Pouvoirs publics, élus locaux

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mercredi 28 Juillet 2021
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Pouvoirs publics, élus locaux
0
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mercredi 28 juillet 2021 11:08
À : Philippe Durand (FR) <philippe.durand@avocats.pwc.com>
Objet : RE: Questions d'ordre fiscal

Cher Philippe,

Ce coup de fil d'une heure de la juriste-fiscaliste de la DH a été très utile pour moi. Il reste néanmoins des points à vérifier pour répondre à mes questions les plus complexes, notamment la 25. Mon interlocutrice va interroger leur conseil habituel, le cabinet CMS Francis Lefebvre Avocats, puis revenir vers moi avec l'avis de ce dernier.

Si vous le voulez bien, je vous appellerai ensuite, si encore nécessaire.

N'hésitez pas à me signaler quand vous repasserez "au pays", vous serez mes hôtes.

Amitiés,

PPF

(Fin de citation)
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : jeudi 29 juillet 2021 08:55
À : Jérôme Nury
Cc : Eric Fauconnier ; Bernard Soul ; Bernard Davy ; AUBIN Vincent ; Hugues Hourdin ; MEUNIER Catherine
Objet : RE: Suites de la réunion du 12 juillet dernier à la Chaslerie - Lettre au président de la Région Normandie

Cher Monsieur le député,

Je viens de relire la réglementation applicable aux subventions de la Région Normandie, telle que me l'avait transmise M. AUBIN. Les équipements de chauffage comme ceux chiffrés par le bureau d'études me paraissent bien faire partie des "dépenses éligibles" et ne pas faire partie des "dépenses non éligibles".

Donc, pour ne pas risquer de perdre une opportunité précieuse de faire entrer rapidement le dossier de la Chaslerie dans les circuits de la Région, je vais prier le président de la SVAADE, association qui sera le maître d'ouvrage des travaux considérés, d'écrire au président MORIN sur cette base.

Bien cordialement et encore merci pour votre aide et vos conseils très judicieux.

PPF

____________________________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : jeudi 29 juillet 2021 07:56
À : (...)architecte@gmail.com>
Cc : C. F. , T. F. ; W. F. ; Hugues HOURDIN
Objet : URGENCE SIGNALEE : Suites de la réunion du 12 juillet dernier à la Chaslerie - Lettre au président de la Région Normandie

Madame,

Pour info. Votre chiffrage pour la ferme et la cave, du type de celui fourni le 10 juillet dernier pour l'aile Ouest, nous serait très utile pour ne pas risquer de bloquer une "dynamique vertueuse" engagée avec l'aide précieuse des élus locaux. Je crains en effet que la Région retoque les travaux de chauffage (et sais d'ores et déjà que telle sera la ligne du conseil départemental).

Donc je vous prie de faire le nécessaire dans les meilleurs délais.

Cordialement,

PPF

___________________________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : jeudi 29 juillet 2021 07:45
À : Jérôme Nury
Cc : Eric Fauconnier ; Bernard Soul ; Bernard Davy ; AUBIN Vincent ; Hugues Hourdin ; MEUNIER Catherine
Objet : RE: Suites de la réunion du 12 juillet dernier à la Chaslerie - Lettre au président de la Région Normandie

Cher Monsieur le député,

Merci beaucoup pour votre réaction rapide et constructive.

Hélas, je n'ai pas encore de devis complet pour les travaux sur la cave et la ferme (première tranche envisagée de 250 000 €). Je n'en ai que pour les travaux de couverture correspondants, pour un montant d'environ 100 000 €. Est-ce que ça pose un problème ? La Région accepterait-elle que je complète avec, principalement, les 130 000 € du matériel de chauffage des bâtiments principaux, pour lesquels je dispose du chiffrage du bureau d'études ? Si c'est possible, ce serait super, et il est clair que cet équipement est bien indispensable comme début de tous travaux de restauration. Sinon, il me faudra, je le crains, attendre que l'architecte du patrimoine réponde à ma demande immédiatement consécutive à la réunion du 12 juillet dernier.

Bien cordialement,

PPF

____________________________________________________________________________________

De : Jérôme Nury
Envoyé : jeudi 29 juillet 2021 07:24
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Cc : Eric Fauconnier ; Bernard Soul ; Bernard Davy ; AUBIN Vincent ; Hugues Hourdin ; MEUNIER Catherine
Objet : Re: Suites de la réunion du 12 juillet dernier à la Chaslerie - Lettre au président de la Région Normandie

Cher ami,

Je pense qu’il ne faut pas trop se compliquer la vie avec le modèle de lettre. Il suffit à mon sens de faire part au Président Morin du début des travaux à compter du….. pour un montant de …… . Que vous sollicitez une aide auprès du Conseil régional de Normandie, du CD61. Il faut mettre avec les devis correspondant à la somme indiquée et spécifier qu’il s’agit de la tranche 1. Il faut ensuite faire parvenir le tout à Monsieur AUBIN de la Région avec copie à nous tous.
Bien fidèlement
Jérôme Nury

Envoyé de mon iPhone

(Fin de citation)
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : jeudi 29 juillet 2021 10:29
À : Jérôme Nury
Cc : Eric Fauconnier ; Bernard Soul ; Bernard Davy ; AUBIN Vincent ; Hugues Hourdin ; MEUNIER Catherine
Objet : RE: Suites de la réunion du 12 juillet dernier à la Chaslerie - Lettre au président de la Région Normandie

Cher Monsieur le député,

Je demande au plombier Régis FOUILLEUL, en qui j'ai toute confiance, de préparer un devis détaillé.

S'il est en vacances et si la président MORIN a besoin de la lettre de saisine dans les meilleurs délais pour sa commission permanente, je n'aurais d'autre recours que de transmettre le rapport détaillé du bureau d'études qui chiffre avec professionnalisme le budget nécessaire. A mes yeux, ça devrait suffire.

Je profite de ce courriel pour vous redire que nous n'avons toujours pas d'écho utile de l'ADEME, pourtant susceptible, d'après sa réglementation, de subventionner les travaux de chauffage sous la maîtrise d'ouvrage de la SVAADE. D'après le bureau d'études (qui bénéficie d'une "attestation de qualification RGE OPQIBI 2013"), une subvention de 54 000 € de l'ADEME devrait être accessible. Auriez-vous la possibilité de les relancer en leur signalant (1) l'intérêt et l'urgence du projet, (2) le fait que tous les meilleurs efforts sont entrepris, bien sûr dans le cadre de la réglementation applicable aux monuments historiques, pour atteindre les meilleures normes d'isolation possibles et (3) qu'il s'agit d'un projet par aquathermie, donc par énergie renouvelable, ce qui est sans doute méritoire à beaucoup de titres.

Je suis bien sûr à votre disposition pour documenter ce dernier paragraphe. A l'ADEME, l'interlocuteur (du bureau d'études "Bee +", de la SVAADE et de moi) est M. Etienne LEBRUN ("ingénieur énergie et énergies renouvelables", basé à Rouen), dont la SVAADE et moi sommes sans écho depuis le 22 juin dernier.

Bien amicalement,

PPF

____________________________________________________________________________________

De : Jérôme Nury
Envoyé : jeudi 29 juillet 2021 09:53
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Cc : Eric Fauconnier ; Bernard Soul ; Bernard Davy ; AUBIN Vincent ; Hugues Hourdin ; MEUNIER Catherine
Objet : Re: Suites de la réunion du 12 juillet dernier à la Chaslerie - Lettre au président de la Région Normandie

À mon avis, les courriers à rédiger et faire partir pour une autorisation de commencement de travaux, doivent indiquer le montant précis sur la première tranche avec intégralité des devis pour +/- 250000€. Ce sera le top départ de la phase 1 de l’opération. L’engagement des fonds dans les collectivités doit se faire sur des chiffres précis. Je pense donc qu’il faut avoir en votre possession la totalité des devis pour la tranche 1, pour ensuite rédiger les courriers et les demandes à partir de ces données.
Bien amicalement
Jérôme Nury

Envoyé de mon iPhone

(Fin de citation)
J'ai de la chance, Régis FOUILLEUL (plombier) et Cyrille RIALLAND (maçon) ne sont pas encore partis en vacances. Il vont pouvoir nous faire passer leurs devis pour qu'ils puissent être joints au dossier de demande d'une première tranche de subvention de la SVAADE à la Région Normandie. Je les en remercie.
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : jeudi 29 juillet 2021 15:27
À : Jérôme Nury
Cc : Eric Fauconnier ; Bernard Soul ; Bernard Davy ; AUBIN Vincent ; Hugues Hourdin ; MEUNIER Catherine ; (...)architecte@gmail.com> ; C.F. ; T. F. ; W. F. ; Jacques Meyer
Objet : RE: Suites de la réunion du 12 juillet dernier à la Chaslerie - Lettre au président de la Région Normandie

Super ! Encore un très grand merci !

PPF

___________________________________________________________________________________

De : Jérôme Nury
Envoyé : jeudi 29 juillet 2021 15:15
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Cc : Eric Fauconnier ; Bernard Soul ; Bernard Davy ; AUBIN Vincent ; Hugues Hourdin ; MEUNIER Catherine
Objet : Re: Suites de la réunion du 12 juillet dernier à la Chaslerie - Lettre au président de la Région Normandie

Je fais le nécessaire et interviens auprès de l’Ademe.
Jérôme Nury

Envoyé de mon iPhone

(Fin de citation)
Rendez-vous est pris, le 18 août prochain au manoir, avec Mme Christine ROYER, sous-préfète d'Argentan (donc territorialement compétente) pour que lui soit présenté le programme de travaux à mener sous la maîtrise d'ouvrage de la SVAADE,

Hugues HOURDIN et moi-même avions sollicité parallèlement un entretien avec Mme Frédérique BOURA, directrice régionale des affaires culturelles. Celui-ci devrait avoir lieu à la rentrée des congés annuels. L'entretien avec la sous-préfète permettra de le préparer et je ne doute pas que, d'ici là, la vitalité de la SVAADE aura permis de compléter utilement le dossier.
Hugues HOURDIN m'a demandé qu'avant de poster sa lettre au président de la Région Normandie, je m'assure de la justesse de tous les chiffres qu'elle contient :


Je compte faire cela demain, à tête reposée.

P.S. (du 1er août 2021 à 4 h 30) : Vérification faite. Bon pour envoi.
Hugues HOURDIN souhaite réunir les adhérents de la SVAADE en assemblée générale autour du 15 août prochain, avec un ordre du jour qui, compte tenu de la très riche activité de l'association, comporterait, outre les sujets normalement routiniers comme le rapport moral et le rapport financier, les points suivants (liste à parfaire avant l'envoi formel des convocations) :

1 - Déménagement du siège de l'association.
2 - Changement de trésorier.
3 - Nomination d'un secrétaire.
4 - Prospections en cours pour de prochaines animations.
5 - Actions tendant à développer la notoriété de la SVAADE.
6 - Projet de bail à long terme à conclure avec les propriétaires du manoir de la Chaslerie.
7 - Etat du chantier. Programme de travaux envisagé. Relais du programme des propriétaires. Extension et phasage des travaux à venir.
8 - Recherche d'un architecte du patrimoine qui serait mandaté par la SVAADE, maître d'ouvrage, pour assurer la maîtrise d’œuvre de tout ou partie du chantier (cette intervention est obligatoire pour les parties classées).
9 - Relations avec la D.R.A.C. (conservation régionale du patrimoine et service régional d'archéologie).
10 - Recherche de financements pour les spectacles et pour les travaux (subventions, dons et mécénat). Communication des propriétaires du manoir à qui il serait demandé de se tenir prêts à intervenir comme "payeurs en dernier ressort".

Dans le souci d'arrêter la date de cette A.G., il souhaite que le site favori l'aide à contacter les personnes qui, dans le public, souhaiteraient assister, en toute transparence, à cette A.G. et à ces débats.

Je relaie donc son intention en priant les visiteurs du site qui seraient intéressés par cette offre de se faire connaître, par exemple en commentant ce message et, surtout, en précisant à quelles dates, à partir du 17 août prochain, ils seraient disponibles.

Il conviendrait toutefois de ne pas retarder, au-delà des délais légaux minima de convocation, la tenue de cette A.G.. Le cas échéant, une réunion d'information du public pourrait être organisée, pour le compte de la SVAADE, à la suite de cette A.G., par exemple à l'occasion des prochaines "Journées du patrimoine".
Ma journée sera principalement occupée à préparer le projet de bail à proposer à la SVAADE.

Comme on peut le comprendre, on n'abandonne pas facilement la pleine jouissance d'un ensemble comme la Chaslerie. Carole, qui a essayé de me faire part de ses réserves hier, est très inquiète.

En fait, nous disposons déjà du précédent que constitue le bail que nous avions signé, il y a une trentaine d'années, avec les "Amis du manoir de la Chaslerie" (association dont le nom actuel est "ARDAMC") et nous n'en sommes pas morts, que je sache. Or il m'a été confirmé qu'un bail démarqué de celui-ci satisferait le Conseil régional de Normandie. Donc je n'entrevois pas de difficulté insurmontable dans cette transposition.

Bien sûr, dès que je l'aurai tapé, le projet de nouveau bail sera soumis, pour avis, aux membres de ma famille, sachant que mon aîné et sa petite famille devraient débarquer au manoir favori un de ces tout prochains jours.

Et, puisque Carole est ici pour quelques jours (le temps de la visite des enfants), je suis en train d'organiser un déjeuner avec Hugues HOURDIN et son futur bureau de la SVAADE afin, entre autres sujets, d'examiner de concert ce projet de bail avant l'A.G. du 17 août prochain de manière à écarter tout risque d'accrochage majeur en séance.
Le pronostic de Kafka
Publié le 11 août 2021


Il y a cent ans, Kafka notait : « Dans le combat entre vous et le monde, misez sur le monde ». Et, à la vérité, il était difficile de lui donner tort. Changer le monde : qui l’avait fait ? Personne ou presque. Quelques grandes figures spirituelles (le Christ, Bouddha, Mahomet) y étaient parvenues partiellement, sans produire toutefois aucun résultat visible dans la durée : les hommes avaient régulièrement continué à s’entretuer, selon leur humeur et les circonstances, et les religions nouvelles, même celles qui prêchaient l’amour et le détachement, servaient aussi bien que les autres de prétextes à guerroyer.

Depuis quelques décennies cependant, les choses se sont inversées, et les parieurs pourraient désormais miser contre le monde, sur les hommes. Mais pas pour le mieux. Car si le monde est en train de perdre le combat, c’est que les humains, collectivement, en se multipliant (nous sommes trois fois plus nombreux aujourd’hui sur Terre que nous ne l’étions au moment de ma naissance) et en laissant libre cours à un soi-disant progrès économique, ont enclenché la destruction de leur irremplaçable maison, comme le dernier rapport du GIEC vient de le rappeler.

Et ce n’est pas d’abord une question de mode de vie ou de consommation, comme on feint de le croire. C’est avant tout une question de nombre. Le drame, c’est le nombre, et c’est un drame parce que cela rend le problème insoluble. Pour que l’humanité soit sauvée, il faudrait qu’il en périsse une moitié. Qui peut décider cela ? Personne. In fine, c’est le monde qui s’en chargera.

Alors, au bout du compte, j’en reviens au pronostic de Kafka.

Trop nombreux (Arbon / Arbon), extrait de Ça arrive à tout le monde

N.D.L.R. : Je ne suis plus équipé, comme je l'étais à une époque, pour mettre en ligne des clips sonores sur le site favori. Donc prière de se reporter au message original de Jean-Pierre pour accéder à ce clip.
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mercredi 11 août 2021 12:36
À : La Demeure Historique <president@demeure-historique.org>
Objet : RE: Message du président, Olivier de Lorgeril : passe-sanitaire

Monsieur le président,

Sur le site internet où il est principalement question des travaux de restauration de mon monument historique, je me suis fait l'écho du décret du 7 août et même de vos commentaires à ce sujet. Je l'ai fait dans le style qui est le mien, considérant que, même si je suis un haut fonctionnaire à la retraite, je ne suis soumis à aucune obligation de réserve quand je m'exprime à propos de nos gouvernants et de la politique qu'ils mènent.

Dans cette affaire du "passe-sanitaire", je déplore en particulier que :

- le gouvernement édicte à un rythme effréné des réglementations particulièrement mal rédigées et, pour dire les choses simplement, parfaitement incompréhensibles en l'état,
- le gouvernement enjoigne à des entrepreneurs intervenant activement pour promouvoir le patrimoine français et en ouvrir les portes au public le plus large (dispositions E.R.P. incluses) de se transformer en auxiliaires obligés de la politique mal conçue qu'il mène : je suis ainsi d'avis que ce n'est nullement le rôle des propriétaires de M. H. d'interférer avec les choix des visiteurs de se faire vacciner ou pas, la liberté d'opinion ayant valeur constitutionnelle dans notre pays,
- le gouvernement n'assume toujours pas la responsabilité qui lui incombe, d'obliger tous les habitants du pays à se faire vacciner.

Je comprends que, dans le rôle qui est le vôtre, vous soyez tenu aux formes extérieures du respect face à vos interlocuteurs officiels.

Mais il faut aussi que vous sachiez que vos adhérents, dont je m'honore de faire partie, vivent mal l'obligation de collaboration qui leur serait prescrite ou même recommandée. Quant à moi et pour mon monument, j'ai diffusé ma décision via mon site favori et je la signalerai à la presse locale :
- plus de visites intérieures du monument par le public tant que les textes du gouvernement ne seront pas compréhensibles par un titulaire moyen du certificat d'études,
- pas de "journées du patrimoine", pour ce qui concerne les intérieurs du monument, tant que le décret n'aura pas été réécrit en langue vernaculaire.

Avec tous mes vœux de succès dans la difficile mission qui est la vôtre,

Bien cordialement,

Pierre-Paul FOURCADE
06 12 96 01 34

(Fin de citation)

Dès sa une, "Le Publicateur Libre" nous fait beaucoup d'honneur cette semaine :


J'ai signalé à Nathalie GUERIN la coquille en fin d'article : l'A.G. de la SVAADE est convoquée pour le mardi 17 août prochain (et non le lendemain), à 17 h 30 au manoir favori. Elle me dit qu'elle va corriger sur les versions en ligne du journal, y compris sa page "Facebook".

Le site favori a ceci d'impeccable qu'il me permet de retrouver facilement des documents précis et pertinents.

Ainsi, après avoir écrit hier soir à Maître Trisha CLOSTERMANN, je retrouve les preuves que la ferme est bien inscrite à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques. Il s'agit en la matière du message 662 du 3 octobre 2011 et du message 665 du 5 octobre 2011 du site favori.

Il ne m'a fallu que quelques minutes pour retrouver ces preuves. Pas besoin, en particulier, d'aller rechercher les documents-papier qui m'obligeraient à de longues manipulations de cartons d'archives, au milieu de mouches crevées, sous un comble difficile d'accès.

Et tout est là, dans ces messages, parfaitement expliqué.
J'ai peut-être trouvé hier soir un moyen astucieux (ne soyons pas modeste) d'inciter mon aîné à amorcer la pompe à phynances de la SVAADE (qui en a bien besoin).

S'il reprend mon idée...


Mais n'anticipons pas, cela m'a déjà joué suffisamment de tours !


P.S. (à 23 heures) : Mon aîné, à qui je viens de parler alors qu'il rentrait tout juste du bureau, se montre intéressé par mon schéma.


Avec un peu de chance, la fin de la restauration intérieure de la cave pourrait donc être lancée en même temps que les travaux envisagés sur la ferme grâce à son cadet. Ceci est un autre grand progrès à mettre au crédit de la SVAADE dont l'intervention nouvelle m'amène à réfléchir à mon repositionnement par rapport au chantier favori.

A ce stade, que de bonnes news ! Pourvu que ça dure !
La 38ème édition des journées européennes du patrimoine aura lieu les 18 & 19 septembre prochains sur le thème « patrimoine pour tous ».

Cette année, la DRAC de Normandie a souhaité valoriser le patrimoine exceptionnel, qui rayonne sur le territoire normand.

Nous avons le plaisir de vous adresser le lien qui vous permettra de télécharger le programme régional des JEP 2021 en Normandie.

Vous pouvez également retrouver le programme complet sur le site national avec les derniers ajouts.

Espérant, à travers cet envoi susciter un intérêt, une mise en avant par vos soins de ce patrimoine remarquable célébré chaque année lors du troisième week-end de septembre, nous vous invitons à en faire une large diffusion.

Comptant sur votre engagement et votre passion pour le patrimoine de notre région, la cellule communication reste à votre disposition pour tout renseignement complémentaire;

N.D.L.R. : A la Chaslerie, visites extérieures gratuites le dimanche 19 septembre 2021 de 14 heures à 18 heures 30.

On pourra faire des dons à la SVAADE et, dans la limite du stock de maquettes et de lithophanies imprimées, repartir avec l'un de ces magnifiques objets, dignes des plus belles vitrines d'amateurs éclairés !

Voici d'ailleurs les derniers modèles de lithophanies imprimés :

13 août 2021.

13 août 2021.

13 août 2021.

13 août 2021.

13 août 2021.

13 août 2021.

13 août 2021.

13 août 2021.


Gorgious, isn't it ?
Reçu hier, par téléphone, une convocation à me rendre lundi prochain à la D.R.A.C. de Caen pour rencontrer le conservateur régional des monuments historiques, flanqué de mon "officier traitant" et d'une autre personne que je ne pense pas avoir déjà croisée.

J'imagine que c'est pour faire le point des dossiers en cours à la suite de la démission de la dernière architecte du patrimoine et dans la perspective de l'intervention prochaine de la SVAADE. Depuis l'A.G. du 17 août dernier, la SVAADE a en effet été désignée pour être le nouveau maître d'ouvrage du chantier favori. Comme tel, elle est chargée de recruter un nouvel architecte du patrimoine (même si celui-ci pourrait, à titre secondaire, intervenir également comme mon maître d’œuvre pour les travaux dont je garderais la maîtrise d'ouvrage, travaux à définir dans le temps compte tenu de la réussite de la SVAADE que j'espère).

Ces dossiers en cours concernent selon moi :
- les tranches 1 et 2 de restauration des menuiseries extérieures du logis, travaux que je freinais pour deux raisons, d'une part - et, compte tenu de la limitation de mes moyens financiers, c'est important pour moi - parce que je demeure en avance sur le chantier dans ma problématique fiscale (du fait notamment de "déficits fonciers reportables"), d'autre part et surtout, parce que j'essayais de faire pression sur mon interlocutrice pour qu'elle traite enfin les questions qu'en ma qualité de maître d'ouvrage, je lui avais désignées comme prioritaires (mais "chante, fauvette" ; comme d'autres, elle préférait évidemment écrémer mon dossier en facturant des honoraires ne lui demandant guère de travail, ce qui explique par exemple que, depuis une douzaine d'années au moins, la question des "poutres pourries" n'a toujours pas été traitée) ;
- la consommation, enfin, d'un petit reliquat de subvention relatif à la restauration des enduits muraux de la cage d'escalier du logis ; à mes yeux, ce dossier a été mal emmanché dès le départ puisqu'il n'a pas été tenu compte de la nécessité, au préalable, de traiter la restauration des menuiseries extérieures de ladite cage (ceci fait partie de la "tranche 1") ni le scellement des radiateurs (lui-même conditionné par la problématique de l'aquathermie, donc, à ce stade des débats, du pavement de la cour).

Il est fort possible que, lors de cet entretien, mes interlocuteurs cherchent de nouveau à m'inviter à canaliser le programme de travaux en me concentrant sur la restauration intérieure du colombier et de la moitié Nord du logis, comme ils l'ont déjà fait il y a quelque chose comme dix-huit mois. Or, même si je perçois la part d'empathie que comporte une telle recommandation, je demeure rétif à de tels conseils car je considère que la question fait partie des prérogatives du maître d'ouvrage, seul responsable "in fine" du bon déroulement de l'ensemble des opérations et seul en capacité de gérer au mieux toutes les contraintes dont lui seul a une vue d'ensemble (et Dieu sait que ce ne sont pas les contraintes qui manquent dans une telle entreprise).


D'aucuns pourront me déclarer un peu raide dans mes positions. Mais pensez-vous qu'on puisse changer un homme âgé de bientôt 70 ans dans son comportement face au chantier de sa vie ?