La Chaslerie est un ensemble manorial typique du bocage Domfrontais, en limite normande du Massif Armoricain. Cet ensemble, dénommé localement un « village », fut édifié du 16ème au 18ème siècle sur un site beaucoup plus ancien dont il subsiste des vestiges significatifs (douves et murs percés de nombreuses meurtrières).

La Chaslerie entr'aperçue de l'extérieur de la douve Nord

Une cour fermée regroupe les principaux bâtiments (logis avec tours, écuries, colombier). Diverses constructions extérieures à cette cour (chapelle, ferme, cave, pressoir-charreterie, fournil) complètent le dispositif au milieu des prés, des haies et des bosquets.

Malgré la diversité des styles des bâtiments et notamment des formes de toitures, les matériaux utilisés pour la construction (grès ferrugineux, granit, ardoises, tuiles), non exempts d’une certaine rudesse, confèrent à l’ensemble une indéniable unité.

Aujourd’hui, la Chaslerie, monument historique classé, est d’abord un chantier de restauration. Depuis une vingtaine d’années, l’accent y est toujours porté sur le gros-œuvre et la mise hors d’eaux. L’amélioration de l’habitabilité demeure, sauf exceptions, à venir.

 

Haut de page