Abords, Avenue, terrasse

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mercredi 9 Février 2022
Arboriculture-horticulture - Abords, Avenue, terrasse - Désultoirement vôtre ! - Anecdotes
0
On retrouve facilement le bois récemment volé à la Chaslerie :

9 février 2022.

9 février 2022.

9 février 2022.


Il suffit de suivre les traces qu'un voyou et ses complices ont laissées sur le terrain lors du transport du butin :

9 février 2022.

9 février 2022.

9 février 2022.

9 février 2022.


Faites-moi confiance, une fine équipe ne devrait pas tarder à apprendre de quel bois je me chauffe.

Remarque spirituelle, n'est-ce pas ?
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Dimanche 13 Février 2022
Journal du chantier - Arboriculture-horticulture - Abords, Avenue, terrasse - Désultoirement vôtre ! - Anecdotes
0
Dès la réception de ma lettre recommandée de mise en demeure, Hervé et Jérémy LEMOINE, dirigeants de mon fermier, le "G.A.E.C. du Nord", ont souhaité me rencontrer "pour mieux communiquer".

Avec mon accord, ils sont passés me voir hier matin. Ce sont des travailleurs honnêtes et durs à la tâche. Lors de cet échange, j'ai remarqué la maturité et le caractère posé de Jérémy, neveu d'Hervé et que, jusque là, je ne connaissais guère que de vue, bien que j'aie signé leur bail rural à long terme il y a trente ans. Je les ai informés que, sans qu'ils soient visés au premier chef contrairement à une autre personne, j'ai déposé plainte auprès de la gendarmerie nationale pour "viol de propriété privée et vol avec dégradations", ce qui pourrait se traduire par une enquête.

La discussion a été franche mais le ton parfaitement respectueux de bout en bout, Hervé insistant bien sur ce qualificatif à mon égard. Ils ont, de bonne foi, reconnu que des erreurs ont été commises et assuré qu'ils sont prêts à réparer pour la part qui leur incombe.

De mon côté, il faudra que je parle à Francis de l'enlèvement de chênes morts et à Igor, quand il sera disponible, d'une réparation à un muret. Ces interventions devraient pouvoir se passer en bonne harmonie avec l'estimable famille LEMOINE.
Des arrêtés de subvention de l'Etat arrivent prochainement à expiration, celui relatif à la première tranche de restauration des menuiseries extérieures du logis et celui prévoyant que la cage d'escalier soit enduite de chaux. La D.R.A.C. a proposé de substituer aux deux arrêtés relatifs aux menuiseries, dont elle reconnaît de fait les imperfections, un nouvel arrêté dont le contenu pourrait être repensé. Je souhaiterais qu'à cette occasion, la question des "poutres pourries" soit enfin réglée.

Je suis passé voir Arnaud PAQUIN hier à son cabinet d'Avranches. Il connaît bien notre chantier favori et considère comme moi, d'une part, que le traitement des "poutres pourries" est un préalable nécessaire à la restauration d'une fenêtre du logis et, d'autre part, qu'il serait sous-optimal d'enduire la cage d'escalier avant d'y restaurer les menuiseries ou de passer les tuyaux de chauffage. Tant qu'à fusionner les deux premiers arrêtés, il suggère même que le nouvel arrêté à prendre, en substitution des deux premiers, couvre également la question des enduits de la cage d'escalier, ce qui me semblerait en effet de bon sens.

Compte tenu de l'urgence, j'ai demandé à Arnaud PAQUIN, qui accepte d'assurer la maîtrise d’œuvre de la restauration des menuiseries extérieures du logis, de prendre à ces sujets l'attache de la D.R.A.C. afin que ces travaux puissent enfin être réalisés dans les meilleurs délais.

Aucun autre engagement n'a été pris entre nous deux, ni de ma part, ni de la sienne, sur la suite du chantier.

Quant à La SVAADE et moi, nous estimons toujours indispensable que, pour commencer et dans les meilleurs délais :
- un architecte du patrimoine puisse dialoguer utilement avec le bureau d'études "Bee +" afin qu'après la région Normandie (qui en a accepté le principe), l'ADEME puisse subventionner notre installation de chauffage par aquathermie et le service régional d'archéologie mettre un terme à son intervention dans ce dossier ;
- une étude préalable d'ensemble fournisse, sur la base du projet architectural existant, le chiffrage par grandes masses des travaux à mener en vue de finir la restauration de la Chaslerie, dépendances (aménagées comme résidences d'artistes) incluses.

Sur ces deux derniers sujets, comme sur leur aval, nous n'en sommes toujours qu'à la phase des discussions. Nous cherchons de concert (rejoints très bientôt, je l'espère, par mon aîné) à nous entourer des meilleurs conseils, tout en facilitant leur nécessaire coordination. Que ceci soit clair pour tout le monde !
J'ai mis fin ce matin à ma recherche de solutions pour obtenir d'un jeune architecte du patrimoine, par ailleurs ingénieur thermicien, qu'il daigne s'occuper de la relation avec le bureau d'études "Bee +" et avec l'ADEME.

Par voie de conséquence, je rendrai visite mercredi matin à Gregory VANNOBEL, de "Bee +", dans ses locaux près de Rennes afin de définir la poursuite de sa mission.

La veille, Arnaud PAQUIN sera passé à la Chaslerie. En liaison avec Xavier MEYER, nous évoquerons les tâches que je souhaiterais lui confier, y compris d'être à mes côtés le correspondant de "Bee +" pour que nous puissions tirer le meilleur parti du travail de ce bureau d'études.
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : lundi 7 mars 2022 16:48
À : sip-sie.domfront <sip-sie.domfront@dgfip.finances.gouv.fr>
Objet : RE: Message pour M. Arnaud DECOURS

Monsieur,

Merci pour ces éléments de réponse.

Je tiens néanmoins à vous manifester mon étonnement devant le fait que l'administration fiscale semble me tenir responsable de coupes de bois, même à titre forfaitaire, qui auraient eu lieu sur le territoire de la commune de Champsecret.

La vérité est que je n'ai strictement rien à voir avec les arbres qui poussent ou ont poussé à Champsecret, pour la bonne et simple raison que je n'y ai jamais été propriétaire de quoi que ce soit.

Cordialement,

PPF

___________________________________________________________________________________

De : sip-sie.domfront <sip-sie.domfront@dgfip.finances.gouv.fr>
Envoyé : lundi 7 mars 2022 16:33
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Objet : Re: Message pour M. Arnaud DECOURS

Bonjour,

concernant les revenus forfaitaires forestiers, la coupe de bois n'est pas un élément nécessaire.
En effet, ce régime forfaitaire s'applique quelle que soit l'importance des propriétés exploitées, que les propriétaires de bois et forêts soient ou non exploitants agricoles, qu'ils aient vendu du bois ou non (en contrepartie, les revenus réels provenant des ventes de coupes de bois ne sont soumis à aucune déclaration pour ces usagers).

Le montant à reporter sur votre déclaration d'impôt sur les revenus, est identifiable sur votre avis de taxe foncière dans la rubrique "Base du forfait forestier".

Aussi, concernant les impôts fonciers, nous n'avons plus cette compétence depuis le 01.09.2021. En conséquence, je vous invite à vous rapprocher du centre des impôts fonciers situé à Argentant, dont les coordonnées, figurent sur votre dernier avis de taxe foncière.

En vous souhaitant bonne réception.

Bien Cordialement.
DGFIP Julien Poisson
Inspecteur des Finances Publiques
SIP de Domfront
4 Rue Du Mont Margantin 61700 DOMFRONT EN POIRAIE Tel: 02.33.30.27.08
Fax: 02.33.30.27.02

____________________________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade
Envoyé : lundi 7 mars 2022 10:02
À : sip-sie.domfront@dgfip.finances.gouv.fr <sip-sie.domfront@dgfip.finances.gouv.fr>
Objet : Message pour M. Arnaud DECOURS

Monsieur,

Par lettre envoyée le 23 février dernier à mon adresse à Paris, vous m'informez avoir relevé sur ma déclaration de revenus relative à l'année 2020 des "erreurs et anomalies" tenant à mes prétendus "revenus forfaitaires provenant de la coupe de bois situé à Champsecret".

Afin de me permettre de préparer la réponse que cette lettre appelle de ma part, je vous prie de m'indiquer d'où vous tenez l'information que j'aurais coupé du bois à Champsecret en 2020.

Par ailleurs, je sollicite un rendez-vous pour clarifier la situation de mes bois en matière d'impôts fonciers. Il semble en effet qu'à ce sujet, l'administration fiscale ne tienne pas compte des plantations que j'ai fait réaliser, alors qu'elle paraitrait devoir être informée de celles-ci, ne serait-ce que parce que ces plantations, documentées par un P.S.G., ont bénéficié de subventions publiques.

Je vous prie d'agréer, Monsieur, l'expression de ma considération distinguée.

Pierre-Paul FOURCADE

(Fin de citation)
Pour le plus grand intérêt de Guguss-Chien-De-Chantier, Philippe JARRY est venu, tôt ce matin, sonder le sol du haut de l'allée historique :

7 mars 2022.

7 mars 2022.

7 mars 2022.

7 mars 2022.


Il a creusé sur 1,30 m de profondeur...

7 mars 2022.

... et considère qu'il n'y aurait pas de difficulté particulière à prévoir là les fondations de pilastres de trente tonnes chacun.

Je compte néanmoins interroger à ce sujet le bureau d'études "Bee +" après-demain.
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : jeudi 10 mars 2022 22:20
À : CHEVILLON Anne
Cc : MERCIER Isabelle ; Hugues HOURDIN ; Xavier MEYER ; C.F. ; T.F. ; Arnaud TIERCELIN
Objet : Déclaration préalable de travaux sur monument inscrit ("travaux non soumis au droit de l'urbanisme").

Madame,

Arnaud TIERCELIN, appelé ce matin, me dit que c'est à vous que je dois adresser le Cerfa 15459*02 relatif au projet dont je souhaitais vous entretenir.

Je vous prie donc de trouver ci-joint ce formulaire rempli à toutes fins utiles.

Le projet dont il s'agit concerne l'allée historique du manoir de la Chaslerie, inscrite à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques par arrêté préfectoral du 26 octobre 1993.

Je souhaiterais, en qualité de maître d'ouvrage :
- remettre en état sa chaussée tout en la recentrant ;
- implanter au Sud de son emprise, donc à environ 500 mètres des bâtiments sur cour du manoir, une paire de pilastres inspirés de ceux de l'ancien château de Maleffre (Sarthe), pilastres dont vous trouverez des photos notamment sous le lien suivant : https://www.chaslerie.fr/recherche?q=ar%C3%A7onnay

Ces travaux auraient lieu dans les meilleurs délais. Ils auraient à mes yeux trois objectifs :
- redonner à cette allée sa fonction principale d'usage aisé et manorial, perdue depuis longtemps (bien qu'elle ait été bitumée très superficiellement il y a 70 ans environ et pour partie seulement) et encore mise à mal par le dernier remembrement de La Haute Chapelle (il y a environ 25 ans), raté localement, du moins selon moi ;
- me permettre, au moment où mon aîné m'a promis de me relayer très prochainement comme propriétaire de la Chaslerie (au moins pour les bâtiments sur cour), de fêter sa prise de possession des lieux par un cadeau de bienvenue de ma part tandis que je me replierais, en prévision de mes vieux jours, dans la dépendance appelée cave de la Chaslerie ; j'indique que là, dans le prolongement d'un permis de construire obtenu il y a une trentaine d'années par Nicolas GAUTIER, alors A.B.F. de l'Orne, Arnaud PAQUIN, architecte du patrimoine, serait chargé des quelques aménagements intérieurs qui restent à y réaliser ;
- me donner de la flexibilité dans la gestion fiscale du chantier pour la part qu'il me resterait à en financer, en me permettant de programmer la réalisation de ces travaux-ci avant que ne soient définis précisément (avec toutes les autorisations nécessaires) les travaux lourds sur le manoir et la ferme pour lesquels des études préalables devraient être très prochainement réalisées par Arnaud PAQUIN.

Pour ces travaux-ci, je ne sollicite pas de subvention de l'Etat compte tenu de la réponse préalable que m'a faite ce matin M. TIERCELIN.
Qu'il soit cependant clair que, si la doctrine évoluait, la demande suivrait.

Bien cordialement,

PPF

____________________________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : jeudi 10 mars 2022 08:43
À : CHEVILLON Anne
Cc : MERCIER Isabelle ; Hugues HOURDIN ; Xavier MEYER ; C.F. ; T.F. ; Arnaud TIERCELIN
Objet : RE: Demande de rendez-vous

Madame,

Merci beaucoup pour cet éclairage.

Je vais donc chercher à joindre Arnaud TIERCELIN pour lui signaler les derniers développements du dossier de la Chaslerie, qui évolue très vite et très bien en ce moment, et j'en suis le premier satisfait.

Bien cordialement,

PPF

___________________________________________________________________________________

De : CHEVILLON Anne
Envoyé : jeudi 10 mars 2022 08:39
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Cc : MERCIER Isabelle
Objet : RE: Demande de rendez-vous

Bonjour Monsieur Fourcade,

Les autorisations de travaux sur MH relèvent toutes du niveau régional. L’Udap est cependant « guichet unique », il réceptionne les demandes, formule éventuellement ses observations et les transmet toutes au niveau régional.

Entre UDAP et CRMH (tous 2 rattachés à la Drac), la répartition du suivi des opérations n’est pas juridiquement fixée. C’est une organisation interne. Il est vrai qu’à une époque, l’UDAP était plutôt référent sur les inscrits et la CRMH sur les classés, mais cette répartition peut évoluer, notamment quand un monument bénéficie d’une protection mixte comme la Chaslerie. Cela vous permet d’avoir un interlocuteur privilégié unique et cela permet une coordination plus simple.

Bien cordialement,

Anne Chevillon

___________________________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mercredi 9 mars 2022 17:52
À : CHEVILLON Anne <anne.chevillon@culture.gouv.fr>
Cc : MERCIER Isabelle
Objet : RE: Demande de rendez-vous

Madame,

Merci pour cette réponse. Je croyais que l'instruction des demandes de permis pour travaux sur parties inscrites relevait de l'UDAP et de son A.B.F.

De quand date cette réforme qui m'avait échappé ?

Bien cordialement,

PPF

___________________________________________________________________________________

De : CHEVILLON Anne
Envoyé : mercredi 9 mars 2022 16:30
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Cc : MERCIER Isabelle
Objet : RE: Demande de rendez-vous

Bonjour Monsieur Fourcade,

J’ai relayé votre demande à la CRMH, en charge du suivi de vos projets sur les parties protégées MH (inscrites et classées)

Le standard téléphonique est en effet fermé l’après-midi et nous avons parfois des soucis de transferts automatiques d’appels le mercredi, jour où la personne chargée de l’accueil est absente. Je vous prie de bien vouloir nous en excuser.

Si vous souhaitiez aussi aborder des questions relatives au bâti non MH ou aux abords, je peux vous proposer un RDV le 17 mars à 11h30 ou le 24 mars à 11h00 ou à 15h30 à l’Udap.

Bien cordialement,

___________________________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mercredi 9 mars 2022 14:42
À : CHEVILLON Anne
Cc : Xavier MEYER
Objet : Demande de rendez-vous

Madame,

N'arrivant pas, malgré de nombreux essais, à joindre l'U.D.A.P. de l'Orne par voie téléphonique, je vous écris pour solliciter un rendez-vous.

Je souhaiterais vous expliquer l'état du dossier de restauration de la Chaslerie. Il y a en effet de nombreuses nouvelles depuis que nous l'avons évoqué, certaines relatives directement à des parties inscrites.

Je mets en copie Me Xavier MEYER, vice-président de l'association qui est intéressée par ce chantier ; il pourrait, si vous le permettez, m'accompagner.

Bien cordialement,

PPF

(Fin de citation)
(Début de citation)

De : Meyer Xavier
Envoyé : vendredi 11 mars 2022 14:44
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Objet :

Cher Pierre-Paul
Puisse le projet de cette porte monumentale signifier, par l’avenue que vous tracez, l’entrée effective et active de votre fils aîné dans le dossier de « La Chaslerie » porté par vous à bout de bras depuis si longtemps !
Amicalement.
Xavier Meyer

___________________________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : vendredi 11 mars 2022 13:42
À : Meyer Xavier
Objet : RE: Divers

Cher Xavier,

Vous ne serez pas surpris que mes priorités soient un peu différentes à propos de cette démarche. J'y vois surtout deux avantages :
- mettre un peu de pression sur (...) ; il est vrai que la "conjoncture" n'incite guère à l'optimisme, ni lui, ni personne ;
- me mettre en position, si possible, de solliciter pour cette allée des subventions de la région (20 %, ce n'est pas rien).

Quant à l'Udap, elle reçoit les demandes de permis et d'autorisations et peut donner son avis à la Drac.
Normalement, pour ce dossier, il ne devrait pas y avoir de problème. C'est en tout cas ce que j'imagine.

Amicalement,

PPF

____________________________________________________________________________________

De : Meyer Xavier <axmeyer@hotmail.com>
Envoyé : vendredi 11 mars 2022 13:30
À : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Objet : Divers

Cher Pierre-Paul
Je vous félicite de votre démarche auprès de la D.R.A.C., notamment concernant la porte monumentale de l’avenue. Cela sécurise l’opération à l’égard non seulement de l’Administration mais également des tiers … De plus, malgré le caractère fastidieux de ces formalités, cette réglementation permet de garantir l’environnement du bâti de qualité et d’avoir une action contre ceux qui détruisent le patrimoine par des constructions et des démolitions sauvages…
Quant à la question du champ de compétence de l’ UDAP, j’avoue ne pas savoir ce qu’il en est désormais suite à vos échanges …
Amicalement.
Xavier Meyer

(Fin de citation)
Hier matin, en présence de Xavier MEYER, j'ai reçu la visite de Guillaume BOISANFRAY, tailleur de pierre et membre de "Les Chantiers de Demain - Coopérative d'Activité et d'Emploi" basée à Canisy (Manche). Guillaume intervient également sur le vieux bois. Nous avons évoqué trois chantiers qui pourraient lui être confiés :
- le plus urgent serait de monter trois cloisons en colombage au 1er étage de la cave et sur le modèle de celles du rez-de-chaussée de ce bâtiment ; ce travail sera conditionné par l'encombrement final de la trémie de l'escalier, question qui, avec le dessin de ce dernier, devra être traitée préalablement par Arnaud PAQUIN. Sur ces trois cloisons, je prévois que les portes soient dotées d'impostes afin que puisse circuler au maximum la lumière des lucarnes ; je n'exclus pas, dans ces parois et pour la même raison, d'autres ouvertures (un genre de fenêtres) donnant sur la lucarne de la cage d'escalier ;
- dès qu'Igor, désormais auto-entrepreneur, aura remis en état la maçonnerie et la menuiserie des auges de la future chaufferie centrale, la reconstitution dans les règles de l'art de la cloison intérieure massacrée par mon futur voisin dans la chapelle, ce propriétaire qui a sévi ici au milieu du siècle dernier ;
- en haut de l'allée historique, l'implantation de deux pilastres copiés sur ceux de l'ancien château de Maleffre. Guillaume BOISANFRAY, qui préparera un nouveau devis, nous a signalé le devers du terrain à l'endroit prévu pour cette implantation, devers qui devra être corrigé avant son intervention à cet endroit ; cette dernière pourrait s'étaler sur deux ou trois ans.

Plus tard hier, j'ai reçu le dernier devis du bureau d'études "Bee +" pour la fin de leur mission relative aux fluides de la Chaslerie. Ouille ! Je devrais étudier ce devis et réagir avant la réunion prévue mardi prochain avec Arnaud PAQUIN en compagnie de Grégory VANNOBEL, mon interlocuteur chez "Bee +".
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mercredi 30 Mars 2022
Journal du chantier - Administration - Maçonnerie-carrelage - Terrassement - Sculpture - Abords, Avenue, terrasse
0
La L.R.A.R. reçue ce matin...

... appelle de ma part l'interrogation suivante :

(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade
Envoyé : mercredi 30 mars 2022 11:20
À : anne.chevillon@culture.gouv.fr <anne.chevillon@culture.gouv.fr>
Cc : Xavier MEYER ; C.F. ; T. F., A.-V. F.
Objet : LRAR du conservateur régional du patrimoine

Madame,

Je reçois ce matin, sous forme d'une lettre recommandée, des nouvelles du conservateur régional des monuments historiques, M. Philippe ROCHAS, qui réclame que je vous transmette des documents dénommés "MH100, MH102, MH103, MH104, MH105, MH106 et MH109".

Je croyais qu'en France l'administration avait l'obligation de s'exprimer en français.

Comme même "Google" s'avère incapable de me donner une traduction et que M. Philippe ROCHAS désigne votre service comme destinataire nécessaire de tels documents, j'imagine que vous comprenez de quoi il s'agit. Je vous serais donc reconnaissant et vous prie de bien vouloir me l'indiquer afin que j'examine, notamment à l'âge et dans les circonstances qui sont les miens, la suite à donner éventuellement à cette forme de missive.

Je vous prie d'agréer, Madame, l'expression de mes respectueuses salutations.

Pierre-Paul FOURCADE

(Fin de citation)

P.S. (à 12 h 20) : Suite :

(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mercredi 30 mars 2022 12:16
À : anne.chevillon@culture.gouv.fr <anne.chevillon@culture.gouv.fr>
Cc : Xavier MEYER ; C.F. ; T. F. ; A.-V. F.
Objet : RE: LRAR du conservateur régional du patrimoine

Madame,

Après d'intenses consultations via "Google", j'ai fini par trouver un document administratif de 10 pages (pas une de moins) indiquant de quoi il retournerait à travers ces sigles.

Je les passe en revue, non sans vous prier de vous reporter à mon courriel initial de saisine au titre de ce dossier relatif à des travaux qui seraient menés à mes frais exclusifs sur l'allée principale de la Chaslerie, telle que celle-ci a, comme la conservation régionale et vos services en sont informés, été inscrite à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques par arrêté préfectoral du 26 octobre 1993 :

"MH100" = Le titre de propriété ou, le cas échéant, le mandat ou le titre d'habilitation
Ce long document est connu depuis trente ans au moins des services extérieurs de l'Etat en charge des monuments historiques. S'ils l'ont égaré, ils devraient pouvoir s'en procurer une copie auprès d'un autre service de l'Etat, celui en charge de l'enregistrement.

"MH102" = Un descriptif quantitatif détaillé
Tous détails utiles vous ont déjà été fournis lors de ma demande d'autorisation par courriel à votre adresse.
Je pourrais, si vous êtes fondée à l'exiger, vous communiquer les devis. Je rappelle toutefois que je n'ai pas sollicité de subvention de la part de l'Etat. Donc il serait souhaitable de m'expliciter les raisons d'une insistance à ce sujet.

"MH103" = Un plan de situation
Tous détails vous sont connus, ne serait-ce que grâce à l'inscription de l'allée et à mon courriel susmentionné.

"MH104" = Un plan de masse (état existant et état projeté coté dans les trois dimensions)
Vous ayant déjà fourni une représentation 3-D du type de pilastres envisagé et indiqué que l'implantation se ferait en haut de l'allée, je ne vois rien à ajouter.

"MH105" = Un dossier photographique
Je vous ai déjà communiqué un dossier complet, notamment sur les pilastres de l'ancien château de Maleffre (Sarthe) qu'il s'agirait de copier.

"MH106" = Un plan en coupe
Tous détails qui vous ont déjà été communiqués me paraissent de nature à suffire à une bonne instruction du dossier.

"MH109" = Les documents graphiques des extérieurs
Vous disposez déjà, grâce à mon courriel susmentionné, de tous éléments qui paraissent utiles.

Au total, je suis informé que le président de la République s'est récemment donné comme règle de conduite, au moins sur un autre sujet, d'"emmerder les Français".
Pour ma part, je trouvais beaucoup plus digne et responsable la recommandation du président POMPIDOU, sur des sujets comparables, d'"arrêter d'emmerder les Français".

Je vous serais donc particulièrement reconnaissant de vous efforcer, y compris en usant de votre influence au niveau de la conservation régionale des monuments historiques et de son responsable, à retenir, de ces deux recommandations, celle qui vous paraîtra la plus respectueuse de l'intérêt des monuments dont vous avez l'honneur et l'attribution d'être en charge.

S'agissant de la Chaslerie, vous savez que l'intérêt du monument a toujours été et est toujours ma ligne directrice essentielle.

Si, néanmoins, vous deviez estimer votre information sur ce dossier particulier encore insuffisante, je vous prierais de bien vouloir me l'indiquer.

Je vous prie d'agréer, Madame, l'expression de mes respectueuses salutations.

Pierre-Paul FOURCADE

(Fin de citation)
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mercredi 6 Avril 2022
Arboriculture-horticulture - Abords, Avenue, terrasse
0
Didier, qui avait disparu de la circulation depuis plusieurs semaines, est de retour : j'entends sa tronçonneuse qui poursuit les éclaircies.

P.S. (à 11 h 30) : On a retrouvé l'artiste :

6 avril 2022.

6 avril 2022.

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mercredi 6 Avril 2022
Journal du chantier - Terrassement - Arboriculture-horticulture - Abords, Avenue, terrasse
0
Mon attention ayant été attirée par la région Normandie sur la possibilité d'obtenir des subventions européennes lorsqu'on crée ou entretient des allées forestières, j'ai montré cette après-midi à M. Jean-Sébastien GOMANT, en poste à la D.D.T. (ancienne D.D.A.) d'Alençon, en quoi consisteraient mes besoins en la matière. Nous avons notamment parcouru l'allée historique et celle qui, passant par "les Martiens", descend jusqu'aux terres louées.

Excellent contact, il faudra toutefois que je sollicite et reçoive un feu vert de l'U.D.A.P. de l'Orne puisque la seconde allée se trouve dans le périmètre de 500 mètres autour de parties protégées et que le P.S.G. en vigueur ici depuis 2019 n'a hélas pas purgé cette partie du dossier, ceci par simple oubli de ma part. J'ai donc immédiatement demandé un rendez-vous à Mme CHEVILLON, A.B.F. de l'Orne.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Vendredi 8 Avril 2022
Journal du chantier - Administration - Terrassement - Abords, Avenue, terrasse
0
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : vendredi 8 avril 2022 17:03
À : CHEVILLON Anne <anne.chevillon@culture.gouv.fr>
Cc : MERCIER Isabelle <isabelle.mercier@culture.gouv.fr>
Objet : Re: Chaslerie - Demande de rendez-vous

Merci Madame, je ferai comme vous le dites.
Bonnes vacances.
Bien cordialement,
PPF

Envoyé de mon Galaxy A32 5G Orange
Télécharger Outlook pour Android

______________________________________________________________________________________________________

From: CHEVILLON Anne <anne.chevillon@culture.gouv.fr>
Sent: Friday, April 8, 2022 4:08:42 PM
To: Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Cc: MERCIER Isabelle <isabelle.mercier@culture.gouv.fr>
Subject: RE: Chaslerie - Demande de rendez-vous

Bonjour Monsieur Fourcade,

Cette modification des abords du monument relève de la déclaration préalable de travaux à déposer en mairie.

Mon agenda est hélas très chargé (mais aussi parce que je suis en congés la semaine prochaine) et si vous souhaitez un rendez-vous, cela pourra être seulement à l’Udap, le 3 mai à 16h00 ou bien le 5 mai à 9h30 ou bien le 11 mai matin.

Connaissant l’esprit dans lequel vous travaillez sur le domaine, je suppose que ce projet ne devrait pas poser de difficulté particulière et vous pourriez peut-être gagner du temps en m’adressant des documents graphiques pour que nous puissions échanger à distance.

Bien cordialement,

Anne Chevillon

______________________________________________________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mercredi 6 avril 2022 17:04
À : CHEVILLON Anne <anne.chevillon@culture.gouv.fr>
Cc : Xavier MEYER ; C. F. ; T. F. ; A.-V. F.
Objet : Chaslerie - Demande de rendez-vous

Madame,

Pourrais-je vous rencontrer pour évoquer le chantier de la Chaslerie, notamment la création d'une allée forestière qu'on avait oublié d'évoquer lors de l'élaboration du P.S.G. ?

Bien cordialement,

PPF

(Fin de citation)
Carole et moi suivons un cycle du "Fogefor" afin de nous former à la gestion de nos bois. Pour moi, c'est la seconde fois mais l'intérêt de ce cycle est tel que je n'ai pas hésité à repiquer.

Lors de la séance d'hier, les formatrices nous ont recommandé trois ouvrages que je verrais très bien trôner dans le futur "bureau-bibliothèque-de-mes-rêves" (dont la dernière implantation prévue est au premier étage de la cave, affaire à suivre) :

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Samedi 9 Avril 2022
Journal du chantier - Arboriculture-horticulture - Abords, Avenue, terrasse
0
Carole est à juste titre excédée par l'état actuel de la cour :

9 avril 2022.


On sait que le chantier de restauration y est bloqué depuis plus de deux ans, le conservateur régional des monuments historiques ayant jugé opportun d'arriver sur les lieux flanqué du service régional d'archéologie. Ceci à la suite de la découverte accidentelle des restes d'un ancien pavement très dégradé mais qui avait été classé fortuitement parmi les monuments historiques :

9 avril 2022.

9 avril 2022.

9 avril 2022.


Afin que les hôtes de La SVAADE n'aient plus sous les yeux la lèpre de ce chantier interrompu d'une façon si oblique, elle a décidé de prendre les choses en mains. Voici, pour commencer, le gravier qu'elle s'est offert :

9 avril 2022.