Abords, Avenue, terrasse

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Samedi 24 Septembre 2022
Journal du chantier - Terrassement - Abords, Avenue, terrasse
0
Philippe JARRY est passé me montrer ce matin trois échantillons de gravier pour l'empierrement de l'allée historique, issus de ses fournisseurs habituels.

Aucun ne me convient, ils sont trop noirs et je souhaite un matériau dont la couleur soit proche de celle des pierres du manoir favori.

Philippe me propose de revenir avec un engin pour sonder l'ancienne carrière qui se trouve sur mes terres (à 500 mètres au Sud du manoir) et qui, avec une autre (située chez un voisin, à 500 mètres au Nord), a manifestement servi à la construction de la Chaslerie. La pierre restante y étant largement décomposée, il suffirait, pour faire notre bonheur, de la broyer en roulant dessus avec un appareil à chenilles.

Touchons du bois !

Philippe m'indique qu'il pourrait lancer ce chantier à la mi-octobre. Quand je lui fais remarquer qu'on parlait jusque là de septembre, il objecte, avec un fin sourire, que depuis le temps que la restauration de cette allée donne lieu à des échanges entre nous, on n'est plus à quinze jours près.

Objection imparable !
Et si, pour les retards, il ne s'agissait que de l'allée...