Message #45828

lefigaro.fr
rédigé le jeudi 18 avril 2019
Désultoirement vôtre ! - Pouvoirs publics, élus locaux
«On va intégrer une école qui n’existera plus?» Le désarroi des étudiants qui préparent l’ENA.

N.D.L.R. : Encore une mesure "poudre aux yeux", il n'y a plus que les plans com pour diriger ce pays. Ras le bol de toute cette com-nerie !

Le problème, ce n'est pas l'E.N.A., ni les énarques, mais le renoncement des politiques, trop absorbés à flatter le populo au quotidien, à endiguer la prolifération des normes. Tout ça leur permet de donner l'illusion qu'ils traitent les problèmes. En fait, ils ne font qu'ajouter des strates et des strates à l'administraaaâââtion, c'est-à-dire qu'ils enfoncent le pays dans une spirale de sclérose en multipliant, faute de vouloir faire autre chose, les emplois bureaucratiques.

Et si, au lieu d'attendre des hauts fonctionnaires qu'ils créent, en permanence et à tire-larigot, des normes supplémentaires, on leur donnait enfin, dès leur formation, la priorité d'en supprimer un maximum ?

Ou alors il faudra espérer le dépérissement de toutes ces usines à gaz, sous leur propre poids. Mais ça risque de durer encore un long moment.

Commentaires