Pouvoirs publics, élus locaux

lesechos.fr
rédigé le lundi 8 mai 2017
Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux
0
Une élection qui transforme l’image de l’Europe dans le monde

N.D.L.R. : Ce serait sympa que les medias aux mains des ploutocrates arrêtent de nous raconter n'importe quoi. Faut quand même pas rêver ! Aucun problème n'est réglé. Et le président élu n'a pas de majorité parlementaire à ce jour, que l'on sache. Dans ces conditions, il lui faudra un doigté extraordinaire pour faire passer la réforme indispensable du Code du travail. Sauf à la vider de mesures essentielles, bien entendu.

Voici le texte du courriel que je viens d'envoyer au maire de Domfront-en-Poiraie, via le site de la ville :

(début de citation)

Message pour M. Bernard SOUL, maire de Domfront-en-Poiraie

Monsieur le maire,

Ne connaissant pas votre adresse de courriel, je vous communique ci-après la copie de mes échanges du jour avec Laurent MAZURIER, animateur national des "petites cités de caractère" :

(début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mardi 9 mai 2017 14:20
À : PCC France
Objet : RE: Label des "petites cités de caractère"

Cher Monsieur,

Je vous remercie pour cette réponse très claire qui permettra, je l'espère, de remédier à certaines insuffisances du travail des instances de Domfront-en-Poiraie en charge du tourisme.

Il semble en effet que, dans la préparation du dossier de labellisation de Domfront-en-Poiraie au titre des "petites cités de caractère", l'adjointe en charge du dossier ait omis de rappeler l'existence, autour de la citadelle, d'un certain nombre de manoirs, dont plusieurs protégés au titre des monuments historiques et ouverts à la visite du public.

Ce ratage dans la préparation du dossier, que l'intéressée ne reconnaît nullement puisqu'elle continue à affirmer "mordicus" et à répandre autour d'elle l'idée que votre label est strictement réservé aux centres-villes, est fâcheux pour la bonne présentation aux touristes de l'histoire de Domfront et de son patrimoine, du moins lorsque l'on souhaite que ce travail soit fait avec l'intelligence, la culture et la bonne foi souhaitables pour ce rôle.

Il semble d'ailleurs que, dans le prolongement de cette vision obtuse du dossier, l'office de tourisme local ne fasse guère d'efforts pour promouvoir la notoriété des monuments historiques en cause. A titre d'exemple, on a même remarqué des erreurs flagrantes de localisation de deux au moins de ces monuments sur les plaquettes diffusées à grands frais par cet office, erreurs qu'il n'a, hélas, pas davantage été possible de faire corriger.

Je communique la copie de cet échange à M. Bernard SOUL, maire de Domfront-en-Poiraie, en le priant de bien vouloir veiller à une meilleure qualité du travail de ses collaborateurs en charge de la promotion des atouts locaux ainsi que, dans la mesure du possible, de l'office local du tourisme.

Cordialement,

Pierre-Paul FOURCADE



De : PCC France <petitescitesdecaracterefrance@gmail.com>
Envoyé : mardi 9 mai 2017 10:00
À : Pierre-Paul Fourcade
Objet : Re: Label des "petites cités de caractère"

Bonjour,

Pardon de ma réponse tardive, nous avons un congrès national cette semaine qui m'a un peu mobilisé

Le label Petites Cités de Caractère est aujourd'hui attribué à des communes sur la base d'un périmètre protégé qui est en général le cœur de la cité. Cela correspond à des dispositifs relevant du code du patrimoine et du code de l'urbanisme (zppaup, avap, site patrimonial remarquable)

Il arrive parfois que ce périmètre de protection soit étendu à des hameaux ou des monuments éloignés du cœur de ville, mais cela est rare.
Cela correspond aux critères de notre charte qui cherche à valoriser des ensembles architecturaux et urbains davantage que des édifices

Cela n'empêche pas les communes dans leurs actions de valorisation et d'interprétation de prendre en compte d'autres édifices bien évidemment.

Cordialement
Laurent Mazurier



Le mar. 9 mai 2017 à 09:30, Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com> a écrit :

Bonjour !

Auriez-vous l'obligeance de me répondre ?

D'avance merci.

Salutations distinguées,

PPF


De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : lundi 24 avril 2017 08:09
À : petitescitesdecaracterefrance@gmail.com
Objet : Label des "petites cités de caractère"

Bonjour !

Est-il vrai que votre label est réservé aux centres-villes ?

Je vous pose la question car on m'explique qu'à Domfront-en-Poiraie, le périmètre labellisé se limite à la citadelle.

Cela paraîtrait absurde dans la mesure où il ne serait pas tenu compte des manoirs et autres MH situés sur le territoire de la même commune et que tout, sur les plans historique, patrimonial, touristique etc relie à la citadelle.

Merci pour votre réponse.

Salutations distinguées,

PPF
Propriétaire du manoir de la Chaslerie
www.chaslerie.fr

(fin de citation)

Bien cordialement. A très bientôt,

PPF

(fin de citation)

lefigaro.fr
rédigé le mardi 9 mai 2017
Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux
0
François Baroin : «Si nous gagnons les législatives, nous baisserons de 10 % l'impôt sur le revenu».

N.D.L.R. : Ce serait bien d'arrêter la démagogie. Il faudrait d'abord essayer de reprendre enfin le contrôle de la dépense publique.

Cet "illuminé" ne m'inspirait guère confiance mais, avec des propos aussi irresponsables, il n'arrange pas son cas à mes yeux.

Ou alors je ne comprends rien à la politique (hypothèse que l'on ne saurait exclure en l'état du dossier et dans les circonstances de l'espèce).

(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mercredi 10 mai 2017 03:57
À : e.tranchido@crbn.fr
Objet : Politique de la région en faveur du patrimoine

Bonjour !

J'ai appris que notre Région entend "Définir et mettre en œuvre une nouvelle politique en faveur de la préservation, de la restauration et de la valorisation du patrimoine".

Pourriez-vous me donner quelques informations sur les moyens mis en œuvre et la possibilité de les mobiliser, sachant que je restaure dans l'Orne un monument historique classé, ouvert au public tout au long de l'année ?

D'avance merci.

Cordialement,

Pierre-Paul FOURCADE
Manoir de la Chaslerie, La Haute Chapelle, 61700 - Domfront-en-Poiraie
02 33 37 08 10
www.chaslerie.fr

(Fin de citation)

J'ai posé la même question à Catherine MEUNIER, vice-présidente de la Région Normandie et maire-adjointe de Domfront-en-Poiraie.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le mercredi 10 mai 2017
Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux - Références culturelles
0
Il paraît qu'il est question d'un nouveau parti, avec JUPPE et BORLOO, pour passer alliance avec le président élu.

"La guerre est un art simple et tout d'exécution".

P.S. : Vérification faite, la citation exacte est : « l’art de la guerre est un art simple et tout d’exécution ; il n’y a rien de vague, tout y est de bon sens, rien n’y est idéologie. » Manuel du chef – Napoléon

P.S. 2 : Du même (ça pourra toujours resservir) :
- "Ce qui est supérieur en Mahomet, c’est qu’en dix ans il a conquis la moitié du globe, tandis qu’il a fallu trois cents ans au christianisme pour s’établir."
- "Dans les révolutions, il y a deux sortes de gens : ceux qui les font et ceux qui en profitent."

lefigaro.fr
rédigé le mercredi 10 mai 2017
Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux
0
Frédéric Mitterrand : «La France va être amoureuse de Macron».

N.D.L.R. : Tiens, en voilà encore un qui se prend pour la France. Heureusement pour la vertu du héros, Brigitte veille.

0
Réunion hier après-midi, à ma demande, à la mission locale de Flers. C'était la première fois que je rencontrais son directeur, M. LERESTIF et ma correspondante habituelle, Mme LEROYER.

La réunion s'est déroulée dans un excellent climat et a été très utile puisqu'elle a permis de faire le point sur les problèmes rencontrés par l'A.D.D.O.O.E. et d'évoquer les progrès que marque l'APIJOMM par rapport à cette dernière.

En ce qui concerne l'A.D.D.O.O.E., il semble qu'un rapport de l'inspection du travail ait entraîné le blocage du dossier. J'ai fait part de mon grand étonnement de découvrir l'existence de ce rapport et, surtout, de son contenu, tel qu'il m'a été résumé, puisqu'il semble être ni plus ni moins qu'un tissu d'âneries dont on peut se demander où elles ont pu être glanées. A l'évidence, si ce document m'avait été communiqué comme cela aurait semblé normal, on aurait évité bien des malentendus et, de la part de la DIRECCTE, des décisions aberrantes.

S'agissant de l'APIJOMM, j'ai expliqué que, tirant parti de l'expérience malheureuse de l'A.D.D.O.O.E. qui aura ainsi essuyé les plâtres, tout y était fait pour fournir à des jeunes un excellent cadre pour se former utilement. M. LERESTIF m'a suggéré que le futur président de l'APIJOMM, prenne contact avec la directrice de l'UD61 de la DIRECCTE. Je vais donc prier Hugues HOURDIN, qui a bien voulu accepter le principe de me relayer, de se munir de sa canne et de son chapeau pour rendre visite à Mme GUILLEMOT-RIOU à Alençon afin d'éclairer son appréciation du dossier. Je l'accompagnerai sans doute.

Dans l'immédiat, je vais rédiger le compte rendu de cet entretien et l'adresser à toutes les personnes qui ont bien voulu se pencher sur le berceau de l'APIJOMM, dont Jean Claude LENOIR, Christophe de BALORRE et Jean-Marc BISSON, de manière à les rassurer puisque, comme moi, ils ne manquaient pas d'être perplexes à propos du traitement du dossier depuis un bon trimestre.