A la Chaslerie

Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Vendredi 14 Septembre 2018
Vie de l'association - Animation, fêtes, visites - Annonces - A la Chaslerie
0
Toutes les années précédentes, pour les "Journées du Patrimoine", je me tenais à l'intérieur de la chapelle, appuyé contre l'autel, et je dialoguais avec les visiteurs, eux assis sur ses bancs. Pendant ce temps, debout dans la cour, Carole s'adressait aux groupes intéressés. Nous finissions la journée exténués.

Cette année, les choses seront un peu différentes car j'entends montrer, ce dimanche après-midi, ce qu'est un chantier de restauration comme celui-ci, du moins dans le logis, et en particulier les accomplissements de l'entreprise BODIN sur les granits. Nous n'irons toutefois pas dans le colombier car son premier étage est actuellement dangereux, l'accès à l'escalier supposant en outre de cheminer entre les meubles et ustensiles de cuisine amassés hier dans l'ancien salon "de la belle-mère".

Quant à l'affluence, je n'anticipe pas qu'elle soit nombreuse ici cette fois-ci puisqu'il n'y a eu aucun effort de publicité ou d'animation particulier alors qu'aux mêmes heures, le "Septembre musical de l'Orne" organise un concert de musique religieuse russe à l'église Saint-Julien de Domfront.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Vendredi 12 Octobre 2018
Vie de l'association - Nouvelles associations - Annonces - A la Chaslerie
0
J'ai oublié de signaler ici que deux de nos associations favorites tiendront leur Assemblée Générale demain après-midi à la Chaslerie :
- je passerai à mon ami Hugues HOURDIN le relais à la présidence, que j'assurais par intérim, de l'« Association pour la restauration, la défense et l'animation du manoir de la Chaslerie » ;
- l'« Association pour l'insertion professionnelle des jeunes dans l'Ouest Ornais, le Sud Manche et le Nord Mayenne (APIJOMM)» transférera son siège de notre manoir favori à la maison des associations de Domfront-en-Poiraie.
L' Association des Maires Ruraux de France a décidé de mettre en place, au vu des mouvements de revendications du moment, des cahiers de recueil des "doléances et propositions des habitants ruraux" dans toutes les Mairies des territoires ruraux.

Le recueil des informations qui était prévu initialement pour la seule journée du samedi 8 décembre vient d’être prolongé jusqu'au samedi 15 décembre. Ces cahiers de doléance seront transmis aux Préfets dans chaque département ainsi qu'aux parlementaires (députés et sénateurs).

Ces cahiers sont une occasion supplémentaire pour les adhérents et les sympathisants de nos associations :

- de se prononcer pour une transition énergétique respectueuse de nos paysages et de notre qualité de vie,

- de demander que les taxes prélevées au motif de la transition énergétique soient réutilisées en priorité en milieu rural, dans les zones périurbaines et dans les petites villes pour des projets à taille humaine privilégiant les habitants, l'amélioration du cadre de vie et les emplois locaux,

- de dénoncer les nuisances créées par les sites éoliens en fonctionnement.

Vent de Colère ! Fédération Nationale

N.D.L.R. : Tout cela me paraît globalement justifié. Je soutiens !

J'ai toutefois un regret et il est de taille : pourquoi réclamer (au point 2) encore plus d'Etat quand, à l'évidence, l'Etat a failli ?
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Samedi 5 Janvier 2019
Annonces - A la Chaslerie
0
Je viens de profiter de messages parus sur "Facebook", l'un relatif au manoir de Mebzon, l'autre au château de Lassay, pour insérer en commentaire le texte suivant :

"Je signale être vendeur d'une cheminée en granit en provenance du manoir de Mebzon (XVème siècle), proche du château de Lassay. Prix à débattre. Photos et dimensions peuvent être consultées en entrant 44401 dans le moteur de recherche du site www.chaslerie.fr (ou, si l'on n'est pas pressé, en y entrant Mebzon)."
(Début de citation)

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mardi 29 janvier 2019 04:39
À : LE-BECHEC Laetitia (DR-NORM)
Cc : T.F.
Objet : RE: Ouverture au public d'un monument historique

Je vous prie de trouver ci-joint le formulaire en question rempli. J'en ai profité pour modifier légèrement les conditions de la visite :


Je vous plains d'avoir des supérieurs qui, à l'évidence, sont heureux d'emmerder inutilement les administrés.

Cordialement,

PPF

________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade <penadomf@msn.com>
Envoyé : mercredi 9 janvier 2019 09:54
À : LE-BECHEC Laetitia (DR-NORM)
Cc : T.F.
Objet : RE: Ouverture au public d'un monument historique

Dans ce cas, je vous prie de signaler à vos supérieurs que l'instruction générale donnée par le gouvernement aux fonctionnaires et autres agents payés par de l'argent public est de cesser d'emmerder les citoyens quand rien n'y oblige. Le gouvernement admet la voie dématérialisée pour nombre d'autres procédures, dont les déclarations de revenus qui sont en lien direct avec la raison pour laquelle j'ai dû solliciter cette attestation-ci.

Donc c'est bien votre attestation que j'attends en l'état du dossier et que je vous prie de me communiquer sans que nous devions perdre davantage de temps à des échanges oiseux.

Cordialement,

PPF

________________________________________________________

De : LE-BECHEC Laetitia (DR-NORM) <laetitia.le-bechec@direccte.gouv.fr>
Envoyé : mercredi 9 janvier 2019 09:48
À : Pierre-Paul Fourcade
Objet : RE: Ouverture au public d'un monument historique

Je sais bien mais j’ai la consigne d’avoir une attestation renseignée et signée pour établir l’attestation, un simple mail ne suffit plus.

Cordialement,

Laëtitia LE BECHEC

________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade [mailto:penadomf@msn.com]
Envoyé : mercredi 9 janvier 2019 09:38
À : LE-BECHEC Laetitia (DR-NORM)
Cc : T.F.
Objet : RE: Ouverture au public d'un monument historique

Comme indiqué dans mon courriel du 1er, les conditions sont en tous points identiques à celles de l'an dernier.

Donc ce n'est pas votre formulaire que j'ai réclamé. Mais bien votre attestation. Comme l'an dernier.

Cordialement,

PPF
________________________________________________________

De : LE-BECHEC Laetitia (DR-NORM) <laetitia.le-bechec@direccte.gouv.fr>
Envoyé : mercredi 9 janvier 2019 08:43
À : Pierre-Paul Fourcade
Objet : RE: Ouverture au public d'un monument historique

Bonjour Monsieur,

Je vous présente mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année.

Je vous prie de bien vouloir trouver en pièce jointe le formulaire demandé.

Cordialement,

Laëtitia LE BECHEC

________________________________________________________

De : Pierre-Paul Fourcade [mailto:penadomf@msn.com]
Envoyé : mardi 1 janvier 2019 07:20
À : LE-BECHEC Laetitia (DR-NORM)
Objet : RE: Ouverture au public d'un monument historique

Bonjour et bonne année !

Je vous prie de bien vouloir me communiquer l'attestation d'ouverture au public de ma propriété, le manoir de la Chaslerie, La Haute-Chapelle, Domfront-en-Poiraie (61700).

Les conditions sont inchangées par rapport aux années précédentes.

Cordialement,

PPF

06 12 96 01 34

(Fin de citation)
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Samedi 20 Avril 2019
Journal du chantier - Arboriculture-horticulture - Abords, Avenue, terrasse - Annonces - A la Chaslerie
0
Il est de fait que Francis travaille bien. Il m'a suggéré, et je l'ai écouté, de faire l'acquisition d'une épareuse "Marolin M250 de 60 cm de coupe" qui serait attelée au "John Deere" :

Comme le "John Deere" est réservé aux abords immédiats, je ne suis pas sûr qu'il ne faille pas viser un modèle d'épareuse plus important.

Pour faire toutefois baisser le coût de cette acquisition, je pense mettre en vente une tondeuse déportable qui n'a quasiment jamais servi (mais qui devra être lavée), susceptible, grâce à son satellite, de rendre de précieux services en terrain arboré :

Avis aux amateurs !

L'épareuse pourrait servir à nettoyer les douves (je suis en effet sans nouvelles de l'éleveur de chèvres des fossés qui m'en avait promis une), ainsi que les talus, en commençant, bien entendu, par ceux de l'allée historique.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mercredi 24 Avril 2019
Désultoirement vôtre ! - Anecdotes - Annonces - A la Chaslerie
0
Voici la gyrobroyeuse déportable à satellite démontable, de marque "Perfect" (hollandaise) et de modèle "RF-220", ayant très peu servi, que je mets en vente :

24 avril 2019.

24 avril 2019.

24 avril 2019.

Elle est visible à la Chaslerie.

Si intéressé, faire offre au 06 12 96 01 34.

P.S. (du 25 avril 2019) : J'ai mis cette tondeuse en vente sur "leboncoin.fr" au prix demandé de 3 000 €, sachant que le prix neuf est de 6 600 € H.T.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Jeudi 13 Juin 2019
Désultoirement vôtre ! - O'Gustin - Annonces - A la Chaslerie - Dans l'Orne
0
Je ne sais pas quoi faire d'O'Gustin ce week-end. Nous devons en effet rouler pas mal, ce qu'il ne supporte guère.

Si un membre du fan-club acceptait de le garder, de vendredi après-midi à dimanche soir (ou lundi matin), je lui en serais très reconnaissant.
Dans un récent éditorial de la revue de la "Demeure Historique", Jean de LAMBERTYE - dont le mandat de président de cette association s'achève ces jours-ci - mettait en garde contre le risque que les travaux de restauration des monuments historiques prennent, pour leurs propriétaires, un tour "obsessionnel".

Je crois qu'à ce stade de mon expérience en la matière, je suis bel et bien tombé dans ce panneau. Avec des dégâts dits collatéraux. Notamment dans mes rapports avec divers environnements humains, tant choisis qu'imposés. Je me dis en particulier qu'il serait sage de me montrer enfin plus prudent dans l'expression de certaines appréciations.

Pas sûr qu'après deux tiers de siècle d'existence, j'en sois plus capable qu'auparavant. Malgré des efforts qu'on ne soupçonne pas. Des faits s'imposent à moi dont je ne sais me dépêtrer. J'essaye de gérer et c'est souvent lourd et difficile. Douloureux parfois.

Que ceci ne m'empêche pas toutefois de donner un grand coup de chapeau, pour autant que j'aie quelque titre à le faire, à Jean de LAMBERTYE pour son engagement d'une exceptionnelle qualité au service du patrimoine de notre pays.

Je sais qu'il lui arrive de consulter de temps à autre notre site favori. J'espère qu'un jour prochain il me fera l'amitié, passant par ici, de faire étape dans cette "demeure"-ci. Il y sera accueilli certes à la fortune du pot mais toujours de grand cœur !
Ville de Domfront-en-Poiraie (via "Facebook")
rédigé le Samedi 20 Juillet 2019
Vie de l'association - Animation, fêtes, visites - Annonces - A la Chaslerie
0
🕵️‍♀️ Menez l'enquête à la Chaslerie !
"C'est la Révolution. Le manoir ne peut plus être entretenu par son propriétaire. Une seule solution : le vendre, avec tout ce qu'il abrite d'objets précieux. Mais d'ailleurs, ces objets précieux, où sont-ils ? On dirait que quelqu'un les a dissimulés et dispersés dans toute la propriété..."
🔑🏺🗡📜👑💍
A vous de jouer : constituez votre équipe, résolvez les énigmes et redonnez à la Chaslerie ses lettres de noblesse.

🔸 Pratique :
- samedi 27 juillet 2019 à 15 h
- samedi 17 août 2019 à 15 h
Par équipe de 6 maximum. Sur réservation auprès de l'office de tourisme au 02 33 38 53 97 ou info@ot-domfront.com

N.D.L.R. : Je sens comme du second degré dans cette annonce... 😉
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Samedi 27 Juillet 2019
Vie de l'association - Animation, fêtes, visites - Annonces - A la Chaslerie
0
Voici quelques-uns des concurrents de l'"enquête à la Chaslerie" organisée cette après-midi par Anne-Laure CHAUSSERIE, de l'"Office de Tourisme du Pays de Domfront" :

27 juillet 2019.

27 juillet 2019.

27 juillet 2019.

27 juillet 2019.

Et voici le vainqueur, Hugo, un grand garçon qui entre en C.P., photographié ici entre sa mère et sa grand-mère, très admiratives :

27 juillet 2019.

Bravo Hugo !

Prochaine édition le 17 août prochain, toujours à la Chaslerie, qu'on se le dise (inscriptions à l'office de tourisme).
Je viens de déposer près de ma tête de lit la carte postale reçue hier de ma petite-fille :

25 août 2019.

Comme on le voit, il y a encore beaucoup de place pour disposer là des écrits ou de beaux dessins de mes petits-enfants.

P.S. : Je signale à Guillaume GENDRAUD ce nouveau bug : lorsqu'on clique sur un message catalogué "Privé", on tombe sur une indication d'erreur, même si ce message est, par usage d'une commande "ad hoc", temporairement accessible au public.
Pierre-Paul FOURCADE
rédigé le Mardi 27 Aout 2019
Annonces - A la Chaslerie - Dans l'Orne - Ailleurs
0
Pour info, je suis à la recherche de robinets anciens qui pourraient être installés dans la cour pour alimenter en eau :
- le bassin central
- le "lavabo" et le "pediluve" que j'envisage de coller au bâtiment Nord.

Hier, j'ai rendu visite à Jean LEMARIE pour savoir s'il aurait dans ses stocks quelque chose qui pourrait me convenir. Je n'y ai rien trouvé de tel.

Aujourd'hui, je vais faire un saut à Angers pour voir une pompe d'un format qui pourrait coller.

Mais, à en juger par la photo et sous réserve de changer d'avis quand je l'aurai observée de près, je la trouve trop chichiteuse pour notre manoir favori.

Si un membre du fan-club a des idées, je suis preneur. Car mon plombier devrait rentrer de vacances ces jours-ci et ce serait le bon moment, en l'état des travaux de la cour, pour installer de tels équipements.

P.S. (à 17 h 30) : Cinq heures de route. J'ai considéré qu'il aurait été idiot de tant rouler pour ne rien rapporter.

Reste à installer l'engin.
Arrivé ce matin à 10 h 30, Daniel m'a annoncé qu'il ne donnera pas suite à l'offre d'emploi que j'avais émise en sa faveur au nom de l'APIJOMM.

Me voici donc, de nouveau, à la recherche d'une homme toutes mains ayant des compétences en maçonnerie.
Je me suis inscrit pour faire presser 500 kg de pommes à Céaucé le 29 septembre prochain. Carole trouve que c'est beaucoup trop. Oublierait-elle toutes les bouches que nous avons à nourrir : nous, ma mère, plus de 7 descendants bientôt (en comptant les pièces rapportées), plus sa nombreuse parentèle, plus quelques amis ?

Au pire, si j'ai vu trop large, les membres du fan-club n'auront qu'à passer une tête ici pour se procurer le meilleur jus de pommes à des prix défiant toute concurrence (avec discount, bien entendu, pour ceux qui auront aidé à la récolte). Ces pommes sont garanties sans le moindre traitement. Plus bio qu'elles, ça ne peut pas exister !

Avis aux amateurs !
En 3 heures de travail ce matin, Gérard a réussi à ramasser près de 400 kilos de pommes :

16 septembre 2019.

16 septembre 2019.

16 septembre 2019.

16 septembre 2019.

"Y a pas à dire, les gars d'la campagne, c'est autrement plus solide qu'les gars d'la ville, foi de Mère Denis !"

16 septembre 2019.



P.S. (à 17 h 30) : Cette après-midi, Gérard a rempli neuf sacs supplémentaires.

16 septembre 2019.

16 septembre 2019.

Nous approchons donc des 800 kg de pommes ramassées, donc largement plus que ce qui était nécessaire pour le rendez-vous de pressage à Céaucé. Parmi celles-ci, il y a d'excellentes pommes à couteau :

16 septembre 2019.

Avis aux amateurs, je peux en donner de belles quantités.
Bernard LANGELLIER (via"Facebook")
rédigé le Lundi 16 Septembre 2019
Désultoirement vôtre ! - Archives, histoire, documentation - Nature (hors géologie) - Annonces - A la Chaslerie
0
Comment fabriquer du brou de noix ? Cette année 2019, les noix tombent parfois sans se séparer du brou ; à cause de la sécheresse, je suppose.

Voici des fruits du noyer. C'est une drupe ou fruit charnu à noyau ; comme la cerise, la pêche... sauf qu'ici la partie comestible est la graine (amande) :

Le fruit du noyer entier :

Le fruit du noyer (drupe) comprend 1) la paroi du fruit constitué a) d'une partie charnue ou brou et b) d'une partie ligneuse appelée coque ou mieux écale. À l'intérieur de l'écale se trouve l'amande, c'est-à-dire une graine dans un noyau. L'amande est constituée notamment de 2 cotylédons, appelés ici cerneaux qui sont comestibles :

Voici le brou ou partie charnue de la paroi du fruit. Tout le reste a été enlevé. Remarquez les vaisseaux conducteurs de sève entre le brou et l'écale. NB : Il faut voir cette photo en creux, la coque (écale) ayant été préalablement enlevée. Pour que la noix soit saine, le brou doit se détacher complètement au moment de la chute :

Deux noyaux avec vaisseaux à la surface. Un noyau comprend l'écale (ligneuse) et l'amande comestible :

Ces éléments charnus de la paroi du fruit du noyer sont verts puis noircissent :

Voici des brous de noix mis à macérer dans l'eau. Le brou permet de teindre le bois, des meubles par exemple :


N.D.L.R. : Je mets ce message en ligne ici à l'intention des gars d'la ville, les durs, les vrais, les tatoués. Car moi, je savais déjà tout ça.

Ceci dit, si des personnes sont intéressées par le ramassage de mes noix (issues de trois noyers en pleine forme et totalement bio), il ne faut pas hésiter à se faire connaître. Car j'en aurai nettement plus, cette année, que pour ma consommation familiale.
Je continue à réfléchir aux meilleurs endroits où placer un certain nombre de pierres utilitaires.

Au fond de la cour, près du passage vers l'arrière-cour, je songe à installer un lave-bottes en recyclant un ancien évier :

19 septembre 2019.

Finalement, je vais remettre près de l'entrée du colombier le bac semi-circulaire qui avait été installé là par mes prédécesseurs. Quant aux deux trucs carrés (à usage originel indéfini, en tout cas à mes yeux), ils pourraient flanquer soit l'entrée principale du logis, soit l'entrée des écuries (qui a vocation, selon l'"esquisse" d'Arnaud PAQUIN, à devenir l'entrée principale de l'aile Ouest) :

19 septembre 2019.

Pour ce qui concerne l'ancienne double mangeoire que m'a vendue Jean LEMARIE, elle est certes taillée dans un matériau calcaire de qualité (ressemblant à du marbre gris) mais je ne vois toujours pas où la caser dans la cour :

19 septembre 2019.

Je n'exclus donc pas de la revendre. Avis aux amateurs !

Quant au bac en ardoise, il a un petit pet à un angle, du fait des manipulations les plus récentes, et je ne vois pas non plus où l'installer :

19 septembre 2019.