si les prix de l'électricité se maintiennent à 220 euros le mégawattheure (MWh) en moyenne attendus pour 2022, l'éolien devrait rapporter 3,7 milliards d'euros de recettes à l'Etat et c’est le meilleur investissement énergétique qu'a fait l'Etat !

Il convient donc ici de rappeler quelques faits :

Le prix moyen de l’électricité en France a été de 45,00 €/MWh en 2017, de 50,20 €/MWh en 2018, de 39,45 €/MWh en 2019, de 32,40 €/MWh en 2020 et dans le premier semestre 2021 de 58,35 €/MWh en moyenne ; cela fait un prix moyen de 50 €/MWh sur une période qui va de 2017 à mi 2021.
Depuis 9 mois, se sont succédés une série d’évènements désastreux tant pour la production nationale que pour le marché européen de l’électricité :
L’été 2021 a été absolument pourri en Allemagne or ce pays est très dépendant de l’éolien et du solaire ; pendant 3 mois, ce pays a dû tirer sur ses stocks de gaz russe, stocks qui font cruellement défaut maintenant.

Fin d’année 2021, EDF a dû mettre à l’arrêt en urgence pour maintenance près d’un tiers de son parc électronucléaire, parc qui souffre de sous-investissement depuis des années.

Enfin depuis le début de l’année 2022, le conflit Russo- Ukrainien a fait exploser le prix des énergies fossiles d’origine russe, énergie dont dépend fortement l’Allemagne ; ces énergies fossiles servent à pallier les intermittences de ses filières solaires et éoliennes.

En conclusion de cette série catastrophique, nous avons assisté à une multiplication par 4,5 du prix du MWh sur le marché français et on table, hélas, sur un prix moyen de 220 €/MWh.

C’est évidemment un désastre pour les ménages français.

Depuis 10 ans environ, les nouvelles règles du marché européen de l’électricité, font que la France ne maîtrise plus du tout son prix d’électricité et que ce prix dépend de facteurs exogènes comme le prix des combustibles fossiles importés de Russie par les Allemands. C’est d’autant plus paradoxal qu’en 2021, notre électricité aura été décarbonée à plus de 92% !

A cause de cette politique tarifaire, nous subissons maintenant de plein fouet, les errements de l’Allemagne et de sa dépendance au gaz russe.

Donc, les annonces du lobby éolien saluant comme une bonne nouvelle un prix d’électricité de 220 €/MWH et annonçant ainsi pour les Français un retour de pouvoir d’achat, manquent totalement de décence et c’est véritablement se moquer des gens !

Contacts presse
Fédération Environnement Durable
Jean-Louis Butré
06 80 99 38 08

Michel Faure
06 07 41 68 55

http://environnementdurable.org
contact@environnementdurable.net

N.D.L.R. : Tout cela était attendu.

Il est ahurissant que si peu de gens comprennent la situation et le gouffre ouvert devant nous. Qu'attendent-ils pour se réveiller enfin ? (...)
Servanne DESMOULINS-HEMERY (via "Facebook")
rédigé le Jeudi 21 Avril 2022
Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux
0
Une église sauvée grâce à sa vente à un architecte en chef des monuments historiques. Des travaux exemplaires et un beau projet culturel à venir :


N.D.L.R. : Excellente nouvelle ! Comme quoi, en cherchant bien, ils peuvent encore servir à quelque chose !
Fédération Environnement Durable
rédigé le Vendredi 22 Avril 2022
Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux - Economie
0
L' Écologie électrique d'Emmanuel Macron

Emmanuel Macron a déclaré dans sa lettre adressée ce jour aux Français « je vous ai compris ».

La Fédération Environnement Durable ne peut que se féliciter de cette annonce, un peu tardive pour un Président au pouvoir depuis 5 ans.

Par contre, concernant l’écologie, la Fédération Environnement Durable ne voudrait pas que sa crédibilité soit atteinte lorsqu’il a écrit :

« Nous pouvons faire de la France une puissance écologique ; sinon nous plongerons le pays dans la régression climatique en démantelant des éoliennes et en couvrant le territoire de centrales à charbon. »

Elle suggère au Président candidat de revoir ses connaissances scientifiques de l’électricité.

Elle peut lui fournir tous les éléments qui démontrent que l’électricité produite par les éoliennes est intermittente et qu'elle doit être relayée par des centrales à gaz en l'absence de vent et émettrices de gaz à effet de serre.

Elle rappelle que le programme éolien qu’il a annoncé à Belfort et au Havre prévoit, discrètement il est vrai, une quarantaine de centrales à gaz presque aussi destructrices du climat que celles à charbon.


Contact Presse
Fédération Environnement Durable
Jean-Louis Butré
06 80 99 38 08
contact@environnementdurable.net

N.D.L.R. : Foutriquet est tellement exaspérant que tout cela finira mal. Nous aurons prévenu.
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : vendredi 22 avril 2022 13:13
À : (...)
Objet : RE: RE: Dossier SPPEF & AUTRES c/ PREFET DE LA MANCHE - demande n° 442953 - 015490 - DLB / TT

Ci-joint, l'article paru dans le "Ouest-France" du jour :


Manifestement inspiré par les services de l'Etat qui essayent de cantonner l'incendie.

Une erreur néanmoins : "notre" dossier ne se situe pas "près d'un parc naturel" ou "à proximité du PNR Normandie-Maine" mais carrément en plein dedans !
Et une autre : on ne se bat pas depuis 2018 mais depuis 2015. Et ce n'est pas fini, faites-nous confiance !

On voit bien qu'on essayera encore de nous fourguer de ces maudits engins dans les parties des PNR qui ne sont pas des "paysages identitaires" ou dans la "zone centrale du parc".

Gageons que les vrais tenants d'une politique énergétique rationnelle - celle qui reconnaît que, en raison de l'intermittence de leur production, les éoliennes ne sauraient fonctionner sans nécessiter la construction de centrales thermiques très polluantes - ne se laisseront pas rouler dans la farine par la propagande éhontée des promoteurs éoliens et de leurs nervis de tous niveaux !

PPF

(Fin de citation)

P.S. (du 23 avril 2022 à 1 h 40) : "Chef-nervi-des-promoteurs-éoliens", ce sobriquet manquait à ma galerie d'amabilités à destination de Foutriquet. Cet oubli est donc réparé.
Chers responsables d'associations,

Le Cercle d’Études Réalités Écologiques et Mix Énergétique (Cérémé) a dévoilé récemment les résultats d’un sondage sur « la perception des éoliennes par les ruraux », réalisé à sa demande par l’institut OpinionWay. Il démontre que les Français vivant en milieu rural, qui sont les premiers concernés par les effets négatifs des éoliennes, sont conscients et inquiets de leurs conséquences sur la biodiversité, les paysages et le patrimoine. Une grande majorité d’entre eux réclame davantage de démocratie locale en la matière et l’arrêt, ou au moins la limitation, du déploiement des éoliennes.

Ce sondage montre ainsi que :

· Près de 60 % des Français vivant en milieu rural souhaitent l’arrêt ou la limitation du développement de l’éolien.

· 90 % des sondés considèrent que les conseils municipaux des communes concernées devraient être en mesure de s’opposer aux projets éoliens.

· 84 % des personnes interrogées souhaitent que les riverains disposent également de ce droit d’opposition.

· 88 % des sondés demandent que les parcs éoliens soient éloignés de sites protégés comme les Parcs Nationaux et Régionaux, les Monuments historiques ou les sites inscrits au Patrimoine Mondial de l’Unesco, et 78% des lieux de mémoire.

· 74 % des habitants des zones rurales estiment que les éoliennes sont nuisibles aux oiseaux, et 68 % qu’elles sont nuisibles aux chauves-souris.

· S’agissant des éoliennes offshore, une majorité d’entre eux (56 %) estime qu’elles portent atteinte aux milieux marins.

· 67 % des Français considère que les éoliennes sont une source de nuisances pour les riverains et souhaite en conséquence accroître la distance minimale entre les éoliennes de 200 mètres de haut et les habitations.

Le Cérémé a proposé aux candidats à l’élection une série de mesures afin de répondre à ces préoccupations et de fortement encadrer le développement des éoliennes.

Bien cordialement,

L'équipe Cérémé

N.D.L.R. : Merci et encore bravo pour votre excellent travail !
Au courrier ce matin, cette lettre recommandée en provenance du Conseil d'Etat :


Etait agrafé à ce bordereau l'arrêt que nous connaissons.

Cet arrêt est donc officiellement dénommé "Association pour le Développement Durable de l'Ouest Ornais et de ses Environs c/ Ministère de la transition écologique". Qu'on se le dise dans les facs de droit où il figurera bientôt au programme !
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mercredi 27 Avril 2022
Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux
0
L'"extrême-centre" n'aura pas tardé à trouver son emblème :


Grâce à Foutriquet II, intronisé par la grâce de la presse-aux-mains-des-ploutocrates, le transhumanisme est "en marche" !
Olivier LEPICK (via "Facebook")
rédigé le Mardi 17 Mai 2022
Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux
0
Une femme à Matignon, une femme au parcours personnel remarquable qui s’adresse à toutes les petites filles lors de son discours de prise de fonction et leur dit « qu’elles peuvent réaliser leur rêve ». J’adore.

N.D.L.R. : Et moi je serai le premier ministre qui permettra à tous les enfants des classes maternelles de réaliser leur rêve. J'espère pouvoir compter sur ton égal soutien !
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé aujourd'hui
Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux - Anecdotes
0
Chaque année, j'ai l'habitude de déposer chez mon percepteur à Paris un jeu complet de photocopies de toutes les factures réglées l'année "n - 1" au titre du manoir favori. Ce n'est pas requis par la réglementation mais, en procédant de la sorte, je mets les gabelous en position de se mettre quelque chose sous la dent avant d'avoir à m'appeler en vue d'un contrôle éventuel.

Puisque je dois aller à Paris lundi et mardi, j'en profiterai pour déposer le pavé 2021 à l'endroit habituel.

Ceci veut dire que, d'ici dimanche, il faut que je finisse la mise en ligne de ma déclaration des revenus 2021. Pour ce qui concerne les S.C.I., je suis hors délai mais les enjeux sont nuls et il me fallait d'abord retrouver les mots de passe des adresses de courriel que je n'utilise que pour elles, ce qui est fait grâce au dernier incident technique.

Je devrai finir cette corvée en dépit de la présence ici de la petite famille de mon cadet, venue se reposer pour ce pont au manoir favori. Mais je pense que ça devrait aller assez vite puisque j'ai déjà préparé le jeu de photocopies.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé aujourd'hui
Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux
0
Voici le texte du courriel que je viens d'envoyer au fisc via l'"espace personnel" de leur site "impots.gouv.fr" :

(Début de citation)

Bonjour !

J'essaye de déclarer mes revenus 2021 en ligne. Ce n'est pas facile pour moi qui suis âgé de 70 ans et pas "geek" du tout.
J'essaye plus particulièrement de déclarer les revenus des S.C.I. dont je suis le gérant :
S.C.I. 1 de Walter FOURCADE
S.C.I. 3 des autres lieux
S.CI. 5 des écuries et du colombier

Chaque fois, je suis sensé me connecter à votre site "impots.gouv.fr" en fournissant une adresse de courriel différente et un mot de passe différent. Ce n'est pas commode. J'aimerais que toutes ces déclarations puissent s'effectuer sans que j'aie besoin de me connecter plusieurs fois.

Cette année, je n'ai pu respecter la date-limite du 18 mai, je crois, car je ne savais plus me dépatouiller avec votre site. En particulier, je ne retrouvais plus l'attirail d'adresses de courriel et de mots de passe nécessaire.

Ce matin, j'ai réussi à me connecter à l'"espace professionnel" relatif à la "S.C.I. 3 des autres lieux" mais impossible pour moi de remplir la déclaration (sans doute parce que la date-limite est dépassée) et impossible également de vous écrire à partir de cet espace ; on m'y répond et m'y guide de façon inexploitable par moi.

Quoi qu'il en soit, je voulais vous informer qu'aucune de ces trois S.C.I. n'a eu de revenus en 2021.
Pour autant, je crois que chacune me donne le droit de réduire mes revenus fonciers de 125 € (comme les années précédentes)
J'espère que l'information que je vous en donne ici vous suffira.

Cordialement,

PPF
06 12 96 01 34

(Fin de citation)