Pouvoirs publics, élus locaux

François MICLO
rédigé le jeudi 18 mai 2017
Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux
0
Après la jeunesse de Macron, la vieillesse de ses ministres... Moi qui balance entre deux âges, je leur adresse à tous un message : le temps ne fait rien à l'affaire...

N.D.L.R. : ;-)))

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le samedi 20 mai 2017
Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux - Anecdotes
0
Ma dernière "amie Facebook" en date est, à sa demande, Catherine MEUNIER, maire adjointe de Domfront-en-Poiraie, conseillère départementale de l'Orne et vice-présidente du conseil régional de Normandie dont elle préside la commission en charge, entre autres, des énergies renouvelables.

lefigaro.fr
rédigé le lundi 22 mai 2017
Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux - Economie
0
Le gouvernement prêt à abandonner le prélèvement à la source.

N.D.L.R. : Qu'il abandonne donc cette idée de technocrates toujours prompts à compliquer encore les réglementations dont ils nous assaillent et nous étouffent !

Et qu'il abandonne aussi l'idée stupide de polluer nos paysages avec des éoliennes parfaitement inefficaces ! Et, tant qu'on y est, qu'il dégage de ses rangs ce farfelu de M. HULOT :

Ras-le-bol des écolos bateleurs, batteurs d'estrades, irresponsables, sans parler des corrompus !

A ce moment-là, on pourra voir si on peut voter pour les candidats qui se présentent en son nom.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le jeudi 25 mai 2017
Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux - Références culturelles
0
Très intéressante réunion, hier matin, au théâtre de Domfront...

24 mai 2017.

... pour commémorer une gloire locale, disciple de Jules VERNE :

24 mai 2017.

L'arrière-petit-fils de l'écrivain répondait de façon très vivante aux nombreuses questions des élèves du lycée Auguste CHEVALIER, après que plusieurs d'entre eux ont été distingués pour la qualité de leur plume :

24 mai 2017.

Puis, en face du siège du "Publicateur Libre", les officiels ont prononcé des discours...

24 mai 2017.

24 mai 2017.

... alors que la rue de Flers était rebaptisée rue Eugène LELOUVIER :

24 mai 2017.

Bernard DESGRIPPES
rédigé le jeudi 25 mai 2017
Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux - Références culturelles
0
Pierre-Paul,

Commentaires positivement vôtres et images de l'ensemble de la manifestation culturelle intéressantes.
Nous avons vécu un moment magique au théâtre ce 24 mai entre 10 et 11h45.

N.D.L.R. : Tout était parfaitement organisé, en très grande partie grâce à vous qui avez su ranimer la mémoire d'Eugène LELOUVIER et attirer à nous Jean VERNE.

Quant aux photos, toutes ne sont pas de moi, loin s'en faut, notamment celle où l'on aperçoit mes cheveux blancs au théâtre. Je les ai trouvées sur "Facebook", mises en ligne par quelques-uns des élus présents (comme Jean Claude LENOIR ou Catherine MEUNIER) ou bien par les excellents "webmasters" des pages 'Domfront 61700' et 'Ville de Domfront-en-Poiraie'.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le jeudi 25 mai 2017
Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux
0
Je viens de remplir la déclaration de revenus de ma mère (90 ans en septembre).

La question se pose de savoir pourquoi le fisc continue à emmerder des nonagénaires dont tout, dans la situation financière, est stable et d'ailleurs déjà connu des diverses entités derrière lesquelles opèrent les pouvoirs publics (comme le Cesu).

Je le demande donc instamment : ne pourraient-ils mettre un jour une limite à leur connerie ?

La page "Facebook" de 'Ville de Domfront-en-Poiraie' annonce que, lors de la prochaine séance de conseil municipal, seront désignés les représentants de la ville auprès de l'association des "Petites cités de caractère".

En commentaire à ce message, j'avais formulé le vœu que la ville veille à ce que ses représentants aient un minimum de compétence.

Apparemment, c'est trop demander. Mon commentaire a en effet été censuré par le cerbère de service.

Tout donne donc à penser que la municipalité entend continuer à laisser les mains libres à des individus qui oublient que la promotion du patrimoine local ne saurait exclure les manoirs environnants.

Que l'on compte sur moi pour le rappeler, ici et ailleurs, autant de fois et aussi longtemps qu'il le faudra !

P.S. (2 heures plus tard) : en messagerie privée de "Facebook", l'on m'apprend que mon commentaire a été retiré par erreur et l'on m'invite à le redéposer.

A mon avis, ce message de notre site favori est bien parvenu aux élus concernés, donc je m'en tiens là pour le moment.