Pouvoirs publics, élus locaux

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mercredi 30 janvier 2019
Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux - Anecdotes
0
Mon dernier "ami Facebook" en date est Laurent MARTING, conseiller régional de Normandie, conseiller départemental de l'Orne et porteur, comme le rappelle son "mur Facebook", du projet de classement par l'UNESCO d'un "Géoparc" dans le cadre du parc naturel régional Normandie-Maine.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le dimanche 3 février 2019
Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux
0
Lu sur "Facebook" : "Un magnifique salon Napoléon III, des décennies d’histoire. Une momie arrive, prend 500.000 euros dans la poche du contribuable, et détruit tout. Un scandale."

Je dois reconnaître que je suis assez d'accord avec l'ensemble de cette appréciation.

Pour autant, je suis d'avis qu'on devrait foutre la paix aux momies. Y compris les momies des sables.
Au courrier ce matin la lettre recommandée suivante :

Pour savoir à quelle sauce l'APIJOMM allait être croquée, j'ai essayé de joindre la M.S.A. puis "Atout-Services" où l'on tombe au mieux sur un disque. Heureusement, la toile m'a appris qu'il n'y a aucune conséquence pour cet employeur dont j'ai l'honneur de présider aux destinées.
Jean-Pierre ARBON
rédigé le vendredi 8 février 2019
Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux
0
Bloquer pour que ça bouge
Publié le 8 février 2019

Mon lecteur se souvient peut-être qu’au premier jour des gilets jaunes (renommé après coup l’acte I de cette tragi-comédie hebdomadaire dont la dramaturgie m’échappe depuis un certain temps), je me trouvais dans une voiture qui tentait de franchir le rond-point du Touquet, en direction du pont sur la Canche. Le chauffeur avait baissé sa vitre, et l’un des manifestants nous avait dit : — Vous n’allez pas pouvoir passer. Il faut bloquer pour que ça bouge.

Ça m’avait plu, cette formule : il faut bloquer pour que ça bouge. C’était un paradoxe vif, éclairant, une parfaite synthèse de l’action et de son but. Kierkegaard a dit quelque part : « Le penseur sans paradoxe est comme l’amant sans passion ». Eh bien ce gilet jaune devait être un amant passionné.

A Domfront, une étape décisive en mars pour le Projet Morin.
Le maire de Domfront-en-Poiraie (Orne), Bernard Soul revient sur ce qui a été fait et évoque l'étape décisive de mars 2019 avant le retour du Président de la Région Normandie.

N.D.L.R. : On espère être dorénavant tenus informés en temps utile.